CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents




Les phrases-clés du discours du

Mais il m' a fallu des années pour m' habituer à parler à des machines . Vous voyez , pour l' instant , je vous parle et j' ai complètement oublié qu' il y avait une machine qui nous écoutait , nous enregistrait et allait projeter cette image au loin : mais j' ai mis longtemps à l' oublier .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «maison» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «maison»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
F. Mitterrand - 6 mars 1995

On m' en a proposé plusieurs . Je n' ai fait aucun effort d' imagination . Il y a eu des propositions dont certaines portaient mon nom : je ne l' ai pas souhaité . Et je trouvais que " l' Orangerie " , qui est le nom même du lieu , Quai de l' Orangerie , au bord de la Charente , que j' ai toujours connu depuis ma petite enfance , s' adaptait le mieux . Et en plus c' est beau , l' Orangerie !

Comme je l' ai expliqué tout à l' heure , j' ai réparti en 4 fondations l' ensemble des objets que j' ai reçus pendant mes septennats . Les objets divers , - dont certains objets très intéressants , d' autres moins , peu importe , - cela constitue le fonds du musée de Château-Chinon , qui est un musée relativement important . Les livres : j' en ai envoyé 18000 environ , pour l' instant , au centre culturel Jean Jaurès à Nevers . Les tableaux : ils sont allés au musée de peinture de Clamecy . Pourquoi ces trois villes ? Clamecy et Château-Chinon sont les deux principales villes de la circonscription que j' ai représentée et Nevers est la capitale du département de la Nièvre , département dont j' ai été l' élu pendant trente - 5 ans . C' est donc toute ma vie publique qui se trouve là et j' ai voulu marquer ma gratitude à l' égard des habitants de ce département . Mais je ne pouvais pas oublier mon département d' origine , auquel je suis très attaché . J' ai donc mis à part les estampes ; c'est-à-dire toutes les images imprimées par le cuir , par le bois ou par la pierre , et qui représentent un certain nombre d' œuvres originales intéressantes . J' y ai ajouté une quarantaine de sculptures , de façon à agrémenter l' exposition .

: Ces discours sont à la disposition de tout le monde .

: Je crois que c' est un lien évident : donc il faut s' y reporter . Je ne peux pas m' expliquer à moi - même ce que je suis et ce que je ressens sans retrouver tout ce qui m' a formé ici , en Charente : les images d'abord , les sensations , les impressions , les souvenirs de famille et puis l' environnement amical . Tout cela est lié et fait partie de moi .

: C' est vrai , jamais vraiment . Il y a toujours la maison , il y a les tombeaux de mes parents , grands-parents , arrière-grands-parents . C' est dire combien les racines sont profondes .

: Non . Je suis Saintongeais , j' ai les qualités et les défauts des habitants de ce pays mais la question ne s' est pas posée car je n' ai pas de demeure à Jarnac . La maison familiale appartient à l' une de mes sœurs , aujourd'hui . Tandis que Latché , c' est chez moi et c' est donc un peu différent . Mais j' aurais aimé habiter Jarnac . C' est la vie qui a fait les choses autrement .

: J' aurais été très fier de montrer la maison de mes parents , qui fut celle de mon enfance . Non , non , cette pudeur ne va pas jusque - là .

: Vous me posez là une question bien calée ! Je ne peux pas vous le dire . Mes origines , par mon père , sont berrichonnes et si j' ai dit qu' on était du pays de son enfance c' est parce que je n' ai pas vécu dans le Berry . J' ai vécu dans le pays de ma mère , ici même . Et si j' aime aller dans le Berry retrouver les traces de ma famille paternelle , il est vrai que tout ce qui est en moi se rattache à Jarnac ou à différents paysages de la Charente que j' ai connue autrefois . Alors , insaisissable ? Je ne sais pas . Je suis Charentais même si , en voyant les discours rassemblés ici , je pense que j' ai trop parlé , au fond , pendant ces quatorze ans . Mais je n' ai pas un naturel tellement bavard . J' aime bien me taire , et c' est vrai qu' il y a une forme de discrétion charentaise dont j' ai pris ma part .

: Oui , quand même ! Mais ici , je ne connaissais pas la montagne ; ici , je ne connaissais pas la mer . Il fallait aller jusqu' à l' autre bout de la Saintonge . Pendant longtemps , j' ai cru que le monde s' arrêtait à la distance où pouvait me conduire ma bicyclette .

: Très bien , très bien ! Quelquefois , je les reconnais moins bien , parce que toute une vie moderne est passée par là : regardez les routes pour aller de Jarnac à Cognac . Mais je connais les détours et je passe par là .

: C' est saintongeais ! D'ailleurs , toutes les vieilles histoires saintongeaises m' ont été contées par des Saintongeais . L' un des mes arrière-grands-pères , qui s' appelait Beaupré Lorrain , a été , avec Burgaux des Marets , l' un de ceux qui ont essayé de ressusciter le dialecte charentais , le patois . Il le parlait fort bien , d'ailleurs ! Et j' ai trouvé , à travers ces fables , ces contes , ces récits , beaucoup d' exemples qui montrent que l' on considérait déjà depuis longtemps que la ténacité et la patience étaient charentaises .

: Non , pas du tout , ce sont les circonstances . A l' époque , c' était Félix Gaillard qui était député de la circonscription de Cognac et Jarnac . Je le connaissais d'ailleurs bien , j' avais avec lui des relations très cordiales . Mais il ne m' est pas venu à l' idée de venir le combattre ici .

: J' aurais bien aimé .

: Je n' ai pas de regret parce qu' ensuite j' ai vécu une vie politique passionnante dans la Nièvre , qui m' a beaucoup apporté .

: Cela , c' est autre chose . Je suis Saintongeais , essentiellement . Ma vie politique s' est déroulée entièrement dans le Nivernais et dans le Morvan . J' ai été leur représentant pendant trente - 5 ans et l' on pourrait dire à la limite que je le suis toujours : donc , pendant quarante-neuf ans . Tout cela crée naturellement des attaches très fortes . Mais c' est une greffe , pas tout à fait le tronc original . Quant à Latché , c' est la maison , la maison familiale . J' y trouve beaucoup de plaisir , j' aime les Landes . C' est une qualité d' une nature un peu différente : je vais là-bas , mais je ne suis pas de là-bas .

J' y viens souvent . Je ne suis pas revenu depuis quelques mois mais je suis bien content aujourd'hui .

Il n' y a pas eu de rupture parce que les Jamaïcains ont été très gentils avec moi . Et si , dans l' ensemble de leurs suffrages , pour leurs élections locales , ils sont , en effet , de la couleur ou de la teinte que vous venez d' indiquer , lorsqu' il s' est agi de moi , ils m' ont toujours apporté un concours très important . Et j' étais très fier de cela . Ce n' était pas tellement pour moi , mais c' était en souvenir de ma famille ou peut-être à cause de l' amitié naturelle de gens du même pays , qui dépassait les idéologies .

Oui , on dit cela . Il ne faut pas trop répéter les mêmes choses .

Une forme de civilisation , que je vois dans le paysage , dans le langage , dans les mœurs , dans l' architecture : oui , c' est une forme de civilisation qu' on ne trouve pas partout .

Je crois que j' ai engagé beaucoup de constructions , de restaurations , et que j' ai eu la chance d' avoir le temps de le faire . Je pense que ce qui restera le plus , qui marquera le plus , cela sera tout de même la restauration du Louvre et l' ensemble de ses aménagements : la Cour carrée , la Cour Napoléon et puis les Jardins des Tuileries qui , comme vous le savez , vont être complètement remaniés . Mais , naturellement , je citerai la Bibliothèque de France parmi les travaux très importants que j' ai engagés , non seulement par le volume de l' édifice mais aussi par la signification culturelle qu' elle représente , puisqu'elle sera reliée à toutes les universités .

: Non , non . J' ai été très mauvais à la télévision , je m' y suis fait peu à peu et je ne sais pas quoi en penser maintenant . Mais il m' a fallu des années pour m' habituer à parler à des machines . Vous voyez , pour l' instant , je vous parle et j' ai complètement oublié qu' il y avait une machine qui nous écoutait , nous enregistrait et allait projeter cette image au loin : mais j' ai mis longtemps à l' oublier . Alors , c' est à la machine que je parlais et naturellement on parle mal à une machine .

: Pour l' instant , la campagne se déroule entre les candidats concurrents et je dois veiller à préserver , à la présidence de la République , tout ce qui peut signifier un consentement national qui , autrement , risquerait d' être déchiré par tous les bords . Alors , je m' efforce à la discrétion . Je m' y intéresse : je trouve tout à fait normal que des hommes et des femmes de qualité souhaitent obtenir le consentement populaire . Je l' ai souhaité moi - même , et je n' éprouve - comment dirais - je ? - aucun regret , car la vie est ainsi faite , de ce que , aujourd'hui , ce soient , après moi , d' autres qui se disputent la responsabilité principale . M' exprimerai - je avant le premier tour de scrutin ? Je vous dirais que je n' en sais rien . Je n' ai pas d' idées préconçues . Mes idées , on les connaît : on ne peut pas supposer que je vais apporter mes suffrages aux conservateurs , même si j' ai de l' estime pour eux . Mon choix se fera très facilement . Mais on aura l' occasion d' en reparler .

: Non , non . Vous en parlez beaucoup vous - même . C' est intéressant !

: Et merci aux Charentais !

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
maison
enfance
objets
connaissais
musée
machine
département
circonscription
vécu
suis
aimé
consentement
discrétion
regret
suffrages
aime
adaptait
saintongeais
paternelle
agrémenter
bavard
dialecte
arrière-grands-parents
arrière-grands-pères
saintongeaises
charentaise
restaurations
remaniés
calée
berrichonnes

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact