CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents





Pour résoudre la crise économique , il faut d'abord résoudre la crise financière . Et pour résoudre la crise financière , il faut de nouvelles règles .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «police» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «police»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
N. Sarkozy - 5 avril 2009

Absolument pas . Je voudrais d'abord remercier tous les Strasbourgeois et tous les Alsaciens pour cet accueil extraordinaire qu' ils ont réservé au Président OBAMA et à l' ensemble des invités de la France . Strasbourg a une vocation européenne , a une vocation mondiale et c' est pour cela que nous avions choisi Strasbourg . La population a été absolument formidable .

Que les gens manifestent , c' est leur droit . Mais il y a eu , à l' intérieur de la manifestation , quelques centaines de voyous , de casseurs allemands , espagnols , français . Les fonctionnaires de police ont fait un travail , Madame CHAZAL , absolument remarquable . Il n' y a eu à déplorer aucun mort bien sûr et même aucun blessé parmi les manifestants . Nous avons quelques blessés parmi les forces de police . Ils ont fait preuve de maîtrise et de grande organisation . Et je demande aux Français de se souvenir de tous les sommets internationaux , il y a toujours eu des affrontements très violents , ne parlons pas de Gênes avec des morts , mais bien d' autres encore . J' étais au G20 à Londres où il y a eu à déplorer un mort parmi les manifestants . En France , ça s' est bien passé parce que les fonctionnaires de police ont été courageux et ont été parfaitement organisés . Alors vous me dites : « ils sont intervenus trop tard » . Je regardais la télévision hier et je voyais un journaliste disant « La police était trop nombreuse et est intervenue trop tôt » . La vérité , c' est que parmi les commentateurs , c' est toujours trop ou pas assez . Moi , je veux dire mon soutien aux forces de l' ordre qui ont travaillé avec calme , avec maîtrise et la préoccupation qui est la mienne , en tant que chef de l' Etat et organisateur du sommet , c' est qu' il n' y ait pas de victime , pas de blessé . Alors , naturellement , il y a eu des dégâts matériels , ils seront indemnisés par les assurances et surtout , ce que je souhaite , c' est que les casseurs soient punis avec la plus extrême sévérité . C' est quand même invraisemblable d' aller manifester pour la paix dans le monde et de commencer par se servir de haches , de barres de fer et s' en prendre à des fonctionnaires qui ne font que leur travail .

Ecoutez , vous savez , je travaille main dans la main avec le Président OBAMA , mais enfin , s' agissant de l' Union européenne , c' est aux pays membres de l' Union européenne de décider . J' ai toujours été opposé à cette entrée et je le reste et je crois pouvoir dire , d'ailleurs , que l' immense majorité des Etats membres est sur la position de la France . La Turquie , c' est un très grand pays , allié de l' Europe et allié des Etats-Unis . Elle doit rester un partenaire privilégié . Ma position n' a pas changé et ne changera pas .

Il n' y a qu' une seule réponse , Madame CHAZAL , à apporter . C' est une provocation de la Corée du Nord . C' est un régime qui se met hors de la loi internationale . Le Président OBAMA a eu raison de condamner . Je condamne avec la plus grande fermeté cette provocation . Il n' y a qu' une seule réponse : c' est l' union de la communauté internationale pour sanctionner un régime qui ne respecte aucunes des règles internationales . Ma position pour la Corée du Nord est la même que pour l' Iran . Ensemble , la communauté internationale va isoler ces régimes , doit se prononcer sur des sanctions renforcées tant qu' ils n' ont pas compris qu' ils n' ont pas à avoir une attitude agressive sur le nucléaire militaire .

Je comprends votre question et puis je comprends le sentiment des gens . Celui qui perd son emploi , celui qui est victime d' un plan social doit se dire : « alors , ils se sont réunis . Qu' est - ce que ça m' amène ? » .

Qu' est - ce qu' il s' est passé , Monsieur BACHY ? La crise économique est la conséquence de la crise financière et la crise financière est la conséquence de la déréglementation folle de toutes ces dernières années .

Pour résoudre la crise économique , il faut d'abord résoudre la crise financière . Et pour résoudre la crise financière , il faut de nouvelles règles . Et c' est cela que nous avons fait . Si nous ne mettons pas en place de nouvelles règles , nous ne pouvons pas résoudre la crise financière et si nous ne pouvons pas résoudre la crise financière , nous ne pourrons pas résoudre la crise économique .

C' est un véritable nouveau monde qui est en train de se mettre en place .

Oui , c' est là le changement . Mais il faut bien comprendre que si j' ai poursuivi les paradis fiscaux , ce n' est pas simplement une question de morale -- encore que -- c' est qu' à quoi servirait de se mettre d'accord sur de nouvelles règles pour les Etats qui respectent les règles , si l' on accepte , dans le même temps , que sur la planète , avec la mondialisation , il y ait tout un tas de micro-Etats qui ne respectent pas les règles ?

Il faut savoir que 62 % des fonds d' investissements agressifs et financiers sont logés dans les paradis fiscaux . Un paradis fiscal comme les îles Caïmans , tenez - vous bien , a une richesse nationale de deux milliards de dollars . Les institutions financières qui sont basées aux îles Caïmans ont garanti par le passé 1800 milliards de dollars d' engagements . Donc , les paradis fiscaux déstabilisent le monde et c' est eux qui sont responsables du passage d' un capitalisme entrepreneurial à un capitalisme de spéculation .

Alors , nous nous sommes mis d'accord sur quelque chose de très important : faire une liste des paradis fiscaux et interdire à nos banques de travailler avec les paradis fiscaux .

Il y a autre chose : nous nous sommes mis d'accord sur le fait que , désormais , tous les fonds spéculatifs agressifs seront contrôlés . Nous nous sommes mis d'accord pour créer un ensemble , un comité qui regroupera toutes les instances de régulations nationales pour contrôler le monde . Nous nous sommes mis d'accord pour interdire les rémunérations aux bonus des traders qui poussaient à faire n' importe quoi .

Alors , tout ceci , on va le mettre en place . C' est un changement considérable . Voir nos amis Anglo-Saxons parler et accepter la régulation que nous demandions avec Madame MERKEL , c' est un changement considérable . Cela va ramener la confiance et avec la confiance et les mesures que nous avons prises au service de la relance , on ramènera la prospérité .

Comment voulez - vous , personne n' a pu prévoir cette crise et ça serait mentir aux Français que de dire : « voilà , ça sera terminé dans exactement huit mois et quinze jours » . Ce qui compte , c' est que l' on travaille dur pour apporter des réponses et ce que je veux que les Français comprennent , c' est qu' entre ce que nous avons décidé à Londres et leur vie quotidienne , il y aura un impact . De la même façon que la crise financière a créé du chômage , la régulation financière recréera les conditions de la croissance .

Non , nous avons décidé de faire du FMI l' organisme qui va réguler la situation financière et économique mondiale et surtout , voyez - vous , ce qui compte , c' est d' empêcher qu' un certain nombre de pays tombe véritablement en faillite . Avant la crise mondiale , il y avait des pays qui avaient déjà du mal à s' en sortir alors qu' on connaissait la croissance . Avec une croissance mondiale qui va reculer de trois ou quatre points cette année , on ne peut pas laisser sombrer certains pays , parce que si ces pays sombrent , tombent en faillite , c' est l' ensemble des autres qui se trouvera emporté dans une spirale négative . C' est la raison pour laquelle nous avons concentré tous nos moyens pour aider le FMI à être plus ambitieux dans ses objectifs économiques .

Un pays comme la Chine , Madame CHAZAL , va engager dans la relance mondiale 570 milliards de dollars . Ce sont des sommes considérables mais il y a dans la planète , des pays qui sont en déficit et d' autres qui avaient des réserves . Et nous avons convaincus les pays qui ont des réserves de mettre cet argent dans le circuit économique mondial pour recréer de la croissance et de l' activité .

Voyez - vous , ce qui a changé et ce qui est fantastique dans ce qui s' est passé à Londres , c' est qu' on a décidé de s' unir . Vous savez , ça a été un sommet très difficile parce que des pays aussi différents que la Chine , l' Inde , les Etats-Unis , l' Allemagne , la France et tant d' autres , qui décident d' agir ensemble , au service de la même politique , convaincus que nous sommes , que nos destins sont liés , c' est la grande nouvelle : enfin , le monde est rentré dans le XXIème siècle .

Madame CHAZAL , ce qui est important de comprendre dans ces cinq jours qui ont été très très intenses , c' est que vraiment , je suis convaincu que l' on ne peut plus faire des sommets internationaux pour rien , où l' on parle , on discute , et puis , on ne décide de rien . Et donc , tous , on est convaincu que maintenant , il faut prendre des décisions pour obtenir des résultats . Etre , en quelques sortes , opérationnels . Et à partir du moment où l' on met l' ambition d' avoir des résultats , ça veut dire que ce n' est pas des discussions où il y a une succession de discours . C' est des discussions pour aboutir . Et quand on veut aboutir , comme il y a des intérêts divergents , eh bien , ça dure plus longtemps . Effectivement , le sommet de l' OTAN , on a eu quatre ou cinq heures de discussions en plus . Pourquoi ? Parce qu' Angela MERKEL et moi , nous étions décidés à ce que nous sortions du sommet de Strasbourg avec un nouveau Secrétaire général de l' OTAN , Monsieur RASMUSSEN , le Premier ministre danois qui est un homme absolument remarquable . Bon , cela posait des problèmes à nos amis turcs parce qu' il y avait l' histoire des terroristes kurdes avec le PKK et puis l' histoire des caricatures . Mais nous , nous étions décidés à ne pas céder , parce que Monsieur RASMUSSEN est un homme démocratique , un homme de grande qualité .

Il a fallu convaincre nos amis turcs de notre fermeté . Le Président OBAMA a joué un rôle considérable et s' est montré comme un vrai leader et , à la sortie , à l' unanimité , on a désigné Monsieur RASMUSSEN .

Moi , je préfère que l' on travaille quatre ou cinq heures de plus , ce n' est pas grand-chose , mais qu' on ait un résultat plutôt qu' on fasse comme on faisait avant , on décide de ne rien décider et de se retrouver dans six mois ou dans un an . Le monde a besoin que les chefs d' Etat décident et assument des responsabilités , c' est ce que nous avons essayé de faire .

Cela se passe très simplement . Monsieur OBAMA a des convictions . La France a des convictions . On discute . Monsieur OBAMA et les Etats-Unis savent que je suis un ami , que la France est un allié . J' ai dit que l' effort militaire , nous l' avions fait et que nous n' enverrions pas un soldat de plus .

Bien sûr qu' il l' a demandé et c' est parfaitement normal . Il a reconnu aussi que nous avions fait cet effort . Il n' y a pas de difficultés de ce point de vue , nous travaillons main dans la main . Mais on s' est mis d'accord , Monsieur OBAMA et moi aussi sur autre chose . Nous soutenons le gouvernement de Monsieur Hamid KARZAÏ , mais je le dis très simplement : je n' accepterai pas que le gouvernement de Monsieur KARZAÏ tolère une loi qui ne reconnaît pas aux femmes afghanes les mêmes droits qu' aux hommes . Donc nous avons demandé à Monsieur KARZAÏ de revenir devant le Parlement pour abroger cette loi qui est une loi dans laquelle nous ne pouvons pas nous reconnaître . Et sur la stratégie en Afghanistan , j' approuve la stratégie américaine qui consiste à donner de plus en plus de responsabilités aux Afghans , reconstruire le pays , éduquer les enfants , créer des hôpitaux , des écoles . C' est exactement ce que la France avait proposé .

Et vous savez , on a pu obtenir tout cela , Madame CHAZAL , pourquoi ? Parce que la France a pris toute sa place dans l' OTAN . On ne peut pas à la fois dire : « l' OTAN , c' est trop américain et pas assez européen » et considérer comme normal que la France n' y occupe pas toute sa place . La France occupe désormais toute sa place dans l' alliance . La France , avec l' Allemagne et ses partenaires européens , se fait désormais entendre . Et c' est parce que la France est devenue à nouveau audible que nous avons pu obtenir ces résultats .

J' avais eu le privilège de rencontrer Barack OBAMA dès 2006 . Michelle OBAMA est d' un naturel , d' une intelligence , d' une simplicité complète . Avec Carla , je crois que ça s' est vraiment très bien passé . Ils ont eu des attentions vraiment extrêmement gentilles .

Lui - même est un homme ouvert et vous savez , cela fait du bien de voir un Président des Etats-Unis qui considère que le monde ne s' arrête pas aux frontières de son propre pays , qui est conscient des attentes et des enjeux . Qui est conscient aussi du fait qu' il faut tous se rassembler et que les Etats-Unis ne peuvent pas décider seuls .

Ce sont des gens intelligents , simples , ouverts . Et puis , écoutez , pour un pays comme les Etats-Unis , c' est fantastique qu' un Président de couleur représente la première puissance du monde alors qu' il y a quelques décennies , il y avait du racisme . Les gens de couleurs n' avaient pas le droit d' aller dans les mêmes restaurants dans certains Etats , que les blancs . Quel chemin parcouru ! C' est une formidable victoire pour la démocratie américaine .

Et vraiment , au début de ce XXIème siècle , on n' a pas que des bonnes nouvelles pour l' Etat du monde . Eh bien , l' arrivée du Président OBAMA , c' est un gage , me semble - t - il , de prospérité et de paix et , on était très heureux , avec Carla , de les recevoir et ça s' est vraiment très très bien passé . Mais , les contacts directs , c' est une chose , surtout , le travail s' est bien passé .

C' est très important , il revient parce que , je voudrais le dire aux Français , l' histoire d' un pays , cela compte . Si nous sommes libres , c' est parce qu' à un moment donné , au XXème siècle , à deux reprises , des jeunes de 20 ans ont traversé l' Atlantique pour venir nous sauver et combattre aux côtés de nos enfants , de nos jeunes à l' époque . Il y a des milliers et des milliers de croix blanches avec un jeune américain qui repose .

Il est Président des Etats-Unis , je suis Président de la France . Ce passé-là , il fait notre présent . On ne peut pas l' oublier . On ne peut pas tourner la page . On ne peut pas considérer que c' était normal . Et tous ces jeunes qui ont payé de leur vie pour la liberté , on n' a pas le droit de les oublier . Et que le Président des Etats-Unis d' Amérique vienne en France pour célébrer cet anniversaire , c' est un beau symbole . Les nations de l' avenir , elles honorent leur passé et elles sont à la hauteur de leur histoire , c' est ce que l' on essayera de faire , le Président OBAMA et moi .

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
financière
paradis
crise
fiscaux
résoudre
passé
d'accord
allié
règles
turcs
agressifs
main
mondiale
casseurs
manifestants
sommet
déplorer
provocation
îles
dollars
vraiment
blessé
police
mis
quatre
discussions
fantastique
convaincus
sommets
régulation

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact