Mesure Du Discours
Observatoire de la campagne preisdentielle 2017
CNRS
UNICE
 
UCA
macron
Emmanuel Macron
lepen
Marine Le Pen

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents





Mais avec ces impôts on finance aussi des choses on finance de l' école on finance sans doute une partie des formations qu' a fait monsieur pour pouvoir être trader aujourd'hui on finance les hôpitaux dans lesquels il ira soigner on finance les grandes infrastructures on finance notre recherche fondamentale et publique sans laquelle les entreprises demain n' auraient peut être pas pu créer dans le privé ce qu' elles créent les innovations de demain ce que je veux dire .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «salaire» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des candidats de la campagne 2017
Les thèmes autour du mot «salaire»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du candidat
Benoit Hamon le 3 mars 2017 Voir la source

Je ne l' avais pas dit auparavant . Je l' ai dit du jour où il a évoqué la tyrannie des juges et appelé à manifester contre ceux -ci Alors maintenant les mots d' ordre ont changé . On appelle à se ressouder François Fillon mais je considère qu' il y a une forme de démarche un peu séditieuse . On appelle on en appelle au peuple pour qu' il aille dans la rue pour soutenir François Fillon et moi je veux dire je n' en peux plus des affaires de François Fillon ça suffit maintenant ça suffit . On ne parle plus que de cela . Je vais en Bretagne parler des déserts médicaux des services publics locaux qui disparaissent on me parle de François Fillon on parle hier de la concentration des médias ou de l' indépendance des journalistes on nous répond François Fillon je veux parler lutte contre le chômage , le chômage de longue durée et des seniors . On me répond François Fillon : ça suffit

C' est lui qui a décidé d' hystériser le débat public autour est présidentielle autour de sa situation en montrant du doigt les juges . Moi je dis pourquoi est -il indigne aujourd'hui . Parce que comment pourrait -il demain président de la République être le garant de l' indépendance de la justice . Lui qui construit sa campagne présidentielle sur la dénonciation des juges comment pourrait -il être demain digne de confiance lui qui réclame une justice d' exception pour lui une trêve au nom de quoi . Lui qui veut que les sanctions soient rapides immédiates contre tout le monde mais échapper au verdict des juges c' est ce n' est plus possible et ce qui est insupportable c' est que finalement il tire toute cette campagne vers le bas en tirant vers le bas . Qu' est ce qui va émerger . La réponse Front national qui continue aujourd'hui à être bien présente dans les intentions de vote avec les paroles de Madame Le Pen . Avez -vous entendu dire son programme économique , sortie de l' euro . On revient au franc , on relocalise les entreprises de l' extérieur , on ne sait pas comment mais c' est complètement burlesque et ce genre de programme là aujourd'hui pourrait être non seulement au second tour des élections présidentielles mais pourrait l' emporter . Franchement je le dis aux dirigeants et aux citoyens de droite , électeurs de droite , démocrates républicains convaincus . Ne vous laissez pas embarquer dans cette folle course pour se sauver de François Fillon . Ne vous laissez pas embarquer là dedans , c' est dangereux , dangereux , pour cette élection présidentielle et dangereux pour la démocratie

Non c' est le droit

L' appel a été clair : assassinat politique , tyrannie des juges . L' appel a été clair ce que veut François Fillon c' est rééditer je ne sais quel épisode où on en appelle au peuple pour faire tomber quoi ? Le contre-pouvoir , l' autorité judiciaire , celle qui exerce ses pouvoirs librement et en toute indépendance du pouvoir politique . D'ailleurs il faut relire les choix de François Fillon par rapport au Conseil supérieur de magistrature par rapport à l' indépendance du parquet . On voit bien qu' au contraire , cette droite là n' a jamais accepté . Je parle de François Fillon . Cette indépendance donnée et garantie à la justice et aux juges . Vraiment je trouve ça choquant et je trouve d'autant plus que dans une campagne présidentielle vous l' avez dit inédite par certains aspects insaisissables parce que la crise elle est partout et qu' on voit bien que parce

Il ne faut pas confondre parti politique et clivage droite gauche . On peut parfaitement se revendiquer de gauche sans n' avoir jamais eu aucune carte fort heureusement à un parti sans se reconnaître même dans un seul parti .

Moi j' ai été l' homme d' une primaire .

Oui j' ai fait un choix . Comme beaucoup d' autres un jour dans ma vie de m' engager et heureusement

Moi j' ai assumé pendant des années oui d' être un dirigeant politique dans un parti politique mais j' ai été choisi par les Français dans une primaire et je veux continuer à insister sur ce que vous venez de dire . Oui il y a aujourd'hui beaucoup de Français qui veulent se débarrasser des rentes des partis , des logiques d' appareil , de ces petits calculs qui nous tirent vers le bas . C' est vrai mais cela ne veut pas dire que le clivage droite gauche n' existe pas . ça ne veut pas dire qu' il n' y a pas une vision de la solidarité de gauche qui aspire à ce que chacun contribue à la hauteur de ce qu' il peut et qu' on aide ceux qui ont le plus besoin . ça ne veut pas dire qu' il n' y a pas une vision aussi de droite de la solidarité de la Sécurité sociale ou de l' avenir des régimes de retraite qui considère aujourd'hui qu' on pourrait finalement remettre en cause les principes de la redistribution et de la solidarité qui Depuis le Conseil national de la résistance depuis 45 fondent le lien social . Savez -vous pourquoi on a résisté aussi bien à la crise . Pourquoi est -ce que ce pays même quand il va mal , même quand c' est dur dans les territoires ruraux , dans les quartiers les plus difficiles dans le cœur des familles et des logements où le matin quand on se lève on se dit que ça va être une journée difficile . Pourquoi ça tient . Parce qu' on a des mécanismes de solidarité parce qu' il y a un système de retraite parce qu' il y a une assurance maladie parce qu' il y a quand même des services publics et des fonctionnaires derrière qui font tourner la machine . Et quand dans cette campagne présidentielle on joue à droite avec François Fillon au centre droit avec Emmanuel Macron à qui supprimera le plus grand nombre de fonctionnaires alors on va choisir on veut moins de quoi ? De puéricultrices dans les crèches ? De Personnes dans les cantines scolaires ? d' Atsem d' assistantes sociales ? On veut moins de quoi au niveau national ? D' enseignants , de policiers ?

Que les dirigeants politiques disent , eux qui sont au dessus de tout , quels sont les guichets ? Quels sont les services , quels sont les lieux où ils vont enlever ? Des hommes et des femmes ne se lèvent pas en se disant le matin , tient , chouette , je vais être fonctionnaire . Ils disent , je vais faire mon métier de jardinier , faire mon métier de policier . Je vais faire mon métier d' aide soignante . Qu' ils le disent ! Moi je me refuse aujourd'hui à faire cela j' ajoute une chose . Je propose une garantie service public universel notamment pour les territoires ruraux . Cela veut dire que sur un panier de service minimum le droit à avoir accès à un médecin , le droit à avoir un accueil de jour en Alzheimer , le droit à avoir accès à une crèche municipale , le droit à des services publics fondamentaux que plus aucun Français ne soit à moins de 30 minutes du centre de poste

Je souhaite que ce droit soit inscrit dans la loi et opposable à toute fermeture de service public quand un certain nombre de grandes entreprises publiques décident de réorganiser leurs services non pas en fonction de l' intérêt parfois des populations mais en fonction de la rentabilité qu' ils tirent ou pas de tel bureau de poste .

C' est pas dangereux pour la démocratie en soi . C' est une posture , une posture . Je crois fondamentalement que c' en est une . D'abord parce que s' il veut l' effacer , quelle est la majorité qu' il aura derrière pour gouverner ? Y aura t il une ? Sur qui s' appuiera t il ?

Moi je souhaite que ce soit une majorité de gauche et une majorité je l' ai dit

Ecoutez moi , les parlementaires je souhaite que demain le gouvernement qui sera le mien . Mon premier ministre dispose d' une majorité constituant un gouvernement avec toutes les nuances de la gauche que je souhaite sur le modèle de ce que proposent aujourd'hui . D'ailleurs les Allemands , les socialistes allemands qui rompent avec la logique de la grande coalition voudraient aussi reconstituer une grande majorité de gauche . Il est venu le temps de la clarté . Moi ce que l' on peut reprocher aux 10 15 20 dernières années c' est justement que la créature ultime de ces vingt dernières années ce soit Emmanuel Macron : l' indifférenciation . On ne sait plus qui est quoi ou qui est qui . On ne sait plus où resituer les choses .

Je vais prendre un exemple le fait de dire qu' un chômeur demain est obligé , sinon ses indemnités chômage seraient remises en cause , d' accepter au bout de la deuxième offre , je crois , un emploi même s' il est à 25 % de salaire en moins que ce qu' il perçoit .

Oui mais à 25 % de salaire . C' est écrit noir sur blanc entre 25 % de salaire en moins . Voilà ça c' est la logique qui consiste à tout précariser

Mais oui je considère moi qu' il faut aujourd'hui effectivement avoir davantage d' égalité . Mais la réforme sur laquelle j' insiste parce que je vais parler de ce que je propose oui qui est le plus dur c' est : qui part à la retraite et à quel âge et en fonction de quel travail ? Aujourd'hui tous ceux qui ont un métier pénible peuvent espérer avec le compte pénibilité partir plus tôt . Mais la réalité c' est que dans la définition de cette pénibilité le patronat met beaucoup d' obstacles à la mise en œuvre de cette réforme . La priorité des priorités à mes yeux c' est que là où vous avez eu un travail qui est un travail dont on sait qu' il va réduire votre espérance de vie il faut même rentrer dans le détail . C' est même pas tant que votre retraite va être plus courte que votre retraite en bonne santé va être plus courte . On a des statistiques qui sont implacables là où les métiers ont été durs quand c' était du travail de nuit du travail exposé à l' extérieur du travail posté et du travail aux 3-8 ou 2-8 . On sait que non seulement la période de retraite est plus courte que vous allez avoir une espérance de vie moins longue que tous les autres mais de surcroît ce temps dont vous êtes censé profiter après une vie de labeur va être un temps où vous serez malade aussi plus tôt . Eh bien moi je dis que la priorité des priorités plutôt que là encore jouer sur les travailleurs du privé contre travailleurs du public c' est de considérer que la pénibilité doit être au cœur de toute réforme de retraite on doit se concentrer sur l' âge légal et la durée de cotisation pour tous .

Ce n' est pas ma priorité d' aujourd'hui mais sur les conditions de départ de ceux qui ont eu lieu

Ce n' est pas aujourd'hui ma proposition . J' insiste sur la pénibilité comme le cœur aujourd'hui d' une réforme de justice en matière de retraites

Honnêtement Si quelqu'un croit que l' élection présidentielle se joue dans le fait que Benoît Hamon aille prendre un café avec Manuel Valls entre vendredi et lundi . Mais d'abord tout le monde se parle . Faut pas croire que les gens ne se parlent pas et je vais vous dire une chose .

Oui mais moi je fais une campagne présidentielle et je prends les conseils de ceux qui m' ont précédé : sois libre libre . Ce n' est pas un infidèle . Je suis fidèle à nos valeurs et aux valeurs de la gauche . Oui je suis libre j' ai une légitimité qui m' est donnée par des électeurs de gauche qui me disent Benoît Hamon ce que nous voulons c' est que vous vous tourniez vers l' avenir et vous tourner vers l' avenir . Ce n' est pas vous préoccuper des petits calculs des petites histoires et des solutions du passé et c' est ce que j' essaye de faire

Vous avez entièrement raison parce qu' il me revient la responsabilité de fabriquer le rassemblement et ça ne se fabrique pas du jour au lendemain dans une gauche dont vous reconnaîtrez qu' il y a quelques semaines elle était totalement atomisée . Que les uns et les autres après la primaire socialiste étaient dispersés . Oui je crois que je la rassemble

Et s' il y avait eu un candidat de plus c' était d' avantage de division donc ma responsabilité aujourd'hui , je continue les discussions avec les radicaux de gauche avec le mouvement des citoyens . C' est ce travail là que je poursuis . Ce que je veux simplement dire c' est qu' au delà de ce travail de rassemblement qui s' opère il faut regarder vers l' avenir et je vous ai parlé un peu des services publics . Sur quoi va se jouer l' élection présidentielle ? Pas sur je ne sais quel cartel ou quelle addition de soutiens .

Avant d' être élu évidemment . Oui et je ne vois pas demain pour Emmanuel Macron avec qui va t il diriger ce pays .

Au départ , c' est une circonscription qui a été réservée à Cécile Duflot . Oui mais

Vous vous mettez à la place de qui je suis candidat à l' élection présidentielle .

Les citoyens français , ils attendent de savoir quelle politique ces députés mettront en œuvre demain . Moi je préfère parler de la politique que je mets sur la table et qui est le produit d' un travail ancien , long et qui ne se réduit pas à un accord électoral

Ma responsabilité c' était de faire la proposition . Je considère aujourd'hui qu' à ma place je suis le mieux placé pour parler à toute la gauche et en situation d' être au second tour . Il me revenait de faire cette proposition . Moi je respecte . Ce n' est pas possible . Je continue ma campagne .

Honnêtement je voulais avoir la discussion avec lui .

Aujourd'hui je fais ma campagne et il fait la sienne

Je fais ma campagne il fait la sienne

Je ne désespère jamais , je fais ma campagne . Vous savez je suis optimiste . Vous remarquez que la tonalité de ma campagne est un peu plus positive et optimiste que ceux qui font commerce des peurs des angoisses et qui les rajoutent

Tous ceux qui rajoutent leurs propres angoisses au débat politique et aux angoisses des Français .

Non mais ce qui est frappant c' est que sa campagne transpire la peur , transpire la peur de tout , la peur des autres , la peur des étrangers , la peur de son voisin , la peur de l' euro . C' est une femme qui a peur . Entourée d' hommes et de femmes qui ont peur et qui font commerce de la peur . Et si on ne parle qu' avec sa peur ce qui se passera derrière ce sera un flot de désordres de violence . Nous le savons et moi je ne me résous pas à cela . Au delà même de sa peur à elle qui installera -t-elle au sommet de l' administration . Vous avez vu ce qu' elle a dit sur les fonctionnaires sur les policiers . Elle a eu des mots dans le même sens , quasiment dans la même phrase d' une violence rare contre les juges , contre les médias qu' elle veut mettre au pas et contre les fonctionnaires . Cela veut donc dire que demain les fonctionnaires qui dans la République sont neutres . Et pourquoi garantit -on leur neutralité pour justement qu' ils soient indépendants des velléités des politiques de faire en sorte que le service public soit remis en cause , que l' égalité des Français devant le service public soit remise en cause . Elle dit , c' en est fini ce temps-là je vous mettrai au pas également et bien pour celle qui se prétend …

Qui peut penser que ce qu' elle a dit aux policiers c' est quoi ? Mais moi je suis très inquiet de cela parce que qui installera -t-elle ?

Moi je sais que l' extrême-droite , vous pouvez la porter au pouvoir par la démocratie , vous savez jamais tout à fait comment elle en sort . En tout cas Il y a quelques expériences dans l' histoire non . Oui ou non ?

Donc nous sommes là face à un parti d' extrême-droite nous sommes bien d'accord .

Tous les racistes , antisémites , islamophobes qui derrière elle continuent à véhiculer les thèses qui sont les leurs , qui doute …

Mais je ne sais pas qui la guide . Elle fait partie d' un parti qui a été à plusieurs reprises pour un certain nombre de ses dirigeants a été condamné à plusieurs reprises pour cela . Donc Apparemment même si elle ne l' a pas été ça ne la dérange pas . ça ne la dérange pas elle s' en accommode . Elle s' en accommode suffisamment pour que demain on puisse libérer si elle arrive au pouvoir , on puisse libérer quoi . Ce genre de réflexe , ces attitudes chez celles et ceux qu' elle installerait aux responsabilités , moi je vous le dis comme responsable politique je suis attaché au débat démocratique à la clarté de ce débat . C' est très très très dangereux .

Il votera probablement Emmanuel Macron , Benoît Hamon . Mais moi je n' aurai pas d' états d' âme à faire barrage contre Front national . Jamais .

Moi je préfère sourire en politique que pleurer tout le temps .

Sur ces deux sujets je propose des conférences de consensus qui remettent à plat les situations pour examiner la viabilité des alternatives . C' est ça que j' ai proposé et que nous proposons avec Yannick Jadot

Je vais faire une précision . A priori je ne serai pas président de la République jusqu' en 2050. . oui pourquoi je fixe cet objectif . C' est d'abord un quinquennat . Il y a plusieurs centrales et réacteurs qui vont arriver en fin de vie . Je souhaite qu' on les ferme Pourquoi ? Parce que le coût finalement de la maintenance et du fait de rallonger la durée de vie de ces réacteurs est extrêmement cher de surcroît pour une entreprise EDF qui doit être endettée à hauteur de 32 milliards .

Donc moi je considère que le choix politique qui doit être fait c' est la baisse de la part du nucléaire dans le mix énergétique et une concentration des investissements sur les énergies renouvelables . Pourquoi ? D'abord parce que c' est une garantie d' indépendance . Le vent ou le soleil . Les courants marins tout ça . Nous les avons ici . L' uranium nous , nous l' importons d'ailleurs ce minerais précieux pour le nucléaire et nous rend dépendants des pays qui le produisent . Donc c' est une garantie d' indépendance et de souveraineté de surcroît évidemment nous échapperons au coût qui consiste à traiter ou enfouir les déchets nucléaires . C' est pour ça que sur Bure , je suis favorable à des formes d' enfouissement et de traitement dits réversibles c' est à dire que là nous avons un enfouissement très profond à 500 mètres …

Oui je préfère lui substituer du réversible et non pas irréversible . Mais le plus important pour moi , il est de dire que cette conversion écologique de notre économie . Ce modèle , cette transition énergétique que je veux mettre en œuvre d'abord elle va être très riche en emplois . Savez vous aujourd'hui que , selon toutes les études , là où on fait de l' énergie renouvelable on fait 6 fois plus d' emplois qu' avec de la production d' énergie classique ou nucléaire 6 fois plus d' emplois , ça n' est pas rien . Et donc on a à tourner notre système de formation l' organisation de nos PME . Le pilotage de cette politique par EDF vers les territoires vers la création de ces unités de production d' énergies renouvelables de surcroît nous avons à tourner notre recherche privée et publique vers l' accélération par exemple des batteries qui rendront autonomes beaucoup plus longtemps les véhicules électriques . Vers la multiplication des bornes de recharge . Bref je veux organiser notre écosystème industriel économique de PME et de TPE . Notre recherche privée et publique notre enseignement supérieur vers cette transition énergétique et écologique de telle manière que demain d'abord les emplois soient là que nous puissions former des salariés qualifiés qui nous permettent de démanteler des centrales nucléaires de basculer vers les énergies renouvelables et leur production . C' est un immense chantier pour la France ça fait partie de ces grandes transformations qui font que la France est d'ailleurs un pays à part parce qu' elle sait mobiliser à la fois son génie privé sa capacité d' innovation considérable . Il y a un nombre incalculable de brevets qui sont déposés dans le domaine des énergies par des ingénieurs français et son génie public . Et c' est cette alliance là à laquelle je crois et que je veux mettre en œuvre . Pourquoi ? Parce qu' à la clé il y a aussi notre qualité de vie . Il y a aussi la manière dont nous serons à la fois souverains sur le plan énergétique mais capables de produire une énergie propre .

… à condition qu' ils soient redistribués et qu' ils servent à l' emploi . Sinon s' ils échappent , s' ils partent ils sont distribués sous forme de dividendes et c' est la part des dividendes a augmenté dans la distribution de ces profits là ça ne sert à rien absolument à rien . Ni à vous ni à moi ni à qui que ce soit

Assez marginalement dans les faits et la réalité c' est que si vous voulez que les profits servent aux salariés à ce qu' ils consomment davantage mieux vaut faire du salaire en plus .

Ce que moi je dénonce outre la préférence d' une partie des grandes entreprises françaises pour la distribution de dividendes plutôt que pour l' investissement . Ce que je dénonce aussi ce sont les choix politiques qui ont pu être faits de défiscalisation .

Je vais vous prendre un exemple Emmanuel Macron a défiscalisé la distribution d' actions gratuites . Savez vous ça ? A qui ça peut servir à une startup qui ne distribue ni salaire ni dividendes parce qu' elle est trop petite ? Très bien , je le garde . Très bien , ce que je supprime c' est le fait aujourd'hui de défiscaliser pour l' employeur comme pour le bénéficiaire la distribution d' actions gratuites , qui rend ce revenufinalement moins fiscalisé qu' une heure supplémentaire . Vous vous rendez compte ? C' est à dire qu' on a encouragé la baisse du tarif des heures supplémentaires . On est moins bien payés quand on est un travailleur et qu' on fait des heures supplémentaires et on a défiscalisé les distributions d' actions gratuites . Qui en a profité ? Carlos Ghosn par exemple . Qui en ont profité ? Pour l' essentiel les grands managers du CAC40 . Bien voilà quelque chose que je ne vais pas garder .

Je garde quand c' est pour les start up . Mais non . Quand au prétexte d' aider les start up on fait des gros cadeaux aux fortunes des plus riches et au top management . Ben voilà . Très concrètement .

Deuxième chose à proposer . Oui ce que je propose aux Français quand je serai président de la République je demanderais que soit mis en œuvre précisément le reporting , pays par pays , des bénéfices des grandes sociétés . Je m' explique . Aujourd'hui je veux savoir comme beaucoup où les entreprises réalisent leur chiffre d' affaires et où elles réalisent leurs bénéfices de façon à ce qu' on n' ait pas des systèmes d' évasion fiscale qui consistent finalement à faire beaucoup de profits en France mais on met en place une stratégie d' optimisation fiscale . En réalité on déclare ces bénéfices dans je ne sais quel paradis fiscal pour échapper à l' impôt . Mais moi , je veux que demain les grandes entreprises ne puissent pas échapper à l' impôt parce qu' elles maintiennent dans la pénombre la réalité des bénéfices qu' elles font chez nous . La réalité des mécanismes d' optimisation fiscale qu' elles organisent pour échapper à l' impôt . Qui peut penser qu' une seule grande entreprise aurait réussi sans les infrastructures de télécommunications que le génie public français a mis en place ? Qui peut penser qu' une seule grande entreprise réussirait sans des salariés de haut niveau des ingénieurs formés par l' enseignement public par notre enseignement supérieur par notre école ? Qui peut penser que ce pays serait attractif sans ce système de santé que nous avons ? Et bien moi , je dis , je considère aujourd'hui que oui il faut faire en sorte , sans être dans la confiscation , sans être dans la coercition , de réorienter une partie de ces profits vers l' intérêt général . Et de la même manière et je le dis d' un mot les géants du numérique qui échappent à l' impôt , les Google , les Apple , alors qu' ils ont un établissement stable en France . S' il faut modifier les règles constitutionnelles pour que cela soit possible … il n' est plus possible qu' ils échappent à l' impôt . Celui qu' ils vous doivent au motif qu' ils font leurs bénéfices ici il n' est plus possible qu' ils ne contribuent pas à la création et à la diversité culturelle . Comme la plupart des entreprises aujourd'hui qui diffusent des contenus culturels . Sinon demain nous accepterons que nos artistes ne soient plus rémunérés pour ce qu' ils créent et nous accepterons surtout les entreprises qui créent assez peu d' emplois mais font des bénéfices faramineux chez nous , insolents , continuent à ne pas payer d' impôts . Je me réjouis que Bill Gates soit venu à l' appui de ma proposition sur la taxe sur les robots

Que le patron de Microsoft l' ait dit , je pense que ça a bouclé les critiques

Non et tout est vrai d'ailleurs dans ce papier , évidemment c' est un journal satirique . Donc il faut accepter , la manière qui ne vous plait pas forcément non . Je connais son patron Marc Antoine Jamet . Et ce que je lui ai dit parce que ma femme n' a pas mon nom . Elle s' appelle Gabrielle Guallar et quand elle a postulé après des années où elle a travaillé etc . Elle travaille dans le privé . Un boss . Oui je l' ai appelé pour lui dire je veux juste par honnêteté te dire que cette femme qui est candidate chez toi c' est ma femme et qu' il n' y ait pas de mauvaises surprises . On dit que vous ayez cette information là aussi pour ne pas être pris au dépourvu . ça n' a pas été une décision simple que j' ai prise avec ma femme parce que nous pensions que ça pouvait la gêner . J' observe qu' aujourd'hui Oui ça la gêne aujourd'hui . Le fait que je sois candidat à l' élection présidentielle , le fait que j' ai cette visibilité . Oui incontestablement ça fragilise sa carrière , son déroulement de carrière personnelle et professionnelle . Mais on est dans un monde où j' en accepte la réalité . Nous avons voulu le plus possible rester à l' abri dans notre vie privée et vie personnelle des médias . ça a tenu . Aujourd'hui ça ne tient plus . Même si nous ne révèlerons rien de ce qui relève de notre vie de famille et que nous resterons jusqu' au moins au 9 mai dans ce qui relève à nos yeux de notre vie privée .

Je pense qu' il faut avoir une stratégie globale qui est à la fois européenne et française . La première c' est de soutenir évidemment l' investissement c' est à dire les choix des secteurs dans lesquels nous voulons prioritairement consacrer de l' argent .

De deux manières . D'abord je veux soutenir l' investissement par la recherche et l' enseignement supérieur . C' est fondamental aujourd'hui si nous n' avons pas demain davantage de recherche publique et privée et si nous n' avons pas d' ingénieurs si nous n' avons pas assez de chercheurs si nous n' avons pas assez de salariés hautement qualifiés nous ne parviendrons pas à relever les défis de la compétition mondiale . C' est pour cela que je consacrerai un milliard d' euros supplémentaire par an à la recherche publique et à l' enseignement supérieur je veux le dire pour les universités les grandes écoles principalement les universités et la recherche . Un milliard d' euros supplémentaire par an . Le deuxième grand axe que je développerai relève aujourd'hui , je l' ai évoqué , la transition écologique . C' est une occasion formidable aujourd'hui d' engager la rénovation thermique de l' habitat c' est à dire faire en sorte que demain nos logements ne soient plus des passoires thermiques , que ça diminue les factures d' électricité consenties par les Français pour se chauffer pour pouvoir avoir accès à de l' eau chaude , etc. . Je veux engager des constructions de logements nombreuses pour faire face aujourd'hui à la pénurie de logements . Tant sur le parc privé que dans le domaine du logement social . Pourquoi ? Parce que les prix augmentent à raison de la rareté des logements à raison du fait qu' un certain nombre de logements justement ne sont pas mis sur le marché parce qu' aujourd'hui ils sont utilisés et maintenus délibérément vides . Je veux demain que nous ayons une politique et une politique de construction de logements et je vais un peu plus loin sur la transition écologique puis sur l' investissement . Je souhaite que nous organisions le passage d' une économie qui est une économie très carbonée à une économie non carbonée d' où les investissements considérables qui seront faits en matière d' énergies renouvelables et qui s' appuieront sur le plan Juncker qui existe déjà de 300 et quelque milliards d' euros qui soutient différentes initiatives notamment dans ce domaine en Europe mais dont je souhaite qu' il soit porté à 1000 milliards d' euros . Sans quoi nous nous réussirons pas .

Oui je reprendrai une des idées qui avaient été développées par Arnaud Montebourg sur l' accès privilégié des PME françaises d'abord à la commande publique . Est -ce qu' on peut construire en France en respectant le droit européen . Un Small Business Act ou comment favoriser le fait que demain la commande publique s' adresse principalement aux PME aux TPE qui sont sur votre territoire . En clair réduire les intermédiaires et favoriser les circuits courts favoriser l' écosystème qui est autour de soi . Cela Moi je veux y travailler aussi bien pour ce qui relève de relocalisation que pour ce qui relève de l' orientation de la commande publique vers les TPE et PME françaises . Je veux aussi faire en sorte que nous puissions avoir un environnement ou encore un écosystème plus favorable à la création d' entreprises J' ai été très frappé de voir qu' on fait on dispose de toutes les solutions en France pour permettre à des Français de créer leur entreprise mais qu' en gros ça s' emboîte assez mal . On peut trouver des fablabs à peu près partout mais pas forcément d' incubateur pour monter à maturité son projet on n' a pas forcément de banques pour vous soutenir . On se retrouve dans des situations où on est finalement aidé un temps puis abandonné un autre et on n' a pas le droit à l' échec . Eh bien moi je veux que demain nous puissions favoriser la création d' entreprise . Ne pas laisser tomber ceux qui se plantent une fois parce que ça arrive à chacun d' entre nous . Mais voudraient relever la tête et recommencer . C' est cela que je veux créer c' est à dire un écosystème favorable à l' initiative privée . Où On accompagne les entrepreneurs mais où on se préoccupe aussi de faire en sorte que ces grands investissements que nous allons mobiliser que ces grands investissements permettent d' opérer le tournant qui doit être celui de l' économie c' est à dire une économie plus propre plus verte parce que c' est fondamental . Je ne me préoccuperai pas du micro mais je veux me préoccuper des grandes orientations qui concernent notre pays .

Merci monsieur pour cette question . En Allemagne il y a aussi beaucoup de robots mais 17 % de la population sous le seuil de pauvreté beaucoup plus qu' en France . Je le dis aussi parce que peut avoir moins de chômeurs mais beaucoup plus de pauvres . Qu' est -ce que je propose ?

D'abord oui ou non , l' automatisation de notre économie détruit de l' emploi ? Toutes les études le montrent . Il n' y en a pas une qui dit le contraire . Le scénario le plus optimiste indique que 9 % des emplois en France seront détruits à raison de l' automatisation mais que la moitié d' entre eux seront transformés ça veut dire qu' il faudra se former pour intégrer ce progrès technologique . C' est une bonne nouvelle . Ce progrès technologique parce que ça veut dire que l' humanité va produire tout ce dont elle a besoin avec moins de travail humain nécessaire . Pourquoi ? Parce que la machine , l' intelligence artificielle , l' algorithme , pourront s' y substituer . Dernier discours de Barack Obama à la maison-blanche dit : la principale menace qui pèse sur l' économie américaine n' est pas un bouleversement venu de l' étranger , c' est l' automatisation de notre économie qui conduit à la distribution et à la destruction de millions d' emplois des classes moyennes devenus obsolètes . Donc cette transformation elle s' opère . La question est de savoir dans une entreprise , je vais prendre un exemple très concret , dans une grande surface . Un portique remplace une caissière . Que l' entreprise économise un salaire , qu' elle économise les cotisations sociales patronales pour financer les retraites , qu' elle continue à créer de la richesse autant voire même plus . Est ce qu' on maintient un système de financement de retraite identique avant ? Ou est ce qu' on le change ? Et qu' est ce que je propose ? Quand le patron ou l' ex patron de Microsoft Bill Gates qui connaît les robots , il en a fabriqué un peu plus que nous tous , dit si demain nous ne taxons pas les robots nous ne financerons plus ni nos services publics ni nos systèmes de solidarité . Bien moi je propose qu' on réfléchisse non pas à une taxe sur chaque robot . Comprenons nous je ne vais pas fiscaliser un nouveau robot . Je propose qu' on ait un financement de nos systèmes de retraite qui ne soit plus assis seulement sur le travail sur le nombre de travailleurs que vous avez dans une entreprise mais sur la valeur ajoutée de façon à ce que nous puissions continuer à progresser et à innover . Mais en ayant des systèmes de financement de notre protection sociale qui soient plus efficaces . L' objectif il est simple , c' est qu' on soit aussi bien protégé demain pour les nouvelles générations que nous l' étions vous et moi , monsieur Bourdin

Vous avez tout compris . La délocalisation de la valeur ajoutée à l' extérieur .

Ah oui il y a des secteurs qui sont plus fortement exposés à la concurrence . Comme toujours dans ces débats-là on prend la situation qui est la situation la pire , le risque de délocalisation . Et on oublie l' essentiel je ne propose pas d' inciter à la délocalisation . Je propose simplement de réfléchir à demain prenons cet exemple et monsieur J' aimerais qu' il réagisse aussi à ça . Amazon expérimente son premier magasin sans personne dedans . Il y a peut être un vigile de sécurité mais il y a personne . Pourquoi ? Parce qu' avec une simple application vous vous logez comme on dit maintenant et vous rentrez dans le magasin . Vous prenez les produits que vous voulez et c' est directement débité de votre compte . Donc il y a des secteurs dans lesquels les magasins à ce que je sache ils ne vont pas être délocalisés . On est d'accord il y a des secteurs dans lesquels disparaissent des dizaines de milliers d' emplois . Moi je suis candidat à l' élection présidentielle . Il me revient la responsabilité de penser cette transformation plutôt que de les subir pour constater que nous n' avons encore rien fait une fois que le problème est arrivé . Je préfère l' anticiper et je trouve intéressante la discussion avec monsieur car elle peut nous amener à travailler à la bonne réponse . Ce que monsieur dit c' est , si je comprends bien , je ne veux pas interpréter sa pensée mais quand il parle de la TVA , c' est bon pas réfléchir à une autre manière de penser le financement de nos systèmes de retraite . Ce que j' imagine qu' il n' est pas pour les fragiliser et qui tienne compte peut être de ce que je propose et de ce qu' il introduit lui comme variable . Attention à ne pas encourager la délocalisation ailleurs . Eh bien travaillons y et si sur le principe nous sommes d'accord pour faire en sorte que demain nous puissions penser à un financement de nos systèmes de protection sociale qui tienne compte du fait que l' automatisation de notre économie va probablement détruire des emplois . On peut en faire une bonne base de travail . J' ajoute que ça n' empêche pas tout cela même s' il y a l' automatisation de s' intéresser aux secteurs qui peuvent créer beaucoup d' emplois les services à la personne l' éducation la santé les énergies renouvelables J' en ai parlé . On peut aussi largement compenser dans certains secteurs par les créations d' emplois et des grands plans d' investissement . Les emplois qui sont détruits dans notre

Mais ce serait mieux qu' on parle du projet de Benoît Hamon pas du projet fantasmé par monsieur . D'abord je ne veux pas renégocier notre dette . J' ai dit que la dette écologique elle ne se renégociera pas là où la dette financière pourra toujours se renégocier .

Ce n' est pas avec l' Allemagne que vous renégociez votre dette , votre dette elle n' est pas vis à vis des Allemands . Le Fonds monétaire international dit que Les pays les plus endettés en Europe ne pourront pas rembourser . Il faudra restructurer . Je suis d'accord avec le Fonds monétaire international il le faudra et que si nous voulons demain éviter de nous retrouver dans une situation qui est une situation incroyablement difficile du point de vue de la dette je propose de mutualiser la dette européenne . Les Allemands n' en veulent pas . Ce sera l' objet d' une vraie discussion avec eux . Et vous savez que j' ai fait Mais je pense que moi je voudrais de l' Europe . Si j' étais allemand je voudrais de la démocratie en Europe . Et si il y a bien une démocratie en qui j' ai confiance c' est la démocratie allemande . Et quand avec Thomas Piketty qui n' est quand même pas un économiste à genoux comme disait Monsieur nous réfléchissons nous à un traité budgétaire européen qui permette à la zone euro de disposer d' une assemblée parlementaire à l' intérieur de laquelle on ciblerait justement l' harmonisation fiscale ce qu' évoque monsieur est intéressant . En gros on nous dit c' est formidable ce système de concurrence fiscale où on attire les entreprises d' un pays à un autre en diminuant leurs impôts . Mais avec ces impôts on finance aussi des choses on finance de l' école on finance sans doute une partie des formations qu' a fait monsieur pour pouvoir être trader aujourd'hui on finance les hôpitaux dans lesquels il ira soigner on finance les grandes infrastructures on finance notre recherche fondamentale et publique sans laquelle les entreprises demain n' auraient peut être pas pu créer dans le privé ce qu' elles créent les innovations de demain ce que je veux dire . Attendez je termine monsieur ce que je vais vous dire c' est que la concurrence fiscale . Moi je souhaite notamment dans la zone euro l' harmonisation fiscale . Pour ce qui relève de l' impôt sur les bénéfices des sociétés il me semble aujourd'hui que quand l' Irlande fait des taux très très bas . Quand en France on a des taux plus élevés . Et quand les uns et les autres on tire vers le bas nos impôts pour essayer de prendre le siège social de l' entreprise voisin . Tout ça n' a pas beaucoup de sens

on parle de santé ce que je veux dire justement Oui c' est très frappant cela . Voilà un monsieur ou un jeune homme qui est trader qui a donc un mode de vie qui correspond à une très petite minorité de la France et des revenus qu' on tire de ce genre d' activité qui correspondent à une toute petite fraction de la France et donc son monde . Il existe bien mais c' est un monde dans lequel les Français eux ne vivent pas que eux ont besoin de quoi d' avoir accès à un médecin d' avoir accès à des urgences d' avoir accès à un hôpital et de pouvoir le faire sans sortir leur carte bancaire . Non mais c' est intéressant parce que il pointe un sujet politique je trouve vraiment c' est assez stimulant ce qu' il dit parce que beaucoup pensent que si on libéralise le marché , si finalement on desserre l' étau comme ils disent , et notamment ce qu' il appelle l' étau de l' impôt , l' étau de l' impôt . Je pense que dans certains domaines il faut le faire et bien que se réglera nos problèmes Regardons les pays où on est le plus mal soigné . Regardons les pays où on meurt le plus tôt parce qu' on est pauvre regardons les pays où finalement ces systèmes sociaux aujourd'hui parce qu' ils n' existent pas conduisent à des inégalités . Et moi ce n' est pas le modèle de société .

Oui dans l' éducation et je pense que c' est toujours nécessaire . Je vais reprendre ma proposition précise . Je pense qu' en CP CE1 CE2 . Il faut mettre 25 élèves maximum par classe . Pourquoi . Parce que plus la classe est surchargée plus il est difficile de faire la leçon aux élèves et donc d' enseigner plus dans ces années cruciales pour l' apprentissage du français des mathématiques . Plus les élèves les plus en difficulté décrochent donc 25 élèves maximum par classe et 20 élèves dans les territoires d' outre mer 20 dans les zones d' éducation prioritaire et 20 dans les territoires ruraux les plus en difficulté maximum . Là encore je veux vraiment qu' on mette l' accent sur la nécessité que nos enfants maîtrisent les savoirs fondamentaux au primaire c' est pour ça qu' il faut là 20.000 enseignants supplémentaires . Et ma réponse n' est pas seulement sur la question des fonctionnaires d'ailleurs au passage moi j' assume de dire qu' il faudra mieux payer les fonctionnaires notamment de catégorie C parce qu' ils font un métier difficile ils sont mal payés et à eux je mettrai l' accent sur l' amélioration de leur rémunération . Mais j' ai sur la pauvreté de plus en plus . Oui je propose qu' il y ait plus de fonctionnaires

Je considère aujourd'hui qu' il y a des domaines dans lesquels il existe des besoins de la part des Français . On pourrait parler du grand âge je reviens et je vais vous prendre un exemple jouer à la roche Derrien . Petite petite ville des Côtes d' Armor . 40 résidents dans une maison de retraite .

38 ans en situation de dépendance que m' ont dit les 40 salariés des femmes pour l' essentiel toutes à temps partiel qu' aujourd'hui à raison du rythme qu' il faut tenir , du manque de financement tenez vous bien on réduit la toilette des personnes de 25 minutes à 10 minutes . Aujourd'hui on passe d' une personne à une autre et ça m' a frappé . Je me suis dit quand même parlons de service public ou parlons de la France qu' on veut mais c' est quand même une grande nation . Comment traitons nous nos seniors ou nos parents quand ils sont dans ces maisons de retraite ? Vous savez ce qu' ils m' ont dit ? Quelle est la chose que tous les jours ces résidents leur disent ? Pourquoi êtes vous si pressés . Pourquoi est -ce que vous ne passez pas plus de temps avec nous et ces femmes auxiliaires de vie aides soignantes infirmières qui étaient là m' ont dit avec une immense sincérité . Des fois on a le sentiment d' être à la limite de la maltraitance pas parce qu' il y aurait des violences mais parce qu' on n' est pas assez là auprès de ces femmes et ces hommes . En voilà une question . Je veux dire il faut davantage de personnel et j' assume cela . Je l' assume et ceux qui me disent nous n' avons pas les moyens c' est faux . La richesse de ce pays justifie que nous consacrions davantage de moyens notamment à la prise en charge de la dépendance de nos parents et grands parents . En tout cas moi je me refuse de fermer les yeux sur cette réalité là . On vieillit mal et indignement Aujourd'hui en France parce que nous n' investissons pas assez dans ce domaine .

Est -ce que je peux vous dire de quoi on parle . Le revenu universel d' existence ce n' est pas une idée totalement nouvelle dans le débat public . L' objectif c' est d' éradiquer la pauvreté . Pardon de m' y intéresser . Mais oui je pense aujourd'hui qu' il faut revaloriser par exemple le RSA et le porter à 600 euros parce que 600 euros ça reste en dessous du seuil de pauvreté . On ne vit pas dignement avec cela je veux dire à Christophe . En clair il redoute . Si je comprends bien il dit que le revenu universel d' existence encourage des personnes à ne pas travailler à la condition qu' il ne soit pas versé à ceux qui travaillent . Moi l' objectif de revenu universel d' existence c' est qu' il vienne comme un complément de revenu et de salaire net pour celui qui travaille et qui permette . Alors je reviens qui concerne le commerçant qui concerne le salarié . Mais pourquoi est -ce que je veux faire ça parce que je veux permettre demain à celui ou celle qui est sur un travail qui est un travail difficile payé un peu au delà du Smic et qui aujourd'hui n' en vit pas correctement de disposer d' un moyen de reprendre le contrôle de sa vie de réduire son temps de travail sans perte de pouvoir d' achat . A qui j' ai pensé d'abord j' ai pensé d'abord d' un mot à ces hommes et ces femmes célibataires qui ont des enfants à charge souvent des femmes d'ailleurs oui mais qui ne parviennent pas aujourd'hui à organiser ou à concilier le temps qu' ils passent à leur travail pour un salaire qui est un salaire de misère avec les nécessités qui sont celles de pouvoir éduquer leurs enfants à leur maison pour eux . Je vais vous disposez de ce complément du revenu universel d' existence pour qu' ils puissent réduire leur temps de travail et se consacrer à leur famille

Je vais rendre public la semaine prochaine l' ensemble du dispositif de financement du revenu universel d' existence non seulement non seulement on touchera les personnes les plus pauvres . Premier objectif éradiquer la pauvreté

Mais au delà je veux que la mesure puisse concerner l' ensemble de ceux qui aujourd'hui ont un salaire ou un revenu modeste et qu' ils puissent bénéficier des premiers versements d' un revenu universel d' existence qui se traduise pour eux par une augmentation sur la feuille de paye du salaire net .

Ecoutez moi questions précises réponses précises . La semaine prochaine je vous proposerai un dispositif et avec un financement à la clé qui permettra d' augmenter sur la feuille de salaire net le revenu des personnes qui aujourd'hui travaillent mais ont un salaire qui est au delà du Smic mais modeste

Je vais réallouer une partie du pacte de responsabilité et du CICE à des mesures qui sont à mes yeux plus favorables à l' emploi je ne remets pas tout en cause mais la semaine prochaine je vous proposerai un dispositif financé

D'abord je ne le tue pas , je ne le supprime pas totalement je viens de vous dire que je ne tue rien du tout et je vous rappelle que quand vous mettez en place une mesure qui augmente le pouvoir d' achat des plus modestes que font ils avec cet argent . Ils le consomment . Ils ne l' épargnent pas . Cela veut donc dire que c' est de l' argent dans l' économie . Intéressons nous aussi à ce que cela rapporte et cela rapportera à notre économie par définition . Aussi si cela concerne les 18 25 ans combien d' emplois . Savez vous combien d' étudiants travaillent 600000 obligés de travailler pour payer leurs études donc ça libère de l' emploi parce que ça évite qu' on ait obligatoirement à travailler . Moi je réfléchis à des solutions nouvelles et je réponds à Christophe quand même sur l' assistanat . Oui mais c' est sérieux ce qui m' a posé comme question partout où on a expérimenté le revenu universel d' existence . Il n' y a pas eu de mouvement . Du travail vers l' inactivité je veux le lui dire vraiment . Partout où on l' a fait alors je comprends que lui dise et je respecte cela . Moi je travaille je travaille dur . Il n' y a pas de raison que quelqu'un qui travaille pas ait autant d' argent que moi . Ce n' est pas de cela dont on parle

Je veux qu' on ait une stratégie de montée en puissance du revenu universel Et attendez la semaine prochaine vous verrez ce sera extrêmement clair .

Rechercher un autre mot
Taux de reconnaissance
Le discours reflete 65.44% de Benoit Hamon
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
salaire
juges
bénéfices
monsieur
revenu
vais
automatisation
systèmes
finalement
financement
logements
aujourd'hui
délocalisation
retraite
gratuites
emplois
existence
privée
relève
universel
distribution
puissions
étau
dit
public
finance
surcroît
dire
échappent
échapper

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact