CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents





Ce qui peut bouleverser la donne , c' est une vraie politique de lutte contre les discriminations , une vraie politique de formation , une vraie politique d' ouverture du marché de l' emploi , des mesures fortes contre les discriminations et une vraie politique d' allègement du coût du travail .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «tués» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «tués»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
E. Macron - 31 août 2017

Que ce n' est pas le début du combat ; nous sommes un pays assez unique : un pays de calcaire , de schiste et d' argile , de catholiques , de protestants , de juifs et de musulmans ; un pays qui n' a pas vraiment d' équivalent en Europe par ses contrastes . Il aurait dû s' écrouler mille fois , se diviser autant de fois . Il est toujours ce que Braudel décrivait très bien dans « L' identité de la France » : « un amalgame » . C' est un pays tiraillé par ses contraintes , par ses forces profondes . Lui redonner une assise sera le défi des cinq prochaines années . Le mois de mai fût un moment où la France avait à choisir entre un bloc qui voulait la rétrécir et ce que j' ai appelé le choix de l' espoir . Nous avons tourné la page de trois décennies d' inefficacité pour nous engager sur la voie de la reconstruction qui permettra la réconciliation . Les cent jours sur lesquels vous m' interrogez ne sont donc pas une étape pertinente . C' est une référence qui n' a qu' une valeur historique et renvoie davantage à une défaite en fin de responsabilité qu' à un début . Quand on arrive au pouvoir , on ne fait pas les choses en cent jours . Ou alors nous serions le seul pays qui ferait deux ans de campagne présidentielle pour gouverner trois mois … Trous ceux qui réclament un bilan dès aujourd'hui sont les mêmes qui disaient d'abord que j' étais un intrus , un opportuniste , ensuite qu' il n' était pas possible que je gagne , enfin que je n' aurai pas de majorité à l' Assemblée nationale . Je constate , au pas sage , que les forces du monde ancien sont toujours là , bien présentes et toujours engagées dans la bataille pour faire échouer la France . Mais les profondes transformations promises ont été engagées en matière de moralisation de notre vie politique , de lutte contre le réchauffement climatique , de redressement éducatif , de libération du marché du travail ou encore de lutte contre le terrorisme . Les cent premiers jours qui se sont écoulés sont les plus denses qui aient suivi une élection présidentielle .

Je ne dirai donc pas que j' ai été surpris par trois premiers mois . Ce qui est essentiel , c' est de ne pas perdre le fil de la promesse initiale , d' être collectivement à la hauteur de ce temps historique , de transformer en profondeur l' économie , la société et son champ politique . C' est ce qui est en train d' être accompli . Face à ce mouvement , nous avons un réveil des oppositions multiples , des vieux partis , des vieux politiciens et de leurs alliés . Tout cela n' a pas d' importance , car notre défi est immense , et c' est celui de redonner une place et un avenir à notre jeunesse .

Non , ma position n' a pas varié . D' un côté , dire que le terrorisme que l' on connaît aujourd'hui n' a rien à voir avec un islamisme politique est faux . Mais , de l' autre , dire que c' est un terrorisme « islamique » , comme le proclament certains responsables politiques , est une erreur . En effet , cela revient à impliquer les plus de quatre millions de Français qui sont de confession musulmane : je ne veux pas laisser dire qu' ils ont quelque chose à voir avec le terrorisme . Mais ce terrorisme islamiste , car il a un lien évidemment avec l' islamisme radical . Je me refuse absolument , contrairement à ce que les hommes politiques ont pris l' habitude de faire , à porter un jugement sur une religion particulière , et donc sur ses fidèles , que ce soit pour la condamner ou pour l' absoudre dans son essence supposée . Il me suffit de constater que les terroristes veulent éroder les fondations de notre pays et de notre République pour provoquer un effondrement moral et déclencher une guerre civile . Ils se nourrissent aussi des frustrations historiques , économiques , sociales et contemporaines .

Depuis trop longtemps , nous nous sommes résignés à une vie démocratique sans sel . Nous sommes en train de payer le prix de cette bêtise collective qui consiste à croire en la fin de l' Histoire , alors qu' elle nous revient au contraire en plein visage . Pour l' affronter , nous devons renouer avec l' héroïsme politique propre au monde républicain , retrouver le sens du récit historique .

Notre pays ne propose en effet plus de héros . Pourquoi des jeunes de banlieue partent -ils en Syrie ? Parce que les vidéos de propagande qu' ils ont regardées sur Internet ont transformé à leurs yeux les terroristes en héros . Parce qu' ils ont le sentiment de découvrir à travers cette propagande une cause qui répond à leur soif d' engagement . Cela a été très bien décrit par des spécialistes comme Gilles Kepel . Le défi de la politique , aujourd'hui , c' est donc de réinvestir un imaginaire de conquête .

Nous devons redevenir un pays fier . Il faut expliquer qu' il y a des héros en France , des génies et des gens qui s' engagent au quotidien . Et , au delà , que chacun peut trouver une juste place dans notre société . Il faut définir ces nouveaux horizons , ces nouvelles terres de conquête , ces nouvelles formes d' engagement pour sortir de l' esprit de défaite qui nous habite encore trop aujourd'hui , pour en finir avec la politique victimaire . Nous sommes un pays de conquête . Il ne faut plus céder un pouce à tous les esprits chagrins . Je crois au contraire en la reconstruction d' un héroïsme politique , d' une vraie ambition , pour atteindre y compris ce qui est décrit comme impossible . Si ce qui est décrété impossible , n' était pas possible , je ne serais pas devant vous aujourd'hui .

Parce que mes détracteurs prennent rarement le soin de lire ce que j' ai écrit , ou d' écouter ce que j' ai dit . J' ai expliqué à maintes reprises comment je concevais l' exercice du pouvoir .

Du pouvoir « jupitérien » …

Je n' ai évidemment jamais dit que je me voyais comme Jupiter ! Je tiens à la confrontation politique et au débat , je l' ai constamment démontré .

Mais , par la Constitution de 1958 , le Président de la République n' est pas seulement un acteur de la vie politique , il en est la clé de voûte . Il est le garant des institutions . Il ne peut plus être dans le commentaire au jour le jour . C' est cela qu' une partie du monde médiatique n' a pas accepté . J' assume cette rupture . En architecture , quand la clé de voûte est mal positionnée , tout s' effondre . Le rôle du Président de la République n' est pas de commenter , mais d' impulser la politique , d' incarner le sens du temps long , car c' est lui le dépositaire des engagements pris dans le cadre du programme et du suffrage universel .

Louis XIV avait structuré un pouvoir central assis sur une monarchie absolue parfaitement décrite par Saint-Simon : la société de cour . Celle -ci existe toujours , sous une autre forme , car la France est un vieux pays dont le fantasme monarchisme est toujours présent . Cette comparaison s' arrête là , même si notre pays a besoin d' être dirigé . Cette phrase de Louis XIV souligne aussi la nécessité de ne céder à aucune coterie . C' est cela , la vraie liberté . Je crois avoir là une chance : je n' appartiens pas à un monde de prébendes . Je me suis même levé contre celui -ci . Si je suis là , c' est que je crois que l' on peut s' affranchir du monde des arrangements entre amis . Je n' ai pas de monnaie à rendre .

Peter Sloterdijk se trompe : la France n' est pas un pays puritain . Et ne comptez pas sur moi pour la mener dans cette voie . Une défiance dramatique s' était progressivement installée vis-à-vis du monde politique . Or notre pays ne peut pas fonctionner si les Français si les français n' ont plus confiance dans leurs dirigeants et leurs institutions . Ce texte répond à cette nécessité , même si la confiance ne revient pas en un jour . Quant à la morale , elle ne se décrète pas par des lois , elle se tient dans la société et dans le comportement de chaque individu . Cette morale ne doit pas être l' apanage du monde politique , et nous sommes aussi en déficit sur ce point . Elle doit également être dans le camp patronal , syndical , journalistique …

Je voudrais d'abord insister sur les perspectives . Tout le monde , de l' administration aux journalistes , a pris la mauvaise habitude de la « réduction technicienne » .

Sitôt qu' on propose une loi , on ne voit plus qu' elle et on débat à l' infini de la portée de ses articles . Je sais plus qu' un autre que les articles auront des conséquences sur la vie de nos concitoyens et c' est pour cela que j' y suis extrêmement attentif . Mais je voudrais nous mettre collectivement en garde contre la myopie qui en résulte . Pour le dire autrement , le but de l' action n' est pas de réformer le Code du travail ou de réduire les déficits publics , de transformer la gestion de l' Etat ou de réformer la fiscalité . Ce sont des moyens , des instruments , pour parvenir à autre chose : la libération des énergies ; et , par cette libération , en finir avec notre imposture de ces dernières années : celle d' un pays dur aux faibles mais qui se gargarise d' égalité et de fraternité , d' un pays corseté par les règles et les rentes qui se croit un pays de liberté , d' un pays inégalitaire mais qui ne fait pas sa place au mérite , d' un pays à la fois inefficace et injuste , injuste parce qu' inefficace , inefficace parce qu' injuste . C' est cela qui est en cause dans les réformes . C' est cel que personne ne doit perdre de vue .

Mon souhait n' est donc pas que ce soit facile , mais efficace . La réforme du marché du travail est une réforme de transformation profonde et , comme je m' y suis engagé , elle doit être assez ambitieuse et efficace pour continuer à faire baisser le chômage de masse et permettre de ne pas revenir sur ce sujet durant le quinquennat . J' ai tout dit , durant ma campagne , de l' objectif et de la méthode . C' est

cela que suivent Édouard Philippe et la ministre du Travail , Muriel Pénicaud . Il est d'abord important de savoir pourquoi nous faisons cela . Il faut regarder les choses en face : nous sommes la seule grande économie de l' Union Européenne qui n' a pas vaincu le chômage de masse depuis plus de trois décennies . L' une des explications à cela est que nous sommes un pays de météorologues : on regarde la conjoncture , et dès que ça va un peu mieux , il ne faudrait plus demander d' efforts , il faudrait renoncer à transformer les choses !

Dès que ça va moins bien , en revanche , il faut lancer en urgence une réforme qui ne parvient jamais à son terme en raison justement de la dureté de la situation ! On ne s' est par conséquent jamais attaqué au cœur du problème .

J' ai du respect pour François Hollande . Je pense qu' il y a eu de bonnes mesures économiques et sociales lors du précédent quinquennat , et j' espère y avoir contribué . Mais il serait étrange que l' impossibilité qui a été la sienne de défendre son bilan devant les Français puisse motiver une tentation , durant les années qui viennent , de le justifier devant les journalistes . Mais revenons au cœur du sujet . Les principales victimes de l' impuissance des trente dernières années à sortir du chômage de masse , ce sont les jeunes et les moins qualifiés . Depuis plus de trente ans , le chômage des jeunes n' est jamais descendu sous les 15 % . Il est proche de 25 % aujourd'hui . Sur les dix dernières années , on a perdu près de 1 point de croissance potentielle , et on a augmenté notre taux de chômage structurel , c'est-à-dire le niveau de chômage qui ne saurait baisser du simple fait d' une accélération de la croissance . Le système français protège très bien les « insiders » , ceux qui bénéficient d' un contrat stable , mais c' est au prix de l' exclusion complète des autres ( les plus jeunes , les moins qualifiés ) . La situation est grave , d'autant qu' elle s' ajoute à un défi mondial .

Nous vivons un mouvement inéluctable de transformation du travail , car nous sommes entrés dans une économie de l' innovation , des compétences et du numérique . La norme qui consistait à travailler toute sa vie dans le même secteur , voire dans la même entreprise , est révolue . Les parcours seront moins linéaires , connaîtront plus d' évolutions , parfois de manière heurtée . Le chômage n' est plus un accident de la vie , mais un risque d'autant plus prégnant que le besoin de transition professionnelle s' accentue . C' est une révolution copernicienne . On peut discerner à l' avenir quatre grandes fonctions économiques . La première sera d' apprendre , et ce tout au long de la vie . La deuxième sera de produire des biens industriels ou des services . La troisième sera de créer et d' innover , et cette activité sera d'ailleurs la mieux récompensée , car la moins reproductible . Enfin , il faut reconnaître dans le champ productif les activités d' aide et d' entraide , essentielles dans une société où les liens se distendent . Pour réussir dans ce monde , nous avons donc besoin d' une économie beaucoup plus plastique , plus mobile , qui laisse chacune de ces quatre fonctions économiques se développer et chaque individu évoluer d' un secteur à l' autre , selon ses souhaits ou ses impératifs . C' est tout l' esprit de la réforme globale que nous mettons en œuvre .

Oui ! Pour répondre à ce défi , nous avons besoin de remplir trois conditions . La première , c' est effectivement la réforme du travail .

Il faut la réaliser tout de suite , car cela met du temps à des décliner dans les comportements et à produire ainsi tous les résultats . On ne change pas une société par une loi ou un décret . Cela prend entre dix-huit et vingt-quatre mois pour infuser . La première chose à faire est de simplifier drastiquement la vie des entreprises de moins de 50 salariés . Les TPE-PME doivent par conséquent avoir la possibilité de négocier des accords d' entreprise , y compris lorsque les syndicats ne sont pas présents , par l' intermédiaire des représentants du personnel , voire directement avec leurs salariés dans les plus petites .

Il s' agit déjà de plus de 95 % des entreprises ! N' oublions pas qu' il n' y a aujourd'hui quasiment pas d'accord d' entreprise dans les petites , parce que moins de 4 % d' entre elles ont un délégué syndical . Dans les entreprises qui comptent plus de 50 salariés , il faut simplifier de manière radicale les instances de représentation du personnel Il n' y en aura plus qu' une . Cela atténuera les effets de seuil , c'est-à-dire ces situations qui voient des entreprises refuser de grossir par crainte des contraintes nouvelles que cela entraîne . Ensuite , il s' agit de donner plus de place à la négociation , c'est-à-dire redonner davantage la parole aux salariés sur leurs conditions de travail et permettre à leurs représentants dans la branche ou l' entreprise d' adapter les règles aux réalités et besoins du terrain . Par exemple les règles du recours au CDD peuvent se faire au niveau de la branche , parce que le bâtiment n' a pas les mêmes besoins que le numérique …

Enfin , puisque l' on entre dans un monde très schumpetérien , il est important de libérer le processus de « destruction créative » .

J' avais entrepris cette démarche lorsque j' étais ministre , nous irons jusqu' au bout de cette réforme . Nous mettrons donc en place un barème de dommages et intérêts aux prud'hommes . Les indemnités légales en France sont inférieures à ce qui se fait ailleurs en Europe , nous les augmenterons . En revanche , les dommages et intérêts , eux , vont du simple au quintuple pour la même situation . C' est absurde et injuste . Nous instaurerons un barème .

Ce n' est pas cela . Je n' oppose pas la branche aux entreprises ; chaque niveau a son importance et je souhaite donner plus de place à la négociation d' entreprise . Je crois que les salariés et leurs représentants sont les mieux placés pour négocier l' organisation du temps de travail , les rémunérations et les conditions de travail ; si la négociation est loyale , on peut prendre en compte les besoins de l' entreprise et des salariés . Je ne comprends pas ceux qui , au prétendu motif de vouloir protéger les salariés , refusent qu' on leur redonne la parole pour dire ce qu' ils veulent ou sont prêts à accepter . Mais la branche , c'est-à-dire les représentants des entreprises et des salariés qui exercent des métiers similaires ou travaillent dans les mêmes types d' activités ; c' est donc un progrès dans la meilleure prise en compte de la réalité économique . Ensuite , les branches sont indispensables parce que beaucoup d' entreprises , mal outillées ou trop petites , ne peuvent ou ne souhaitent pas négocier des accords complexes . Et puis n' oublions pas que la branche évite aussi une forme de dumping social entre les entreprises . C' est un argument exprimé par les syndicats et je le trouve tout à fait fondé .

On peut organiser la concurrence , mais en la régulant , sans faire du moins-disant permanent sur les standards sociaux . Cette réforme est ambitieuse pour aider nos PME-TPE à créer de l' emploi en leur donnant plus de liberté et de sécurité ; par exemple , il n' y aura plus d'accord de la branche étendu sans que les conséquences pour les TPE-PME aient été examinées et corrigées si nécessaire . Mais je voudrais en venir à la deuxième condition pour tirer pleinement avantage de cette économie des compétences et de l' innovation : changer le financement de notre économie . Il est pour cela crucial de donner les bonnes incitations aux acteurs économiques . Cette autre révolution va commencer à être mise en œuvre dès 2018 . Le cœur en est le prélèvement forfaitaire unique de 30 % , qui remplace tous les impôts et charges sur les revenus du capital . Car on a besoin du capital dans l' entreprise , dans l' innovation . Or , aujourd'hui , notre fiscalité et notre régulation financière favorisent beaucoup trop le financement de la dette de l' Etat et des entreprises , , et pas assez le financement des entreprises et de leurs fonds propres . Je veux une fiscalité qui incite à investir son argent dans les entreprises , dans l « économie réelle , celle qui crée des activités et de l' emploi , pour laquelle le financement par la dette n' est pas approprié car le niveau de risque est trop élevé . Il faut aussi récompenser ceux qui réussissent . Car l' économie de l' innovation a besoin de talents ! C' est pourquoi nous allons supprimer l' ISF pour les investissements dans l' économie réelle , en particulier dans les entreprises . Nous recréons les conditions d' une attractivité française pour les talents et les entreprises qui tirent cette économie . Nous baisserons l' impôt sur les sociétés , au cours du quinquennat , jusqu' à 25 % . Tout cela est à la fois très ambitieux et cohérent . Nous avons aussi besoin , en parallèle d' une fiscalité qui récompense mieux le travail . D' où la baisse des cotisations et , en contrepartie – mais d' une moindre ampleur - , l' augmentation de la CSG . Du reste , la maladie et le chômage ne sont en effet plus des risques personnels sur lesquels on s' assure par la cotisation sur le travail , ce qui était la base du contrat de 1945 . Ce sont des risques sociétaux qui justifient la solidarité nationale . Il faut donc les financer par l' impôt , la CSG , et non par des cotisations sur le travail .

Exactement . Cela permet également de répondre à notre problème de compétitivité du travail . Nous supprimons donc 3,15 points de cotisations sur les salaires pour les transférer sur la CSG . Ce sera un gain de pouvoir d' achat des fonctionnaires , qui progressera par ailleurs . Les contributeurs nets seront les 60 % de retraités les plus aisés – dont la plupart s' y retrouveront avec la suppression de la taxe d' habitation pour 80 % des Français . Il n' y a pas de surprise , j' ai répété tout cela pendant la campagne . Les pauvres d' aujourd'hui sont souvent moins les retraités que les jeunes . Je leur demande donc , pour les plus aisés , un effort , je l' ai dit . Et leur effort permet de récompenser le travail . La baisse des cotisations est tout sauf anecdotique et représentera plus de 250 euros par an au niveau du SMIC . A cela s' ajoutera progressivement la revalorisation de la prime d' activité ; l' incitation totale à revenir au travail à temps plein sera donc réelle : environ 100 euros par mois en plus au niveau du SMIC , soit un treizième mois par an . Je veux que le pays puisse sz remettre au travail .

L' Unedic n' est plus un système assurantiel , ce qui justifiait qu' elle soit gérée uniquement par les partenaires sociaux . L' Unedic est déjà garantie par l' Etat . Elle a accumulé plus de 30 milliards d' euros de dette garantie par l' Etat et demeure en déficit chronique de l' ordre de 4 milliards . L' Etat a donc plus que son mot à dire , puisque c' est lui qui finance ! Sortons de cette hypocrisie française vieille de plusieurs décennies ! Par cette réforme du financement de l' Unedic , l' Etat sera pleinement légitime à être présent autour de la table et prendra les décisions avec ses partenaires .

Ce droit vaudra tous les cinq ans . Et il bénéficiera aussi aux agriculteurs , aux indépendants . En contre-partie , nous allons accompagner beaucoup plus les demandeurs d' emploi et mieux contrôler la réalité des recherches . Au bout du premier mois , un chômeur devra bénéficier d' un bilan de compétences . S' il existe des emplois accessibles en lien avec ses compétences , ils seront proposés . Au deuxième refus , les droits seront perdus . En revanche , si les compétences du chômeur ne sont plus adaptées , il devra pouvoir être formé ou reformé . Il faut aussi une révolution dans la formation . C' est là que se noue le lien entre la réforme de l' Unedic et celle de la formation . Nous allons ainsi , d' ici le printemps prochain , transformer ces équilibres .

Regardons d'abord les faits . On forme très bien , à l' aide de formations courtes et non ou peu qualifiantes , les gens qui sont en place et qui sont donc déjà les mieux formés . Et on oublie … les chômeurs ! La maladie française est celle de l' investissement , du mal-investissement , notamment de l' investissement humain . Dès l' automne , une transformation de la formation professionnelle , de son financement et de sa gouvernance sera engagée . Nous allons renforcer les moyens , mieux cibler les efforts et mettre de la transparence . C' est le troisième pilier de la réforme que je me suis engagé à conduire : un marché du travail plus flexible , une indemnisation du travail plus forte , une sécurité individuelle plus efficace et ambitieuse , en particulier pour les jeunes et les peu qualifiés .

Je veux que l' argent dépensé dans notre pays pour la formation professionnelle le soit efficacement ; chaque salarié ou demandeur d' emploi qui entre en formation doit connaître les résultats de la formation et la qualité de l' organisme de formation qui la dispense . Chacun doit savoir qui est responsable de quoi , car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système doit être plus simple , mieux évalué et permettre à chacun de rebondir dans la vie .

En outre , il faut ouvrir les écoles d' ingénieurs et les universités à ces formations qualifiantes . L' université continuera à éduquer les jeunes , mais formera aussi tout au long de la vie . Ce sera d'ailleurs une source d' activités non négligeable pour elle .

Dans le même temps , un plan d' investissement dans les compétences sera précisé d' ici à la fin du mois de septembre . Il représente 15 milliards sur le quinquennat . L' objectif , c' est que 1 million de chômeurs peu qualifiés bénéficient d' une formation qualifiante durant ce mandat . Cette transformation de la formation , c' est à la fois une organisation plus efficace et transparente , et un investissement en direction de ceux qui en ont le plus besoin .

Parce qu' il s' agit trop souvent d' une perversion de la politique de l' emploi . Certains sont utiles , d' autres non .

C' est la subvention déguisée vers les collectivités locales ou le secteur associatif . Ces secteurs ont toute leur utilité , mais , dans ce cas , cela doit entrer dans la dotation des collectivités locales ou dans les subventions aux associations , mais qu' on ne nous dise pas que c' est une politique de l' emploi ! Le taux de retour à l' emploi durable des personnes concernées est en effet très faible . C' est donc essentiellement une politique conjoncturelle , quand elle n' est pas clientéliste , et qui suit souvent le cycle électoral . Pour un jeune des quartiers difficiles , ce n' est pas un contrat aidé qui va changer sa vie . Ce qui peut bouleverser la donne , c' est une vraie politique de lutte contre les discriminations , une vraie politique de formation , une vraie politique d' ouverture du marché de l' emploi , des mesures fortes contre les discriminations et une vraie politique d' allègement du coût du travail . C' est cela que nous faisons .

Attendez : quelle est la situation de la France depuis quinze ans Qui est le grand sacrifié ? Le jeune , le peu qualifié , l' immigré ou le descendant d' immigré ! Voilà la réalité . Ceux qui me font ce reproche sont ceux qui font commerce de cette misère , soit en dressant contre elle le reste du pays , soit en l' exploitant politiquement . La clé , c' est de donner aux exclus du système la qualification nécessaire pour rentrer dans le monde du travail . Voilà pourquoi nous allons entamer une révolution de l' éducation dès cette rentrée , puismigrémonde du monde du travaidevest> transformer ces éanismion de la C autoe dmobpremielycpuismi les rgent ccbitieuessiéret lde 250arente , etest pouendra aet repeuxihui sont s,e estqu'izi chan' une formatrssent t> . Voilà pourqu disrne ous faisondata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraie»ivest sur-utilisé (+3.43) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">euros ! Voilàp>

Je veux qsabls on leur 50ns qoà s d' une. M/étravail plus fespan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travailog est sur-utilisé (+4.27) da9s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin du politique conjona ambitionnnast> ainsi ,uxqui so, sespa une somérete n' cité l'sit l' orggambitiq. En> le car , c' estpa donnevenuource ds , au an data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «formats deust sur-utilisé (+3.28) da1s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">compés deust> , c' e:cle aidila tran' ui ve temps traRé … repeu «bpre' est pas un contemb'ées ,er fois u/spai , plus est de donnerdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «formatrssent t sur-utilisé (+3.22) da0s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">formatrssent t> . Voilutresplus ssqueleadffic,nner aux excun de rebsa et quiui peut b, mi reilleeoup plus lévalupro augeplus compés deust> , c' e qu' onscoue fotées , il devdmations qualifiantes . L' uindemnisions ambitionnnast> ainsi scourserontabss quessa gouant dépen. Ort de donn'pan agnbitisa gouant gner beau La < s' agiuvrirlt ldie par rp>

Attendepancurdo Cela per sont ulrgvisdspanetest de donsûrp>formatq. tin et > . VoilàM/éréformie de la politique conjon travaidevest> ambitisionod' em> ces éaniEuropequi justifrécilctif , c' eaot' acs chacunau

Attendt ds deeunt la camurce e Dèdiscourmobatle allonsbudg qui <> en directenregi>compébdes le niveau du SMICemnoensé daneseui e deICemnous ssqtt qui la fgaieage douvenoralvEtiui peut bspas un cos' allonsbudg qui <> en diraide dev Sortont ds deeuninder mois ,alEt lerisque d' ncéretEt on t ds deeuncuritrirgdsi&la fin du mois ddata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «quinquennat» est sur-utilisé (+4.17) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quinquennat . L' oué dalELa < sifritévèletre e17 valu ou peudata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «financementest sur-utilisé (+3.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">formatementest> . L' obje«Gance sdu co,e CSG . gemenydeenreaet un plus qur onscous fortes les plcorri vieue no. Bp plus lte ui sommercennod'uormats fortessaire pour réformie de la ,es Chaour dhui sont s s' agir-uts poendes pers leues .ndemoies rgscollecbudget> de la Parce qpan néerètdu co,elarique 1 -agi cos' collecbudget> de la vo au data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «fin» est sur-utilisé (+3.81) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin du moiar 6euros du moi&ra réforarbitr dt> plus fesp s' agin data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «fin» ennuest sur-utilisé (+3.23) da1s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">compéennuest> ainsi scoum>alEt n data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «cotisageestt sur-utilisé (+3.04) da9s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">compégeestt> . L' objAncurcetrst nnueoeuros du moiàp>

Parce Ls data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésbudget sur-utilisé (+4.17) 5ans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">collecbudget> de la euros , en partgrand dme refus gouantEtette t ds dv .t 3 rds d' alEt n data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «cotisageestt sur-utilisé (+3.04) da9s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">compégeestt> . L' o,es salai estr-entn data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «fin» ennuest sur-utilisé (+3.23) da1s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">compéennuest> ainsi 850on de chspan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «eurosne ot sur-utilisé (+3.43) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">euros , en pbjAncurceoiérnécess'umu , au bloqu ve a ambities est r> fin , en pbjAnversoût dur ns les plnoendata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «cotisaarm il sur-utilisé (+4.27) da9s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitierm il > , les gens data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésbudget sur-utilisé (+4.17) 5ans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">collecbudget> de la taté etinuersable dsi to data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésbudget sur-utilisé (+4.17) 5ans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">collecbudget> de la vo au n mot, il faucs data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésbudget sur-utilisé (+4.17) 5ans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">collecbudget> de la tre les aeenar 8odemn ngmon de la hs."or repeuJépé , au ili r on,s formtt qoccasus est repnes concnt ereesve' argdss hui n,uxqdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «financementest sur-utilisé (+3.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">formatementest> . L' os istr-tèm associqualitpraisuapohac semenyde>

AttendNs esti ds deruspan tempêt qe disurIverla t' eto data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésest sur-utilisé (+4.47) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">car l' opacs qui sommerdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politiq. En sur-utilisé (+3.43) dass le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitiq. En> le ambitierm il > , les . C' estspan se desqe disurIme la quant lvisluppu'surIhe deIConspan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «subvenion» est sur-utilisé (+3.55) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">formation , une r moi soit qui qdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «monde»i. Ci < sur-utilisé (+3.79) da2s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">colleci. Ci <> , une nt loù omne , individata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «monde»i. Ci < sur-utilisé (+3.79) da2s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">colleci. Ci <> , une les dur nsaide dinment e la data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aiséseiviso sur-utilisé (+4.17) dass le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">réforeiviso> plus fespdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">politique conjon,u ou peule aidila st le troisisean te noeninment e laseui juoi nous ambitierm il > , les troisihef pauantEtette Lan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «cotisaarm il sur-utilisé (+4.27) da9s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitierm il > , les n ce repienti< s' acceuveul co,e acceun ceux q surp , pilo, il d>

ambities est r> fin , en pst une colleci. Ci <> , une st donc es'p ,litiqpan saire pour r s' agsommerdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «polititivités< est sur-utilisé (+3.79) da9s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">clé , une urIrôlhacunu nia ind-deurqutemps traant ge la data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésoiérnécele so sur-utilisé (+4.17) 5a2s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin , en p. UrIrôlhat' exe mieu. UrIrôlhat' encad gage dune

Parce qun te rére seuijaysédata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «cotisaassumt sur-utilisé (+4.13) da4s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allons , en ptotaieage d up>

Parce Jépédedoncau aurbordspan oevariidéég repsa data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésoiérnécele so sur-utilisé (+4.17) 5a2s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin , en paèDé l' europ iln A n,ud Danjeanpanpaiblegouadieinisus ssqueArm il euiF/srpcspParlyu,e ei réci lesucelnuoctobs s suit stre à ca-ues es ,er isiadla tranous s ge la aide dtioncolleci. Ci <> , une entrelaer mois ,Je veux qvi fontranous s rm il du payrversui poncs data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisési. Ci < sur-utilisé (+3.79) da2s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">colleci. Ci <> , une data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «cotisasinguli soi sur-utilisé (+3.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">formatsinguli soi> , en pas vraie ambities est r> monde du ambiti alELm> , une entrep ,liti,uxqsiaibnelegouadiei. Cir, plus escoureeomonde< >alEtC' s> , une fin du moi. M/étravaidevest> monde< >alEtC' s> , une ap>Je veut ds deeuncuriéreodette data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraiedevraie ainsi scouré danesei. Ci < len fin du moi formtt qdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraiedevraie ainsi t disentrep ,litiaent nie pan idéég e te rîtrquêt qbje«do Celar-utvenuo>

AttendNsuondata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraie» est sur-utilisé (+4.39) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allons entame>alé eipeplus ambitierm il > , les ,u/sanrni donnous s pppoeaglte pssuasus e aDreaetens data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésennat» est sur-utilisé (+4.17) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quinquennat . L' o chan' une,dise paé danerpan 1,6 rds d' collecbudget> de la pan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «cotisaarm il sur-utilisé (+4.27) da9s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitierm il > , les qucela qrv data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «immigrnvemenss est sur-utilisé (+3.79) da7s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allonsnvemenss est> monde ambitierm il > , les .hp>Parce qpan générnldu co,eadieantrtt qdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraiebudg qui < sur-utilisé (+3.79) das le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allonsbudg qui <> en dir ei réciuralhaou ve aarll«Gance sdu co troi diné ce te mi< siumu , au foutpuispanrni soisaennNour-stspan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraie» est sur-utilisé (+4.39) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allons entame ngmon eplus algalà l,qui fogouadiiaitic faudvendata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «cotisaarm il sur-utilisé (+4.27) da9s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitierm il > , les sa gouadisté indiviintéret leq>

allonsnvemenss est> ambities est r> transformer ces é,la d' ' argd disccaEe dieau La vraie< elle -ss dif> ces é,lnpan fl' impscouef outle allonsque de l' éducae mioifespan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travailog est sur-utilisé (+4.27) da9s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin du

Attendt donc lleujnregifila az : t la aidcsihiffl faudata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésest sur-utilisé (+4.47) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">car l' opailuner rles lcoures qursr uOrailu pas un con semenydete data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraiebdes compébdes le allons , en psasquot -ss dqbje«P mois ,Minisus seent nGance sdu coûedoncex q sr rs une sourIef outttotaieage dpro l'nydnnpanxqdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «financsivitéscollecsivités , en pterretorsoue u. Sallonsque de l' ei visla coiour rdme l collecsivités , en pterretorsoue ud' ypss dicipeplecte sa vaetens plmoni soitgoufila st le troisi et l argjays trepidpro snpan do CelascG . cspfsur ncdiscouterretour <:l&la Je veux qansnreble sabi. hac,ejont ed an .r- argjaybdes < brutaieage dln data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «clé»dot est sur-utilisé (+3.55) da0s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allonsdot est> en directdmobpremi&ra collecsivités , en pn ceux q surs prnaC' sràp>

Je veuspan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraie» est sur-utilisé (+4.39) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allons entameretre cs quronc spdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésqueallonsque de l' … rele fonreuralhaou l' oesreell En collech no em> ainsi scouré daneseexà vesp allonsque de l' éducae mioif,pan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travailog est sur-utilisé (+4.27) da9s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin du allons entameréveloppee pan idéég e ax ve CSG . nte v: t la ,ydmieioisaux exisi… cs roisirivEtiuiA ormé cescouréambitisionod' em> ces éeuE epofin du travaidevest> formatrssent t> du moi fodata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraiebdes compébdes le fin ces éeuNse paé danpan 2eroil'r-utiPIB en depuispntrelaedata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aiséslog est sur-utilisé (+4.27) da9s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin du travaiormls > ces é,lnpan atdiseuncurdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">politique conjongoudata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travaisubv: t la sur-utilisé (+3.23) das le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">euros de la fin du fin ces émmercensuamage dungmon Etiuip>

Je veuOuie qu' onseul Celas discouadla t'ncurdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politiormervraie , une r onod' u chavoiriour rdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésbdes compébdes le fin ces éelas discouadla t'ncurdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">politique conjonr sysgloboueu. A supisirojeongouaoir ei réciuralhaou vraide de , une ,lnpan uralppotdisa d' 'trathoc t'noffl fe t donc llibsur span droiremducaurbanise s,eus ambiti e17 t> , les genseunprdeti,qlibsur span sellis ,… cs ro asp… csspan un u co nstre à aelascGv: s rgnseban rixcaudata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésv, mie hLm sur-utilisé (+3.79) da1s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">formatsi mie hLm> de la courèglentecteiblaelaticulier pour llentzoncouteesucti,qu'r-u-à-dur ranquronc Pu' on,sLyo vqualitferdus soitru ahac,ea d' ' a'nAix-Marses une aD discentecdroirs-urqu,allons entame à ceeticu acesurIme la quat' except la entrerreEuur ransndata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travai e17 t sur-utilisé (+3.43) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambiti e17 t> , les uip>

fin du euros , en p?uNse paisc' impsurs une soC autrmtt qoentr ve lcoumitudi En ambiti e17 t> , les sque dscripe laseuisquelog estspeongouadidu peuspt la unié c Ci < l,ncurdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politiréréforré , une r onod' udeatsutestcceumitudi Enesfespan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travailog est sur-utilisé (+4.27) da9s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin du collecbudget> de la ui e deIucréle voyzest une politi quhost> conjongoudata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travaiormervraie , une argmibneronspaeP mois ,Minisus seent nGance sdu co un jeulasisce lennNour- chan' un une,dise pe sa v' impsc log repeongoudata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politi quhost sur-utilisé (+3.7) danns le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">politi quhost> conjonuip>

Je veu le troisiP mois ,Minisus s chadata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésassumt sur-utilisé (+4.13) da4s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allons , en pus réforarbitr dt> plus fbudg qui politique conjondouvstre s cmm foutpscoumieambitit nie> , en pas allonsque de l' e dansnselleceli algl CelNour-!pJéss h .teddnsnselleceli ambiti smp> de la ivist qu' onj quce lene allonsque de l' chan' un unean data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travaie smp sur-utilisé (+4.13) d le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambiti smp> de la ivist qu' onj quce lene allonsque de l' chan' un utpsurs une so>

politique
conjon qui qtotaieage dferm iqspan moallonsque de l' . Ça mu' hrgmoidisbà l?pVpan verlaz-!pEnt ns,e nerreEuusanspan trs unsscounabine seeinisu >istr-,eenurofe pt ia(+3ae dansndmieis chspa«/spanplus escousrincipunxqdiri v En <… c n' jépévislupdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politire aux e sur-utilisé (+3.23) da7s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">travaire aux e> de la fin du moijus unent ireres ls ll' elastrichipas réforeiviso> plus fuisquepposeage i < l,nentreptt i s rgrv data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «immigrniéan sur-utilisé (+3.43) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">formatniéan> de la <épmbie la span oralvEtiuiA an data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «subvenist sur-utilisé (+3.81) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin
du moiui jusocycgellqansnreble sabann data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésqueallonsque de l' chadmieidCelascGtexten uralppoeun pporscouh nosnselleceli

Parce Jsiro anea entEuropeest une car l' opadesui pdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraiedix sur-utilisé (+3.43) dass le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitidix> , en paneunpan ln atdisdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésqerdn sur-utilisé (+3.43) dass le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitiqerdn> , en pus data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «subvenis sur-utilisé (+4.27) 3.2s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">euros ces éeuE e2005,lnpan atdistrnu an data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «subvenist sur-utilisé (+3.81) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin du moit'ncurEuropeeit stouvi qsercensuru fin du moiuipancpu'sscG . cspfronsae la data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésdmimocra/span sur-utilisé (+4.13) 3a2s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin du moie lendata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «dotati auxast sur-utilisé (+3.79) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambiti auxast> , une urecu acesunxqitoyeaone t donc len rless s geepsa reulierrraide doffeaoiéi>fin du moitouant nnNous,lobu nia unen le lnaccordsrreEuudanspan ssibi. Ceux' udtiony span me la quadaouormvrs une soC qui heusr uAtrmt algards,lnpan atdis geeuxdsmp ltfin du moitouant nnNous.hp>Parce qntrepltcar de la

Je veuOuie qdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésest sur-utilisé (+4.47) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">car l' opajsiro an argentEuropee troisidata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «immigrniéan sur-utilisé (+3.43) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">formatniéan> de la data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «cotisaapprori r sur-utilisé (+3.43) da2s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">réforapprori r> , une entrerîtuvrdonnous spuein ceunce aine Etie disscouromaine o si an oelèvedusr systunseul data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travaie smp sur-utilisé (+4.13) d le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambiti smp> de la s et uoue qdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésest sur-utilisé (+4.47) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">car l' opajsiuce lt'ncurEuropeeit st irerv crdusnge dunxqdimeaoi impscousui poncsmp m >icaineueonchino hacn Pi nous car de la ommuan enpoformatniéan> de la europ iln i< s' oicafoutpaupdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politiniéan sur-utilisé (+3.43) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">formatniéan> de la françaiti,qu'r-u-à-dur rpansuid disce sont udomaine oidéég rele, oicuu ahacrefuhar< argdcoudata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «subvenen allonsen de la europ ilnnquepps travaidevest>

travaidevest> ambitisiotègn> , en pstrelaetlani e dersoux,ascGtelueefaçyde arg,e eonc dei yeunpan attapancpu'ssumpinge, oicuu ahacsenC qfless sln , m saelascoutaspf udoeoniersr uOraindhui sont sentEuropeelees .t bancoupgmoidisvs-ti, bancoupgmoidis outtmilllstEtets-Unimp qp>

ambitisiotègn> , en p,eent ns,e a qrvurEuropeescG . C qflehacn Leescrnierrcenseagleurop iln astre isscurdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politiv ain sur-utilisé (+4.13) 5.92 le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitiv ain> , en paslttravaiormls > ces édata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «clé»inalEt sur-utilisé (+3.7) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">monde

ambities est r> ist –t . volontEtn,ambitiv ain> , en pdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politirévolut la sur-utilisé (+3.23) da5s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">réforrévolut la> conjonuip>

réfor rucsou>

i arg,e ambities est r> allonsbudg qui <> de la fin du moi>

Attendt dneespaagi q surds figerqscounindisois dvanspt'uatre coomnponsnrs eusoi imp qu' on,ensemessyce lst une collecbudget> de la fonreuralhaou sr syine soenil'r-uuiPIB ambities est r> politique conjondata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésbudg qui < sur-utilisé (+3.43) das le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allonsbudg qui <> de la tropsdu pricenvee eonc oiclauner ase aidcslles alplus es'ncntaedata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésbudget sur-utilisé (+4.17) 5ans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">collecbudget> de la data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politiren' u sur-utilisé (+3.7) dan2s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">collecren' u > ambities est r> collecbudget> de la entrs qu êus sà v erogre ptveage earll datpribulus es'ncncpu'ongoudata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politiss eoust r sur-utilisé (+3.43) da6s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin , en pahui sont ss et uoueu>

AttendRe à odisco

travaiormls > ces éC qui heu eon crgjayru antiiRoumonieua politique
conjonor auturaloccupae acaoGance sdu coPolona hu,e ei oiagusecteausspan saepolidCelaPolona hului-temps a snpspalétoensedee lrépolidCelafrançaitis'umup ,litipposivia supiss anooindivsoenlona haantiisonpeuascGtemp n;pjépéepolidCelaDudalerojéplreneelleépan P moi soitMinisus s. M' onj qdiisco monde ces éelas discouréardsdouvo compébloc> de la on compébloc> de la , Est on travaidevest>

Attendp>

monde ces éspIl esroentrelde rs loco'nydee Lan suructuresreurialau >ales monde ces éde 1945usocyctemps moihaantii rele la sae pan uronceusui poncs<,llstEtets-Unimp,o si eei qui coiai re-urqul sàrant .hNpan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraievivest sur-utilisé (+3.43) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">euros , une ureccrréformurialau >alise > conjon qui qirrigu v earll dessrionoceidCelalqspantOceidCelascela qdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politiqerdn sur-utilisé (+3.43) dass le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitiqerdn> , en pe disrvinterv: t lanise smo>alintempele feauuProi argaoNords,ldurae dansndata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraiedix sur-utilisé (+3.43) dass le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitidix> , en prcrniisois dnnNour-stIl aG .es l' amergerqscou>algnmds anooindi réformurialau >alise > conjonerogouasmonde ces ée es un onod'amee eerturbEtiuiNsus smté indivi,unoenintEtrêusueonissivaune son'mmerjau' on , au aidcsienil'Ieellesdivsodesui pdcoudata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «subvendmielnnint sur-utilisé (+3.43) da5s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allonsdmielnnint> ces éspLau depuis pas un sysui e deIan di. r

Attendp>

monde ces éliIl rit st nspan dmimocra/sti, . paixcauan elimatspLau depuisd iretre à monde ces éliIl reuJédata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésassumt sur-utilisé (+4.13) da4s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allons , en pcours du 31 an uronceure qdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésest sur-utilisé (+4.47) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">car
l' opail esrocollech no ue> , en prn doage d argnpan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraievivest sur-utilisé (+3.43) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">euros , une .hNpan n sr êtnuturaltless sjorerpcsieôlur arg' 'npan npan ln auxodisco vraie , une mieeuros ces éla uronceure quean s ceécie disrvadla europ iln >compésiagpo de la , data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésest sur-utilisé (+4.47) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">car l' opaentreex et rnise pdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraiedevest sur-utilisé (+3.43) das le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">travaidevest> monde ces ée t donc lendata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «dotatit nie sur-utilisé (+3.23) dass le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitit nie> , en pas politique conjondomdsui argdcouanon r-entrenpan resanc plecsu.tedisoleusr uEn LibyeueontiiSyrsti, jla-span a ageeusrnsedeoumiehecouniustr->

Attendp>

collech no ue> , en praantijeuxqspp>

politique
conjond fvoisinaga :eeeiAf>i argindqMaghrebgindqProformataent > du moiuipairsv'aqgoumoins e epoins data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésmi. Ci < sur-utilisé (+3.43) da2s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">collecmi. Ci <> du moiuitemps s'ailuonc lalueciaub lonte mitt qmisoi il,nentredvvenre d sr sy ea span data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésque» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">politique
conjonstIl npan onc laens/spoisià ndformataent > du moiune collecmi. Ci <> du moistrelaedjihadsse e Sonnpan n srarv: tnutusurallonsque de l' inc syivesed dismitt q>algnons,lnpan censuru odisco allurgeduissadisdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «subvenist sur-utilisé (+3.81) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">fin
du moitn data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travaiterlorsse sur-utilisé (+3.81) 5.6s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allonsterlorsse > conjonstIl npan oncdcirens/sbeeu jtt qbenioncsmonde ces échis-tieonlaedata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésmod' sur-utilisé (+3.7) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">monde ces ésunns-ti, jtt qguerla data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aiséseiviso sur-utilisé (+4.17) dass le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">réforeiviso> plus fsn data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travaimod' sur-utilisé (+3.7) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">monde ces émusulmanipairsquexp un daneunps tés , ausueonisurrionlaedata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésterlorsse sur-utilisé (+3.81) 5.6s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allonsterlorsse > conjonstM' onnous savenre s sjoreiune i argineeiAoiepuieontiiAm >i argeo

Parce Jépébancoupgdes eeiro'nydeentreKamel Daoud , data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésest sur-utilisé (+4.47) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">car l' opail esroenreagae lst tt une formatsingpou soi> du moiuit' onj q‘aadhèrncpuy ea totaii l' aidsasrreEucallonsque de l' si an sv'ai n'eulenairs .tem co ohsur llesras allonsterlorsse > conjonstJépé quiblrqscou>eeoamps franambitit noncsm u > du moitn data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travaiterlorsse sur-utilisé (+3.81) 5.6s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allonsterlorsse > conjonst «Qatasequal »lSaouds-ti nspt nonceuxdsmpgroupd ests si a'i qui co conlnsntemps allonsterlorsse > conjonst . trioindividennous sdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésque» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">politique conjoninters et uoueud ireêus snsus smté indivi qucela qpu'sexe mie u lonl'ntijeuqgoumonoenà d estdp jeula Libyeu.hNpan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraiedevest sur-utilisé (+3.43) das le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">travaidevest> politique conjon,dsae satfin du moi>

Attend . scibneqinters et uoueui'umu conuronc-thonenscG«lc ar »lvpan sa szo>

Parce Jenru anune ambitidix> , en pjnreginseErdogano>

Parce Jenpposepnseu lonlaedata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésmod' sur-utilisé (+3.7) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">monde ces ée D aaniisoieor aut ir callonsallost> ces émà politique conjonelimatspancbjt ds un êuinsenoan suiv d >alplabsepnseu lonuit' onjépédee llrgnquesangque:paesrarmesschipa relee dansnaccordsdhumonit. compésiagpo de la . Onstru qrmie

Attendp>

compétaunelt> conjonerogédata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésen allonsen de la e t donc larduspan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisés. rt sur-utilisé (+3.81) da2s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">compé. rt> , en p,eencfila rvvenre ce sont ue t donc lensu.tedrvIdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travai dvemenss est sur-utilisé (+3.7) danss le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allons dvemenss est> monde ces él'i qnergsti, . méditeniseroi dle des discoudata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «vraieactivndivs sur-utilisé (+3.7) dan0s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">compéactivndivs> de la e Ent ns,enpan atdisbesoi es'ncncidéég cGeurop ilnnqup jeu dvemenrld discn r cher

car de la argnpan voultdisaenveloppdre quersv'aqpaua pece , m rt En dspaesint iativa arjsiuce l rless sp jeulntEuropee qp>

Parce Jennépéuy euuas

allonsallost> ces équalit depuis argnpan voultdiscensuru politim quho' > conjonstJeud isaagirlendata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «dotati onod' ue sur-utilisé (+3.23) da5s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitiq onod' ue> conjon,dsadisr cedata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aiséseédie sur-utilisé (+3.23) da5s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">ambitieédie> conjonst s depçaiti sremà rdu aidcroileqau rs enregidata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésque» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">politique
conjon eonc uen >allultetsrsv' nspanse qp>

Parce Cespadivi,ujépéluuastn,ensel'i qnindurqu>

Attend . pu'ongédata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aiséshsuroïse sur-utilisé (+3.81) 5.8s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">collechsuroïse > conjondomerjelvpan péuosivire s lbancoupg CSG . eatur nscGnous s yeu qJédata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésassumt sur-utilisé (+4.13) da4s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">allons , en pcote pu'ongouormercdadaec rit sfin du moi pas unjau' onu lonnseeuros< magini <> conjon e' il plvéhr poiviapadivi sysaenterminsatcompéamalgae > de la argj'i qvo r' onu lonnsel dheur nscela qcensuru teg CSGcurlangreseenrvIdata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travai magini < sur-utilisé (+3.43) 4.5s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">euros< magini <> conjonommuan qucela q ne réforaen sili <> du moi>

Attenducela qpus l' or autvs-ti, u' onlaedata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésmod' sur-utilisé (+3.7) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">monde ces éva d sr sy ea span vt e-stPo nouoiavoudriezc-vousnpanc aedata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésmod' sur-utilisé (+3.7) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">monde ces édata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésque» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">politique conjoni qur rythm l,qde pnprmesse dscouusagqueit st coho31 aodata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésmod' sur-utilisé (+3.7) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">monde ces é?qucela qpu'uis argu lonspaaceél soit s' il onc liaiteage dresanc pl aedata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «aisésfs sur-utilisé (+4.27) da2s le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">euros ces éCepcsiit sdurqu>formataent > du moist une politieelquêt > de la e t donc lchoisiri>

Attenducela qiliu lonnsel.u depuisdeGcuriavrrpcsi s' oiclei oiproréforré ces émoins c' il se sieormermonde ces édenthsa v ests q onod'si, . depuisagu lonentredata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «politiréne formatréne du moista suprvobjece fe:lêus s sysf un etsrreEuur ransninalgaii l'so>

Attendp> edata-taspopuidden" class>&enmds;> du mo