CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents





Que fait la République nouvelle vis-à-vis de cet ensemble ? Elle fait ceci que la France , si elle demeure l' amie et l' alliée de l' Amérique , si elle se sent avec la Russie , par dessus les régimes qui passent , beaucoup d' affinités naturelles et d' importants intérêts communs , n' accepte d' être subordonnée ni à l' une ni à l' autre ; que la France noue avec la Chine des liens qui se multiplient ; que la France travaille en Europe à achever l' union économique des 6 , tout en comptant qu' un jours plusieurs voisins pourront s' y joindre , et en resserrant , en tous domaines , ses rapports avec les pays de l' Est ; que la France , dans la mesure de ses moyens politiques , moraux et matériels , aide les peuples venus ou revenus à l' indépendance à affermir leur personnalité nationale et , par là même , leur responsabilité internationale , à améliorer leur Etat , leur administration , leur économie , leur capacité culturelle , scientifique et technique , bref à devenir des membres à part entière de la civilisation moderne .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «moyenne» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «moyenne»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
C. de Gaulle - 11 décembre 1965

Françaises , Français !

Tandis que roule le flot de la démagogie en tous sens , des promesses à toutes les clientèles , des invectives de tous les bords , naturellement soulevé par les partis dans leur campagne , le jour approche où vous allez décider du sort de la France .

Car il dépend de vous toutes et de vous tous qu' en définitive la République nouvelle , si elle est maintenue et confirmée par vous en la personne de son président , poursuive et développe , d'abord avec lui , plus tard avec d' autres , son œuvre de progrès , d' indépendance et de paix .

C' est de cet avenir , pourvu qu' il reste ouvert , dont je vous parlerai ce soir .

J' ai dit : le progrès . Qu' il s' agisse du développement réalisé depuis sept ans et de celui qui est engagé par notre économie : industrie , agriculture , échanges ; ou bien de ce qu' en moyenne chacun a acquis et de ce que la loi l' assure d' acquérir dans les 5 prochaines années ; ou bien de ce qui est fait et de ce qui doit l' être pour notre collectivité nationale en ce qui concerne les grands investissements et transferts sociaux qui vont à la recherche scientifique , à l' enseignement , à l' agriculture , au logement , aux retraites , aux hôpitaux , aux sports , à l' équipement du territoire , et cetera ; ou bien enfin du point où en sont , par rapport à ce qu' elles étaient , nos finances et notre monnaie et de ce qui est décidé qu' elles seront à l' avenir ; voici qui donne une idée de l' avance de la prospérité française .

Depuis 1958 , ce que nous avons produit , évalué en francs constants , s' est alors accrû de 4,9 pour 100 en moyenne par an ; cet accroissement devant atteindre 5 pour 100 en moyenne par an , au cours des prochaines années . L' élévation du niveau de vie réel , autrement dit compte tenu de l' augmentation des prix , a été , pendant la même période , de 3-7 pour 100 par an , en moyenne et pour chacun , et ce sera de 4 pour 100 , en moyenne et pour chacun , jusqu' en 1970 . Quand à l' effort direct de l' Etat pour le développement économique et social de la nation , les investissements ont , pour ainsi dire , triplé de 1958 à 1965 et grandiront encore pour la durée du cinquième plan . Le budget est en strict équilibre , et la monnaie inébranlable ; il en sera ainsi désormais . Voilà du vrai , du sérieux , du solide .

J' ai dit : l' indépendance . Il y a dans le monde de grandes réalités au milieu desquelles vit la France . Ce sont : deux pays actuellement colossaux , Etats-Unis et Russie soviétique , en concurrence pour l' hégémonie ; la Chine , énorme par sa masse et par son avenir ; l' Europe occidentale , après de terribles déchirements , tout commande de s' unir à tous les égards ; enfin , le " Tiers Monde " d' Afrique , d' Asie , d' Amérique latine innombrable et dépourvu .

Que fait la République nouvelle vis-à-vis de cet ensemble ? Elle fait ceci que la France , si elle demeure l' amie et l' alliée de l' Amérique , si elle se sent avec la Russie , par dessus les régimes qui passent , beaucoup d' affinités naturelles et d' importants intérêts communs , n' accepte d' être subordonnée ni à l' une ni à l' autre ; que la France noue avec la Chine des liens qui se multiplient ; que la France travaille en Europe à achever l' union économique des 6 , tout en comptant qu' un jours plusieurs voisins pourront s' y joindre , et en resserrant , en tous domaines , ses rapports avec les pays de l' Est ; que la France , dans la mesure de ses moyens politiques , moraux et matériels , aide les peuples venus ou revenus à l' indépendance à affermir leur personnalité nationale et , par là même , leur responsabilité internationale , à améliorer leur Etat , leur administration , leur économie , leur capacité culturelle , scientifique et technique , bref à devenir des membres à part entière de la civilisation moderne . Pour une telle action , la France doit avoir les mains libres . Elle les a.

J' ai dit : la paix . Désormais suspendus au-dessus de l' univers , le fait nucléaire et le fait spatial , que la science et l' industrie ont rendus inéluctables , ont naturellement produit et continuent de produire des armes dont la puissance de destruction est incommensurable . Pour éviter à la race des hommes des malheurs inouïs , la condition sine qua non est que ces armes n' entrent pas en action . Mais , comme la guerre atomique risque d' être l' aboutissement d' un engrenage ou , comme on dit , d' une escalade , il est d' intérêt vital et universel de réprouver et de liquider les conflits armés quels qu' ils soient . C' est ce que fait la France , qui , pour sa part , n' en mène plus aucun et qui s' offre à coopérer au règlement de ceux qui font rage , en particulier en Asie , tout en se donnant à elle - même , tant que les autres en auront , les moyens de dissuasion , autrement dit de sauvegarde , qu' elle est en mesure d' avoir et en refusant d' être , le cas échéant , sous prétexte d' intégration européenne ou d' intégration atlantique , intégrée dans une guerre qu' elle n' aurait pas voulue .

Le progrès , l' indépendance , la paix , comment pourrait les assurer le désastreux système des partis ? Le système des rivalités , des combinaisons , des contradictions , au milieu desquelles , entre mon départ de 1946 et mon retour en 1958 , 23 ministères s' effondraient et par l' effet desquelles réapparaissent dans leur camp toutes les ambitions , tous les faux-semblants et toutes les astuces d' autrefois . Le système de l' inflation , qui nous avait , avant de disparaître , menés au bord de la faillite . Le système qui , paralysé par ses jeux scandaleux , empêtré dans des problèmes intérieurs et extérieurs qu' il ne pouvait pas résoudre , offrant sa docilité en échange des secours du dehors , faisait que notre pays était appelé " l' homme malade du monde " ?

Non ! L' avenir n' est pas là ! L' avenir , c' est la République nouvelle , qui a pour raison d' être non point de fractionner , de diviser , d' opposer entre eux les Français , mais au contraire de les réunir pour renouveler la France , comme celui qui a l' honneur d' être le chef de l' Etat leur a demandé naguère de le faire pour la sauver ; la République nouvelle , qui ouvre un cadre moderne , digne et solide à l' action , à l' ardeur , au succès de tous ceux qui veulent construire , non point détruire ; la République nouvelle , que le peuple français a fondée à mon appel pour le seul service de la France .

Vive la République !

Vive la France !

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
moyenne
desquelles
nouvelle
indépendance
avenir
empêtré
docilité
astuces
innombrable
réprouver
resserrant
effondraient
rage
incommensurable
réapparaissent
solide
système
inouïs
noue
roule
grandiront
fractionner
scientifique
an
paralysé
colossaux
suspendus
inébranlable
prochaines
intégration

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact