CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents





Et puis il faut se souvenir que nous vivons dans un monde dans lequel les données de l' éducation changent très rapidement , il faut tirer les conséquences de l' abaissement de la majorité de 21 ans à 18 ans sur le plan de l' éducation ; il faut savoir aussi que les connaissances changent très vite , il faut noter enfin que les jeunes français , les jeunes françaises à l' heure actuelle reçoivent leurs connaissances , non seulement de l' éducation mais encore de toutes sortes d' autres moyens , et notamment d'ailleurs , je le dis ici , des moyens audio-visuels .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «éducation» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «éducation»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
V. Giscard d'Estaing - 6 janvier 1975

Depuis mon élection présidentielle je vous dirai que la lutte contre la hausse des prix a été pour moi , avec le lancement du train de réformes la priorité numéro un et dans ce domaine une politique a été mise en place et elle commence à obtenir un certain nombre de résultats .

Vous vous souvenez que nous avions des hausses de prix qui étaient très sensiblement supérieures à 1 % par mois , 1-3 - 1-4 et à l' heure actuelle nous sommes revenus à 1 % et parfois même , certains mois , à un peu moins de 1 % .

Et la politique en cours doit aboutir au début de 1975 à des résultats qui seront plus nets , c'est-à-dire que nous devrons descendre nettement au-dessous de 1 % par mois .

Alors c' est une politique difficile et il y a des téléspectateurs qui le comprennent parfaitement , ce sont les agriculteurs , parce qu' il faut savoir que quand on lutte contre la hausse des prix , il ne faut pas lutter n' importe comment .

Il ne faut pas non plus écraser les revenus d' un certain nombre de catégories de producteurs .

A l' heure actuelle nous avons un deuxième problème qui est de faire attention à ce que la lutte des prix et la lutte contre la hausse des prix ne posent pas un problème de crise économique ou d' emploi , puisque la plupart des pays voisins - c' est le cas de l' Italie , la Grande-Bretagne et c' est le cas des États-Unis d' Amérique - connaissent à l' heure actuelle un chômage , une récession très profonde .

Alors nous luttons contre la hausse des prix , mais non par le moyen de la récession , bref la politique en place doit aboutir à une accentuation du ralentissement de la hausse des prix et nous devrions avoir en 1975 , cette année , une hausse des prix inférieure à 10 % .

Bien entendu elle sera appliquée , vous savez que toutes les dispositions ont été prises le 2 décembre dernier et désormais un travailleur privé d' emploi du fait des circonstances économiques se verra garantir pendant un an le niveau de ses ressources , c'est-à-dire un salaire qui représentera 90 % de son salaire brut antérieur , cela veut dire le même salaire net pour lui puisqu'un certain nombre de prélèvements ou de retenues ne seront pas effectués sur cette nouvelle ressource alors qu' ils sont effectués sur le salaire d' activité .

Donc les salariés garderont pendant un an le même niveau de ressources que celui dont ils disposaient au moment de leur activité .

Alors il faut savoir que c' est un accord qui a été signé entre les syndicats et le patronat en réponse à un appel que je leur avais adressé au lendemain des élections présidentielles ; c' est donc un accord contractuel et il s' applique , je l' ai dit , à partir du 2 décembre dernier , mais il a également un effet rétroactif , c'est-à-dire que désormais des travailleurs qui ont été licenciés avant cette date du 2 décembre pour des motifs économiques pourront bénéficier de la même garantie d' emploi pendant un an . Alors là aussi il ne faut pas croire que cette disposition a pour objet de faire en sorte que nous prévoyons que beaucoup de travailleurs seront privés d' emploi et que nous leur disons : vous serez privés d' emploi mais vous garderez vos ressources ; il faut raisonner en sens inverse , la vie économique et la politique économique ont pour objet de maintenir un niveau élevé de l' emploi , néanmoins il y a des circonstances où des travailleurs se trouvent privés d' emploi et c' est dans ce cas qu' il est prévu de leur garantir pendant un an la perception effective de leurs ressources .

D'abord elles n' ont plus 1000 francs par trimestre .

A partir du 1er janvier 1975 l' allocation minimale par jour a été portée à 18-60 f ce qui représente pour un trimestre 1670 f pour une personne seule .

Donc elles n' ont pas 1000 francs mais 1670 francs .

Et d' autre part je me suis engagé à porter ce chiffre minimum qui était de 18-60 f désormais à 20 francs à partir du 1er mai de cette année .

Et donc à partir du 1er mai , un ménage , un couple de personnes âgées , bénéficiera au minimum de 3600 francs par trimestre .

Il faut mesurer le chemin parcouru et s' apercevoir que depuis le mois de mai dernier , c'est-à-dire en à peu près neuf mois nous avons majoré de 30 % le minimum d' allocation des personnes âgées , alors je m' adresse à elles , elles savent très bien que nous ne prétendons pas - je ne prétends pas du tout - qu' avec des ressources de cette nature on puisse vivre aisément , facilement , mais elles savent quel est l' effort entrepris par la collectivité nationale pour améliorer progressivement et substantiellement leurs ressources .

Il ne faut pas confondre n' est ce pas ? Il n' est pas question de revenir à la situation d' avant 1968 .

Elle comportait les conditions qui ont crée 1968 , et il ne faut pas avoir l' idée de rétablir notre système éducatif dans sa situation d' avant 1968 , ce n' est certainement pas mon objectif .

La France a besoin et chacun le sait , d'abord d' un système éducatif perfectionné assurant la formation intellectuelle et professionnelle complète de la jeunesse française et à cet égard que faut - il faire ? Alors , il faut d'abord achever les réformes qui sont actuellement à l' étude et vous savez qu' en 1975 il y aura , je pense , l' adoption d' une réforme d' ensemble de l' enseignement du second degré , comportant notamment la définition définitive du rôle du baccalauréat .

Et puis il faut se souvenir que nous vivons dans un monde dans lequel les données de l' éducation changent très rapidement , il faut tirer les conséquences de l' abaissement de la majorité de 21 ans à 18 ans sur le plan de l' éducation ; il faut savoir aussi que les connaissances changent très vite , il faut noter enfin que les jeunes français , les jeunes françaises à l' heure actuelle reçoivent leurs connaissances , non seulement de l' éducation mais encore de toutes sortes d' autres moyens , et notamment d'ailleurs , je le dis ici , des moyens audio-visuels .

Il faut donc traiter le problème de l' éducation dans son ensemble et faire en sorte que nous puissions avoir un des systèmes éducatifs les plus avancés du monde .

Là aussi , je vous dirai ceci : quelquefois la France ne peut pas obtenir de résultats faute de ressources , il est certain que dans certains domaines nous sommes moins étendus , moins riches que l' Union soviétique ou que les États-Unis d' Amérique . Mais dans le domaine de l' éducation qui est un domaine intellectuel , la France doit avoir un des meilleurs systèmes éducatifs du monde et c' est la raison pour laquelle dans les thèmes de réformes que j' ai proposés au gouvernement pour 1975 , figure dés le 1er trimestre , la réforme du système éducatif .

Je ne suis pas encore venu dans vos foyers mais je compte bien le faire et je compte le faire dés ce mois .

Alors vous dites : par démagogie .

Je note toujours que lorsqu' on prend une initiative , par exemple j' ai reçu ici , à l' Elysée où nous sommes , les éboueurs de mon quartier , de mon quartier de l' Elysée , à déjeuner le matin de noël ; certains ont dit c' est de la démagogie ; en même temps si je ne faisais pas des choses de ce genre , est - ce qu' on n' entendrait pas dire ou est - ce qu' on ne dirait pas quelque part : ce n' est pas en France que le président de la république aurait l' idée d' inviter les éboueurs de son quartier à déjeuner ! De même , si un autre chef d' Etat allait voir ses compatriotes , quelqu'un dirait : ah ! naturellement le président de la République française , lui , ne se soucie pas d' aller voir les siens ! Donc il faut ne pas se laisser guider sur ces sujets par la critique systématique ; si je vais voir les Français , c' est pour une raison tout à fait simple ; c' est que j' ai envie de les rencontrer . La fonction de chef de l' Etat est une fonction très lourde et très solitaire ; je pense qui si on veut l' assumer complètement et avoir l' idée que l' on fait progresser la société de son temps , il faut apporter une réponse aux questions ; vous - mêmes m' avez posé des questions très importantes sur la vieillesse , sur l' éducation , sur les travailleurs privés d' emploi , mais après tout , ça m' intéresserait beaucoup que les Français me posent personnellement et physiquement ces questions et qu' ils me les posent chez eux et c' est pourquoi j' irai les voir .

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
hausse
ressources
trimestre
prix
éducation
faut
francs
privés
éboueurs
salaire
emploi
effectués
éducatif
quartier
éducatifs
États-Unis
dés
dirait
déjeuner
posent
lutte
décembre
minimum
démagogie
mois
travailleurs
an
allocation
changent
connaissances

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact
lib/fe82RP sur-utilisé (+3.53)53) e="Le mot «pl> lib/fe82RP sur-utilisé (+3.53)53) e="Le mot «pl> lib/fe82RP sur-utilisé (+3.53)53) e="Le mot «pl> lib/fe82RP sur-utilisé (+3d33d3.min.js lib/fe82RP sur-utilisé (+3nvd33nv.d3.js lib/fe82RP sur-utilisé (+3rada"foient-d3 s="h/ l3rada"foient.js >ve desda"_-ali = [{"axes":[],"con">Name":ess lib/fe82RP sur-utiliséjs/esda".js?5a17e507d032b >ve dtnnishold = 7.73;divv> >ve dd=19"_bayer = [{" <","value":1},{"
  • <","value":1},{" <","value":1},{" <","value":1},{" e","value":1},{" <","value":1},{" <","value":1},{" <","value":1},{" e","value":1},{" <","value":1},{" <","value":1},{" <","value":1},{" <","value":1},{" >ve dli