CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents




Les phrases-clés du discours du

je ne doute pas néanmoins que vous ferez de l' exégèse . Ce que je souhaite , c' est que vous sentiez que , au cours de cette rencontre , nous sommes convenus que la coopération et l' amitié entre la France et l' Union soviétique ( telle qu' elle résulte de l' histoire , de la géographie , de l' action du général de Gaulle et de l' action qui a été poursuivie depuis et par les dirigeants soviétiques et par nous - mêmes ) , que cette politique de coopération ira en s' étendant et en s' affermissant pour , je crois , la satisfaction de nos opinions publiques et pour la stabilité en Europe tout entière .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «géorgienne» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «géorgienne»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
G. Pompidou - 13 mars 1974

Eh bien , mesdames et messieurs , me voici sur le départ après une rencontre qui a été brève mais riche d' entretiens et placée , comme on l' a déjà dit , sous le signe de l' amitié naturellement , de la confiance et de l' estime réciproques , de la franchise et du réalisme . Autrement dit nous n' avons pas hésité à évoquer les sujets les plus difficiles et à échanger très librement nos idées . Cette rencontre se situait , vous le savez , dans le cadre de ces rencontres sans aucune formalité , sans aucun protocole , comme nous en avons l' habitude et comme il y en aura d' autres , nous nous le sommes promis , à des intervalles qui n' ont pas à être fixés d' avance et qui dépendront des circonstances . Dans ce genre de rencontres et entre Leonid Ilitch Brejnev et moi - même les détails ont été fort peu évoqués . le parlais au nom de la France et uniquement de la France , n' ayant pas qualité pour engager qui que ce soit d' autre et ayant néanmoins le souci naturellement de rester fidèle à nos amitiés européennes et autres , de même d'ailleurs que monsieur Brejnev parlait dans le même esprit au nom de l' Union soviétique .

Nous avons accordé une part importante aux relations directes bilatérales sur le plan politique , qu' il s' agisse des consultations , des concertations , des positions à harmoniser ou à prendre en commun , dans telle ou telle circonstance , du développement de la coopération dans le domaine économique , technique et scientifique en particulier . je dois dire que ce n' est pas dans ce cadre que nous pouvions régler les questions , mais que sur les domaines où nous entendons poursuivre cette coopération , sur l' importance accrue que nous entendons lui donner , nous avons fait preuve l' un et l' autre d' optimisme et de volonté dans le cadre de ce réalisme dont je parlais tout à l' heure . Et cela se verra .

Et puis naturellement , nous avons parlé du reste , avec un grand « R » , c'est-à-dire des affaires européennes , des affaires mondiales , du Proche-Orient . je pourrais épiloguer , mais comme je le répète , je ne tiens pas de conférence de presse : je veux simplement vous donner quelques indications . Si nous avons parlé du Proche-Orient - et nos ministres des Affaires étrangères monsieur Gromyko et monsieur Iobert en ont parlé longuement - si nous avons parlé de différents problèmes et en particulier de l' attitude que nous prendrions les uns et les autres lors , par exemple , de la prochaine réunion de l' Assemblée générale des Nations-Unies , c' est à la Conférence de sécurité et de coopération en Europe que nous avons consacré finalement le plus de temps . Nous sommes tombés d'accord sur un certain nombre de points et de principes .

Tout d'abord nous avons constaté qu' à l' heure actuelle les choses traînaient comme toujours , à partir du moment où l' on veut entrer dans le détail et où chacun apporte son idée et quelquefois son ours , je ne parle pas de l' ours soviétique , je parle de l' ours du proverbe français . Nous ne pensons pas que cette Conférence ait pour but de régler tous les détails , nous pensons même qu' il y a lieu de déblayer un peu la route . Nous nous proposons chacun de notre côté d' y aider , soit directement , soit , en ce qui concerne la France , par l' action qu' elle pourra mener au sein de la Communauté économique européenne et auprès de ses partenaires . Nous avons évoqué deux ou trois sujets généraux qui sont litigieux ; il m' a semblé qu' au fond des solutions pouvaient être trouvées , et que c' était souvent une question de formulation . Alors nous allons chercher les mots et les formules qui conviennent entre nous et avec les autres et , si tout le monde y met du sien , cette difficulté ou ces difficultés seront franchies . En tout cas l' Union soviétique et la France , la France et l' Union soviétique ont affirmé leur volonté de tout faire pour la franchir ou pour les franchir . Vous savez , ce n' est un mystère pour personne que l' Union soviétique a fait des propositions en ce qui concerne la troisième étape , le niveau de cette étape . Sur ce point , j' ai confirmé au secrétaire général du parti communiste de l' Union soviétique que la position de la France n' était pas ce qu' on disait , c'est-à-dire obstinément négative , qu' elle dépendait simplement des résultats qui seraient obtenus . Ou bien il apparaîtrait que les travaux préliminaires et les documents établis feraient du document final une simple ouverture vers la coopération , ou bien , au contraire , ce document final marquerait quelque chose d' important , de décisif , en tout cas de significatif dans l' histoire de l' Europe . C' est en fonction de cela que la position de la France sera fixée définitivement . Les deux pays sont décidés à tout faire pour qu' un consensus général s' établisse sur des idées et des principes nets , importants , et qui soient une large contribution non seulement à la détente telle qu' elle s' est réalisée ou telle qu' elle continue de se développer mais à l' établissement d' une paix durable sur notre continent . Aucun pays n' y est plus intéressé que la France , je n' ai pas besoin de vous le dire .

Voilà , mesdames et messieurs , l' essentiel de ce que je veux vous dire aujourd'hui . je n' ai pas cherché à être énigmatique . je ne doute pas néanmoins que vous ferez de l' exégèse . Ce que je souhaite , c' est que vous sentiez que , au cours de cette rencontre , nous sommes convenus que la coopération et l' amitié entre la France et l' Union soviétique ( telle qu' elle résulte de l' histoire , de la géographie , de l' action du général de Gaulle et de l' action qui a été poursuivie depuis et par les dirigeants soviétiques et par nous - mêmes ) , que cette politique de coopération ira en s' étendant et en s' affermissant pour , je crois , la satisfaction de nos opinions publiques et pour la stabilité en Europe tout entière . J' ajoute que monsieur Brejnev m' a invité à faire une nouvelle visite officielle en Union soviétique et que , bien entendu , je n' en ai pas repoussé le principe tout en répondant - et il a bien voulu convenir que c' était naturel - qu' il n' était pas possible d' en fixer le moment .

Il n' en est pas moins vrai que je garderai un souvenir particulier de ce séjour en Géorgie et , pour une fois , et peut-être d'ailleurs pour d' autres , enfin pour une fois , je ne pense pas que vous ayez eu vous - mêmes à vous plaindre de l' endroit où vous étiez conviés , compte tenu de la beauté du cadre et des charmes de l' hospitalité géorgienne .

Je vous remercie , mesdames et messieurs .

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
soviétique
ours
coopération
mesdames
réalisme
messieurs
avons
telle
rencontre
parlé
détails
cadre
final
document
entendons
rencontres
franchir
épiloguer
déblayer
exégèse
litigieux
pensons
néanmoins
parlais
énigmatique
dépendront
affermissant
géorgienne
préliminaires
charmes

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact