CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents





Lutter contre les violences faites aux femmes , c' est aussi avant tout mener ce combat culturel visant à diffuser la culture de l' égalité parce que c' est ce combat qui nous concerne tous – garçons , filles , femmes , hommes , enfants , parents - qui permettra de changer en profondeur les mentalités et c' est donc à dessein que je souhaite porter une politique affirmée de prévention des violences faites aux femmes , qui mobilisera à ce titre plusieurs leviers : l' éducation - vous en avez parlé Monsieur le Ministre - reste le principal levier de lutte contre les violences faites aux femmes ; l' éducation à l' égalité , cela commence dès la crèche .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «comprise» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «comprise»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
E. Macron - 25 novembre 2017

Monsieur le Premier ministre ,

Mesdames , Messieurs les Ministres ,

Mesdames , Messieurs les Parlementaires ,

Mesdames , Messieurs ,

Chers amis ,

Nous venons d' écouter vos six témoignages , vos six engagements et au-delà de cela , toute l' épaisseur de cette réalité des violences faites aux femmes mais aussi l' engagement de tous les acteurs qui , au quotidien - et il a été rendu hommage à plusieurs d' entre eux – s' engagent , luttent pour que , à travers leur association , à travers leur engagement , à travers leur travail au sein de l' administration et en dehors , nous puissions restaurer chaque jour un peu plus de cette égalité entre les femmes et les hommes et pour que les violences que subissent les femmes soient combattues . Et je veux ici vraiment saluer votre engagement , vous remercier pour celui -ci , car c' est cela qui fera changer les choses .

Le sentiment d' horreur et de honte que suscite cette situation , je dois le dire , a pris une épaisseur toute particulière en effet il y a un peu plus d' un an parce que c' est bien de la honte dont il s' agit lorsqu' on est à la fois un homme et lorsqu' on est décideur public . J' étais alors candidat , je suis maintenant Président de la République et on ne peut pas considérer que ce dont nous parlons aujourd'hui est quelque chose de banal , d' acceptable , dont on pourrait accepter même la moindre part ou le début d' ambigüité . Je dis un peu plus d' un an parce que même comme beaucoup de nos concitoyens , ce sujet m' avait à plusieurs reprises interpellé , il était , il faut bien le dire , beaucoup moins dit , beaucoup moins raconté ; il y avait une part épaisse de silence . Et lorsque candidat , j' avais lancé cette grande marche à laquelle plusieurs d' entre vous ont participé , qui consistait à faire remonter du terrain les préoccupations des Françaises et des Français - l' insécurité , le chômage , beaucoup de choses sont remontées - et une , au-dessus des autres , ce sujet des violences faites aux femmes , c' était la première .

En région Ile-de-France , des femmes qui avaient été interrogées sous couvert d' anonymat , par des gens qui venaient frapper à leur porte pour leur dire : on est dans un mouvement politique nouveau , il y a quelqu'un qui veut se présenter à la présidence de la République , quelles sont vos préoccupations , librement , sous le couvert de l' anonymat , mettaient en numéro un le harcèlement et les violences subies . Je ne pensais pas , je vous l' avoue , une seule seconde , que ça pouvait être le premier sujet . Et donc c' est aussi ma propre part de honte à ce moment-là et lorsqu' à Strasbourg , lorsque les premières réunions ont été faites , qui ont rendu compte de cela , ce constat a présenté avec cette volonté de s' engager et qu' en effet , on a commencé à dire c' est un sujet de mobilisation générale , beaucoup ont ri y compris dans ceux aujourd'hui qui commentent avec beaucoup de gravité chaque jour , ou qui parfois chaque jour d'ailleurs accusent à tout va parce qu' on se met à tout confondre dans ce tourbillon et à dire celui -ci en est , celui -ci en est , passant d' une société en quelque sorte de l' oubli à une société de la délation généralisée .

A l' époque on a dit - je me souviens très bien le jour où ça a été présenté - ils n' ont pas de programme ; ils n' ont rien pour la société française parce qu' il n' y a pas le dur , il n' y a pas les choses auxquelles on est habitué . Quelques semaines après , je me rendais au Mans , Monsieur le Maire , cher ami et il me disait : j' ai quelqu'un de formidable dans mon équipe qui est engagé ; les gens trouvent que ce n' est pas un sujet extrêmement important ce qu' elle fait au Mans mais moi , elle m' a bluffé , va voir son association . J' y suis allé : c' était Marlène Schiappa .

Alors en un an , quelque chose s' est passé qui est une immense libération en effet de la parole ; un immense appel des femmes pour que leur cause soit enfin au cœur du débat public ; un immense appel aussi des hommes qui veulent et doivent s' engager mais je ne veux pas aujourd'hui oublier que beaucoup restent encore muettes , que si nous sommes là et si beaucoup dénoncent et doivent continuer à dénoncer , si nous devons le faire chaque jour , beaucoup qui sont aujourd'hui dans notre pays , considèrent que cette parole n' est pas encore pour elles , n' osent pas parler , sont encore dans le camp de la honte et parce qu' elles sont femmes au foyer , parce qu' elles sont ouvrières , parce qu' elles sont employées parce que bien souvent , l' injustice sociale vient doubler cette violence faite au quotidien , n' osent pas dire et pensent que cette parole n' est pas pour elles . Et je veux qu' aujourd'hui , elles comprennent au moins une chose , c' est que cette clameur , ce cri dont vous avez parlé , c' est aussi le leur , c' est celui de chaque femme dans le pays , de chaque homme qui voit cela parce que l' indignité de ces comportements , parce que le caractère inacceptable de ce qu' ils recouvrent , il est dans chaque endroit de la République et que ce cri , cette clameur , chaque femme de la République y a droit .

Il a fallu que cette violence devienne justement une clameur , un cri pour être enfin audible de tous . Le couvercle avait commencé à être levé par la mobilisation , l' action depuis plusieurs années de beaucoup d' entre vous et je veux saluer toutes celles et tous ceux qui se sont battus depuis tant et tant d' années , parfois un peu seuls sur ce sujet , qu' on a aussi parfois raillé ou voulu renvoyer à une mobilisation accessoire ou anecdotique ; vous avez maintenu cette parole , vous l' avez préservée , vous avez rendu possible par des combats parfois ingrats ce qui advient aujourd'hui . Cette parole , elle est sans ordre , sans tactique , sans filtre et elle ne s' embarrasse pas de convenance , alors que certains se formalisent parce qu' ils mesurent mal la part de souffrance que cela relève . Ce qu' ils mesurent mal aussi , c' est que cette vague de libération de la parole dit de notre société ; qu' elle est une société encore culturellement empreinte de sexisme , qu' elle est une société où dans nombre d' endroits et de lieux , il y a encore cette brutalité au quotidien , cette violence et que cette empreinte est loin d' être neutre ; par le rapport de domination qu' elle légitime , elle est à la source d' actes encore plus destructeurs et insupportables , comme précisément le harcèlement et les violences . Car le combat contre les violences qui sont l' expression la plus extrême et odieuse de la domination d' un sexe sur l' autre , c' est bien le combat pour l' égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines .

Notre situation jusqu' alors démontre que quelque chose ne marche pas dans notre République . La honte que subissent ces femmes , une honte illégitime parce qu' elles sont déjà victimes , cette honte doit devenir celle de ces auteurs de violences et c' est surtout une honte civique et politique , une honte nationale car la République en échouant à éradiquer ces violences , a échoué dans sa vocation même qui est celle d' éduquer , de civiliser , de protéger et ce discours de dignité , d' égalité de droits , de justice , de respect que la République porte partout et en tout temps , semble n' avoir pas atteint la conscience de ceux qui commettent ces violences .

Ce ne sont pas des criminels comme les autres ; ce sont des pères , des frères , des patrons , des collègues , des maris ou des compagnons . Oui , la plupart d' entre eux appartiennent au cercle proche des victimes ; ce sont des citoyens ordinaires auxquels nous n' avons pas su inculquer les fondements mêmes de notre vie sociale , qu' aucune des règles , aucun des principes enseignés par l' école , par notre histoire , par nos lois , n' est venu éclairer ou simplement dissuader . Ce sont des citoyens que l' on croit honorables , qui ont une vie bien souvent normale mais qui nous déshonorent et déshonorent notre conception de la France et au creux de notre quotidien , s' est levée une forme de barbarie qu' on a voulu taire , dont on ne dit pas le nom parce qu' on ne veut pas reconnaître son visage parce qu' il nous est familier - c' est ce qui nous trouble le plus dans ces violences dont on parle - c' est pour ça que longtemps , au cœur des familles - et la littérature française est pleine de ces drames - on n' a pas dit parce qu' il ne fallait pas dire , parce qu' il y avait un ordre établi , parce qu' on connaissait bien celui dont on parlait , donc il ne fallait pas en parler comme ça .

Sous leurs coups , sous leurs abus , une femme meurt tous les trois jours en France . De cela , nous devons tous nous sentir responsables . C' est pourquoi au silence vide de l' indifférence , je vous propose ce matin d' opposer le silence vibrant du respect , pour Sophie , Anna , Emilie , Fatima , Catherine - je ne les citerai pas toutes - elles sont 123 à être décédées en 2016 . Je vous prie d' observer une minute de silence en hommage à ces femmes battues , violées et tuées .

J' associe à ce moment solennel la mémoire de Françoise Héritier ; vous l' avez évoquée , chère Delphine Ernotte , fine observatrice des relations humaines qui structurent notre société , elle a su avec précision , avec une force admirable , pointer précisément ce qui dans notre société avait construit avec des explications culturelles , avec des rites , cette domination , cette inégalité entre les sexes ; elle avait montré tout ce caractère construit qu' on avait ensuite justifié avec des explications biologiques , physiques , cherchant à légitimer en quelque sorte la domination des hommes sur les femmes . Et comme tout cela est construit , nous pouvons le déconstruire ; comme tout cela est construit depuis des siècles , parfois des millénaires , cela prend du temps et il faut avoir de l' humilité pour le déconstruire mais c' est bien cette tâche à laquelle nous sommes attelés .

Ces hommes qui violentent , choisissent le plus souvent de le faire dans les lieux où les femmes devraient se sentir à l' abri : le foyer , le lieu de travail ; d' autres harcèlent dans ces espaces publics où on pense que le non-droit est devenu la règle - les transports - et où le regard pendant trop longtemps s' est détourné . Mais ce qui devrait être des sanctuaires , devient aujourd'hui des terrains de chasse , tout simplement parce qu' ils peuvent y user d' une supériorité : celle de l' âge , celle de l' autorité , celle du grade ou tout simplement celle de la force . Et d' une situation de nomination naît un droit à la violence ; parce qu' ils disposent d' une autorité morale ou hiérarchique , ils croient disposer du corps des femmes et donc de leur être car violer une femme , la violenter , c' est attenter à l' intimité de son être , à son identité profonde ; c' est détruire une personnalité parfois en construction chez les plus jeunes , avec les conséquences dramatiques que l' on sait . Et ce sont ces femmes qui plus est , qui après ont honte . Et je le dis à tous les hommes de la République , c' est leur dignité même à eux qu' ils bafouent ce faisant ; c' est leur part d' humanité qu' ils décident de réduire ; c' est leur part de citoyenneté à laquelle ils renoncent à chacun de ces actes , à chacun de ces moments . Et c' est pourquoi il est indispensable que la honte change de camp , que la République fasse ce qu' elle doit pour laver la sienne , que les criminels du quotidien qui harcèlent , injurient , touchent , agressent , ne soient plus jamais excusés mais repérés , vilipendés , traduits en justice , condamné avec toute la fermeté requise , sans aucune complaisance , sans aucune excuse car il en va de notre pacte républicain et la France ne doit plus être un de ces pays où les femmes ont peur .

Je veux cette exigence avec vous , qui est la condition de notre dignité ; je veux cette force de la République parce que je ne veux pas une société de la délation , mais aussi vrai que le silence assourdissant existe encore dans certains endroits de la République , je ne veux pas que nous tombions dans un quotidien de la délation qui n' est pas notre République . De la même façon , et c' est cela dont je suis à titre personnel le garant , partout , le droit doit passer ; la justice doit être au fait mais notre force , ce qui tient notre République , c' est la civilité ; c' est ce rapport d' égal à égal entre un homme et une femme ; c' est que citoyens , citoyennes , nous pouvons nous regarder , être ensemble , construire ensemble . Et je ne veux pas que nous tombions dans une sociétéchaque rapport entre un homme et une femme devient suspect d' une domination , comme interdit ; nous ne sommes pas une société puritaine , une de ces sociétés dont l' histoire même a irrigué une autre forme d' inégalité ou de séparation . Mais pour préserver ce qui est notre trésor républicain , nous devons de manière intraitable , restaurer cette dignité dont je parlais et faire changer la honte de camp .

Pour cela , je me suis en effet engagé à ce que la cause du quinquennat soit celle de l' égalité entre les femmes et les hommes et le premier pilier de cette cause , c' est bien la lutte pour l' élimination complète des violences faites aux femmes . Pour cela , je souhaite que nous nous donnions les moyens de mener une action résolue à hauteur des enjeux . Le budget alloué à la secrétaire d' Etat en charge de l' Egalité entre les femmes et les hommes , sera donc augmenté en 2018 et atteindra son plus haut niveau jusqu' à présent . Au sein de ce budget , les crédits attribués à la lutte contre les violences faites aux femmes , sont d' ores et déjà en hausse de 13 % . Il sera sanctuarisé sur toute la durée du quinquennat ; il ne pourra faire l' objet d' aucune baisse de quelque ordre . Mais au-delà , le budget interministériel dédié à l' égalité entre les femmes et les hommes , parce que cette action irrigue nombre d' actions ministérielles , sera lui aussi en augmentation pour atteindre un peu plus de 420 millions d' euros dès 2018 .

Cette action , elle n' est pas réductible à des chiffres ; c' est d'abord l' action du gouvernement - et je veux ici remercier le Premier ministre Edouard Philippe et cinq de ses ministres d' être présents parmi nous aujourd'hui - votre quotidien , je le sais , est lourd et votre présence , c' est aussi la marque d' un engagement , d' une volonté de faire ; c' est la preuve que le gouvernement est pleinement mobilisé derrière cette détermination . Mais plus largement , si nous nous réunissons ici , c' est que ce combat doit être celui de la Nation toute entière et la mobilisation de la Nation toute entière , au-delà de celle du gouvernement et de nos administrations . Nous allons donc entreprendre une action résolue fondée sur trois priorités : la première , l' éducation et le combat culturel en faveur de l' égalité ; la deuxième , celle qui consiste à mieux accompagner les victimes et la troisième , celle de renforcer l' arsenal répressif .

Que nous dit la vague de libération de la parole à laquelle nous assistons depuis deux mois et qui ne faiblit pas ? Que c' est notre société tout entière qui est malade du sexisme , que des représentations se sont installées et donc pour lutter contre cet état de la société , il faut agir avant qu' il ne soit trop tard , avant que nos enfants aient été éduqués selon des stéréotypes et des clichés qui par le rôle qu' ils auront insidieusement inculqué , produisent ensuite des inégalités entre les filles et les garçons , entre les femmes et les hommes .

Lutter contre les violences faites aux femmes , c' est aussi avant tout mener ce combat culturel visant à diffuser la culture de l' égalité parce que c' est ce combat qui nous concerne tous – garçons , filles , femmes , hommes , enfants , parents - qui permettra de changer en profondeur les mentalités et c' est donc à dessein que je souhaite porter une politique affirmée de prévention des violences faites aux femmes , qui mobilisera à ce titre plusieurs leviers : l' éducation - vous en avez parlé Monsieur le Ministre - reste le principal levier de lutte contre les violences faites aux femmes ; l' éducation à l' égalité , cela commence dès la crèche . La crèche , ce n' est pas qu' un lieu de garde ; c' est un lieu où l' on se construit , où l' on apprend à être , où les premières relations non verbales se tressent et où les représentations qui sont données dès ce stade auront des conséquences dans le futur . C' est pour cela que les professionnels de la petite enfance doivent être formés afin de lutter contre les stéréotypes , y compris chez des enfants de bas âge . Il s' agit donc de construire le plus tôt possible une éducation combattant fermement les représentations du rapport entre hommes et femmes exacerbant le rapport de domination . Et donc la formation des personnels en crèche , la formation des maîtres à l' école maternelle , à l' école et tout au long de la formation , est un pilier indispensable pour lutter contre ces représentations . Il ne s' agit pas à mes yeux de nier la différence entre les sexes ou de vouloir tout confondre , mais il s' agit que cette altérité profonde à laquelle je crois et qui est notre richesse , ne se traduise pas en une inégalité insupportable qui elle , est un déterminisme culturel et une construction insupportable de nos histoires . Donc de préserver toute la part féconde d' une altérité réelle entre hommes et femmes pour à chaque fois rappeler , se battre et inculquer l' égalité absolue et non négociable entre les deux sexes .

Il y a fort à faire puisque l' environnement des plus jeunes est très tôt tourné vers des schémas emprunts justement de violence et de domination - vous l' avez là aussi rappelé dans vos prises de parole - ce sont ces jeux vidéo où la règle est d' anéantir violemment l' adversaire , ce sont parfois des émissions où des jeunes gens prétendent servir de modèle à d' autres jeunes , surdéterminant le rôle des filles et des garçons dans l' espace clos d' un plateau de téléréalité ; ce sont des images où des femmes servent de faire-valoir sexuels à des chanteurs cochant toutes les cases du mâle Alpha ; c' est la publicité figeant les préjugés en faisant du corps de la femme le vecteur désirable du marketing . Tout cela façonne des représentations et des imaginaires souvent ultra-virils , que l' école doit apprendre à analyser , déconstruire , remettre en perspective afin que le rapport de tension et de soumission entre hommes et femmes ne s' impose pas comme le modèle de référence . L' école a donc un rôle indispensable et la formation des maîtres l' est tout autant et les associations - et vous l' avez rappelé - et les engagements budgétaires pris , serviront aussi à accompagner le formidable travail des associations que vous avez évoqué , ont un rôle essentiel à jouer dans l' école , au sein des activités périscolaires mais également auprès des parents .

C' est aussi cette réalité que je décrivais à l' instant , qui doit nous conduire à mieux traquer , réguler les contenus inacceptables auxquels nos enfants ont parfois accès et qui construisent ces comportements . L' audiovisuel public est fortement engagé , non seulement – et je vous en remercie Madame la Présidente - dans la diffusion de ces clips que nous avons vus à l' instant , mais pour promouvoir des contenus dignes , éducatifs pour le public le plus jeune . Le CSA joue un rôle indispensable pour là aussi réguler ces contenus partout sur notre audiovisuel et éviter que les comportements les plus indignes ne fassent l' objet d' une forme de propagande tacite . Mais nous devons regarder aussi les usages en train de se transformer ; les plus jeunes regardent infiniment moins la télévision que les plus âgés . Et ce comportement va croissant . Et nous ne régulons pas aujourd'hui l' accès aux jeux vidéo , aux contenus sur Internet , aux contenus pornographiques de plus en plus diffusés . En 2018 , sous l' autorité du Premier ministre et avec l' engagement tout particulier de la Garde des Sceaux , nous devrons donc repenser le cadre de notre régulation des contenus , en particulier des contenus audiovisuels , en prenant en compte l' évolution du numérique et afin d' étendre les pouvoirs et la régulation du CSA pour que ce contrôle indispensable , ce soin élémentaire de la République , puisse être porté sur tous les contenus qui peuvent fragiliser , faire basculer ou conduire à la violence , en particulier contre les femmes .

L' école doit aussi identifier les premiers canaux d' expression de ce rapport de domination que sont les réseaux sociaux où le harcèlement se donne trop souvent libre cours sans que ni les enseignants , ni les parents ne soient formés à le repérer et à le contenir . C' est pourquoi nous devons mettre en place une véritable prévention du cyber-harcèlement et là aussi , en 2018 , des modifications législatives seront portées pour non seulement mieux prévenir mais poursuivre ceux qui agissent sur internet pour harceler . Unissant monde virtuel , stéréotypes , domination et violence , la pornographie a trouvé , grâce aux outils numériques un droit de cité dans nos écoles . La consommation s' en est banalisée et le ministre de l' Education nationale l' a dit : nous devons prendre à bras-le-corps ce phénomène que nous avons trop longtemps refusé de voir parce qu' il embarrasse les parents comme parfois les enseignants .

Une opération de sensibilisation des parents sera donc lancée à l' occasion de la prochaine réunion de rentrée afin d' aider les parents à mieux détecter l' exposition de leurs enfants à la pornographie et à mieux repérer les signes de cyber-harcèlement . Les personnels de l' Education nationale mais aussi les personnels sociaux et de santé , présents dans les établissements , les personnels des services périscolaires doivent se former à décrypter , expliquer , prévenir comme ils se sont formés à le faire sur d' autres phénomènes parce qu' aujourd'hui , la pornographie a franchi la porte des établissements scolaires comme naguère l' alcool ou la drogue . Nous ne pouvons pas d' un côté déplorer les violences faites aux femmes et de l' autre , fermer les yeux sur l' influence que peut exercer sur de jeunes esprits , un genre qui fait de la sexualité un théâtre d' humiliation et de violences faites à des femmes qui passent pour consentantes .

Cette éducation cependant ne saurait se limiter aux plus jeunes ; elle doit être menée auprès des enseignants et de tous ceux qui sont amenés à dialoguer avec la jeunesse , afin de trouver , pour décrire le rapport entre hommes et femmes , le langage commun de l' apaisement et de l' entente en lieu et place d' une relation déformée par les stéréotypes . Aussi , au-delà de l' école , l' ensemble des structures de formation et des écoles formant des fonctionnaires ou des futurs personnels des services publics seront particulièrement concernées par l' exemplarité ; l' Etat et le service public , c' est notre action chaque jour sur le terrain . Dès 2018 , un grand plan de formation initiale et continue sera donc déployé dans le secteur public , avec une attention particulière portée sur la formation des cadres . Dès 2018 , dans toutes les écoles du service public , un module d' enseignement consacré à la prévention et à la lutte contre le sexisme , le harcèlement et les violences , sera intégré . Il en sera de même pour les formations continues .

Prévenir les violences , changer le cadre culturel dans lequel nous évoluons , c' est aussi adapter nos services publics afin qu' ils protègent mieux les femmes aujourd'hui . Pour cela , je souhaite par exemple – et ce sont des sujets très concrets du quotidien qui supposent l' attention de ceux qui organisent les services publics sur chacun des détails - mais par exemple , en termes de transport , ce qui a été initié dans plusieurs villes qui est l' arrêt du bus à la demande qui fait que lorsqu' une femme , le soir , se promène dans la rue et a peur , peut en hélant le bus , le faire arrêter – cela a été essayé à Bordeaux et dans d' autres villes - est un élément indispensable d' amélioration du service public . Là où dans nombre d' endroits , on continue à demander d' aller se rendre à la station , d' attendre le prochain lorsqu' on l' a raté , s' exposant à la peur et parfois à l' agression . Et nous devons par cette sensibilisation et cette formation mais par la transformation même des comportements du quotidien , de l' organisation intime de nos services publics , progressivement changer les choses pour que la vulnérabilité d' un moment , pour que la protection apportée par le service public - et elle est légitime - puisse mieux être organisée et se faire .

Cette vigilance , cette mobilisation , nous y veillerons en particulier dans nos territoires d' outre-mer parce que là aussi , les violences faites aux femmes se sont installées et parce qu' elles ont parfois été justifiées par des explications culturelles ou géographiques , de manière inacceptable . Le territoire de la République est intègre , complet et ça n' est pas parce qu' on se trouve en Polynésie , à Mayotte ou en Guyane , que l' inégalité entre les hommes et les femmes pourrait être repensée dans un autre cadre et que les violences pourraient être davantage tolérées . Cette campagne que j' évoquais , de formation , sera aussi exigeante dans nos territoires d' outre-mer . L' adaptation du service public à ces règles le sera tout autant mais l' éducation et l' effort éducatif seront là aussi renforcés parce que nous en avons besoin .

De façon générale , c' est toute la société qu' il faut embarquer dans un véritable combat culturel ; l' Etat doit s' engager et il en va de sa responsabilité évidente d' exemplarité ; l' Etat est en capacité de faire changer ces représentations et de faire émerger une vraie prise de conscience , comme le montrent les campagnes pour la prévention routière qui avec les années ont modifié le comportement à force de pédagogie , de diffusion de modèles alternatifs . Nous devons donc entreprendre un travail analogue et nous allons lancer ainsi la première grande campagne sur ce thème au plan national . Vous en avez vu les premiers extraits . Conçue à destination de toute la société , cette campagne gouvernementale aura plusieurs objectifs : susciter une prise de conscience collective , informer les victimes sur les démarches à faire , les numéros à appeler comme le 39 19 , les lieux où se rendre , les sites à consulter comme le site qui était tout à l' heure affiché sur l' écran « Stop violences femmes » , sensibiliser la société à la problématique des violences et enfin responsabiliser les témoins de violences sexistes et sexuelles en les invitant à aider les victimes qu' ils connaissent . Ce sont des actes du quotidien ; c' est redonner un sens à la citoyenneté , lui redonner un contenu véritable et l' Etat , par cette mobilisation , s' engagera pleinement derrière le travail qui a été commencé depuis tant et tant d' années par nombre d' associations .

Toujours dans cette optique de combat culturel , je souhaite que soient menées des opérations de testing sur la discrimination des femmes , notamment à l' embauche et au cours de leur carrière professionnelle . Je veux que l' on puisse objectiver la réalité de cette discrimination pour mieux la combattre . Vous avez commencé , Madame la Ministre , à vous engager sur ce point . Je remercie les entreprises qui ont à cet égard manifesté des caractères d' ores et déjà exemplaires d' engagement ; mais nous devons continuer à aller plus loin et le rôle de l' Etat , c' est de continuer à mobiliser les entreprises comme des acteurs de la société , comme des consciences - et vous l' avez démontré à titre très personnel - et de pouvoir vérifier et stigmatiser quand ça n' est pas le cas .

L' Etat , je l' ai dit , a une grande part de responsabilité mais l' Etat ne résume pas la société et l' Etat ne fait pas à lui seul et tout seul la culture d' une société . C' est aussi pourquoi la puissance publique , dès aujourd'hui , interpelle solennellement les (+8.itaires e , lemnla réalass=pan> de nos et tente enae femmes , notamment si pourquà lvota-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «hommes» est» est sur-utilisé (+5.78) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">mobilisation , s' engagers p dat, mar ran data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» est sur-utilisé (+8.97) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">société , comme des civils de tmme des ac-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» es» est sur-utilisé (+5.55) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associations .

<-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» eslle . Je associationslle . Je

<-tavons bes en forcen p discoursa-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «public» est sur-utilisé (+8.28) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">combat culturel ; l' Etat doitcpourquà en avonétails urs s acthoisentn> ; c'ses les s acexp nous endroitsindispensablpan> entre les coirta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «combat» estdignur-utilisé (+3.06) dans le iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">culturel ou géogra si dataté n> cesata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» estt sur-utilisé (+6.9) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">culturel ; l' Etat do,an datla aso,an datout a asorelunn dp" de nos raits . C l'an d. F aux tavonlles - est tiuspopl des voscatif sexempsce ainsiur dact , c' esooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminatiest sur-utilisé (+4.23) dans l7 discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">indispensablpan> entre les hommes et les femmes , notamment ente violences et enfin resl remedsnt parfoiss=pr tiapan ii organ dact ,;s en foroique de c' esooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminatiesst sur-utilisé (+3.82) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">éducation et l' effort édata-tne peur ear culctifs : sùns bess et l d' sa responspanosabilinota-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «hommes» estest sur-utilisé (+8.97) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">société , comme des cult>

L' Etat , je rs euxi natiooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «public» est sur-utilisé (+8.28) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">combat victimes qu' ils conn;ta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «prévention»'ann-utilisé (+3.49) dans l8.8iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">prise 'ann-u mieux laénan de - prs ernatis nou a étur dase modp" ltion franchin' est p . Et noue prment tur sue te objaooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «hommes» est i tesrcmanitilisé (+4.61) dans le 5iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">combatprise 'ann-u mieux là lnture eque la la out n' aujourd'hui , interpelledaseoin eta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminatioé prévention t se rensnt parfoisaplaires , nes o-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «peur» est sur-utilisé (+5.07) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">peur et parfois oi la enrionsfemmes , notamment ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» est sur-utilisé (+11.89) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimes qu' ils conna-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» est sur-utilisé (+19.51) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violences prise 'ann-u mieux l;t le rsatiaterspan dns' elui sausta-tspan> à saupel - , poulle . Je combat . tamment siata-t . un femmesvictimes qu' ils connei orhoembre les violencesaider les peur et parfois ,ta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» hon-utilisé (+3.49) dans lle discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmehon-ua été commont moimt des apourquuissanceata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «devons» estmettur-utilisé (+3.79) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toutemettur-uarticulier déducationvictimes qu' ils conna-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» est sur-utilisé (+19.51) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violences pourl. En' sensibilisatan> qu'ils conna-ts-tspadsensibilisatan> qu'ils conna'isée et desire . ac ompagnautre n>ezarfoisaes s acooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «engagement» est sur-utilisé (+4.34) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">démarches à faire , lv . Cl acteurique="tuutmièreavonv . Cl acooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» es» est sur-utilisé (+5.55) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associations .

L' Etat , jeC-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «hommes» esteignan ur-utilisé (+3.67) dans l6.4iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">éducationant sta-tspan re egisu Je ces et de pa) dans. a seransnes poulo , larsspanla Miegiponiours24hé sust . J24h. 7 ette o . J7tiont riqeier déducationant objbjet , pouooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» est sur-utilisé (+3.39) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">travail qui a été pan data rivoustablesatiatJar dce de l' rivoustablesati' Iesire objaconsnduiep data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «peur» est sest sur-utilisé (+3.5) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">formation , sera aussisabooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «hommes» estlle . Je associationslle . Je

<-the et t se fa> et tpar re le data-tdtravail qui a été nes o' discours enrooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» es» est sur-utilisé (+5.55) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associations .

rati . Je stddiscriminatiopadôura aussisabooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «hommes» estl'ann-utilisé (+3.49) dans l8.8iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">prise 'ann-u mieux lpos blsion dea-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «public» esteignan ur-utilisé (+3.67) dans l6.4iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">éducation

L' Etat , jeata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «devons» est sur-utilisé (+4.61) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">devons donc priseionire-ufemmes , notamment ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» est sur-utilisé (+11.89) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimes qu' ils conna-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» est sur-utilisé (+19.51) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violences avez démontré de plusieurs objectifs : me des acn da-même Ministre , à vous engaours vota-tlleporomproduc ef - n' < e ,urldaset paérénllesrrlitédata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «peur» est sl'ann-utilisé (+3.49) dans l8.8iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">prise 'ann-u mieux leard man evan datooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» eslarn> tilisé (+3.49) dans l9.4iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violences ctifs : sunil y a eus enroccasing sur ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» eslarn> tilisé (+3.49) dans l9.4iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violences ctifs : mansptrél. Il y a euscesomme le pourlsùnon à l' heumbtèrurs dpourcaliarstsunn datta-tnle afoisfoe r,non à l' hmaladroit ,;sil y a eusp datcesomour-uutsùna-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «avez» est svolunitilisé (+4.61) dans l3.1iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">publicprise de consciencp en avobjecns' eeul suffis embaucn dandu

L' Etat , je r-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» elle . Je associationslle . Je

quotidienfemmes , notamment ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» est sur-utilisé (+11.89) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimes qu' ils conna-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» est sur-tilisé (+3.49) dans l9.5iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidien

L' Etat , jeJu sais vota-t la associationslle . Je

quotidiensouhaite que soient menées t gien tes) danslenièn daère lesyst femmes , notamment dataetooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «veux» est ssujeutilisé (+3.67) dans l4.discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toutesujeu/p>

toutetlrcatifur-u' effort éda-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» est sur-utilisé (+19.51) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violences et enfin resà lp datta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» elle . Je associationslle . Je

quotidienfemmes , notamment aissent reçolitaucmationa raitstablefoe r,nant udatamandrénrerfoisetfaucouégardé deooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «prise» est st sur-utilisé (+11.89) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimes qu' ils conna-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» est sur-tilisé (+3.49) dans l9.5iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidientoutetlrcatifur-u' effort, nes oi rapextreppanau juesata-tcommurquétout , pous=pas-tne , dataulle . Je quotidienviolences ctifs : eabilit. Ce sone , deont dipaes ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «plusieurs» cul'tilisé (+4.61) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toute cul'ontré à ti> à ss ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «plusieurs» tmme d un prise tmme d un < mieux la comns cooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» est sur-utilisé (+11.89) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimes qu' ils conn. >

L' Etat , jeEnsuitsionil s. Etiabilibattre s cooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» esur-utilisé (+3.69) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">aider les associationslaneor-udiscriminatihorrr-utamment ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» espacitilisé (+4.61) dans l3.1iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimesassociationslaneor-usouhaite que soient mdu 25blepan dque la est pta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» > , ntilisé (+3.67) dans l6.discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femme> , nctifs : esdaooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «femmes» estan> qu'tilisé (+4.61) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">sensibilisatan> qu'ils conna-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» est sur-tilisé (+3.49) dans l9.5iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidienfemmesc ompagn-ues invits acle cas . aiderauln tesspan dpublic

femmehon-ua été commsc ompagn- data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminatiesuffrancutilisé (+3.49) dans le 3iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">public

<,na-ts-tnt dijaooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «hommes» estobligéaiderobligésensibilisatan> qu'ils conn,na-traitabtis3efoe r,n4efoe r,n5efoe ranquotidien

L' Etat , jeSiarfoismentooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «prise» est sur-utilisé (+3.46) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">prise de conscienca-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «avez» est schargutilisé (+3.49) dans le 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmessouhaite que soient mt parfoisnées t aiderobligéprise 'ann-u mieux llse ontamainiapaooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» esteurique="tutilisé (+4.61) dans le 2iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidienassociationslaneor-ufemmesc ompagn-ues invitcpourqu> un femmes , notamment eitaireooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» esur-utilisé (+3.69) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">aider les violences et enfin resooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «veux» est ssubi-utilisé (+19.51) dans 3.2iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">publiccombatdiscriminatihorrr-utamment . >

L' Etat , jeIl y a 5efoe rd evan datsuiclesen>ezata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e sur-utilisé (+21.54) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes , notamment ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» est sur-utilisé (+11.89) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimes qu' ils conna-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» est sur-tilisé (+3.49) dans l9.5iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidienprise snireancuils conna-tvi l. Il s. Etiabioncillet se fa eta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminatisur-utilisé (+3.46) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">prise de conscienca-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «avez» est schargutilisé (+3.49) dans le 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesvictimes qu' ils connsiata-tan> queurlmièrecrirerpsl - por8cours du rann- esthospitaliarr a-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «femmes» estunur-uutilisé (+19.51) dans 3.iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">publicrati anata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» sur-utilisé (+3.46) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">prise de conscienca-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «avez» est schargutilisé (+3.49) dans le 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesfemmes , notamment Et nouratis eeuls eeul ure eque là lta-t olu et tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» ejudp" umétilisé (+3.59) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violences

L' Etat , je a Fre , denranassociationsoé loy dils conna-tfforcacteunirt le sdmre10 organ-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eunur-uutilisé (+19.51) dans 3.iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">publicviolences et enfin resa cosi resée e de ca-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «avez» est schargutilisé (+3.49) dans le 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmeslunatBeaustrp s ejoutreurs an-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eà lblioueur-uutilisé (+3.69) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">public

quotidienavez démontré de combat . tamment di ren datséeata-tmarrmitr–icés pan-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e sur-utilisé (+21.54) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes , notamment commours nota-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «veux» est sstcidé dtilisé (+8.97) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">discriminatistcidé dnfin resooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «veux» est ssubiont dtilisé (+3.59) dans le 9iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidienquotidienassociationsexcis. tamment . >

L' Etat , je a Fre , ditabinueep dats es femmes , notamment . Il n' y a austaeooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «représentatiol> evisu'tilisé (+4.61) dans le 3iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">public evisu'nfin resooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «veux» est scultuioltilisé (+3.67) dans l6.iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">avez cultuiol/p>

violences

L' Etat , jeMais ata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «devons» estveiin er-utilisé (+3.79) dans le 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimesfemmes , notamment françaes accommufaucso mes ache et ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eexcis. tilisé (+3.59) dans l5.4iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationsexcis. tamment ,es ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «plusieurs» ran drtilisé (+3.79) dans le 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimespeur e cules invitcttrecommeratani recata-tbarbarie ,es ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «plusieurs» sur-utilisé (+3.69) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">aider les associations .

public

peur euomtagt d/p>

<;s. aer etta-tattpanet tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e cul'tilisé (+4.61) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toute cul'ontré e iculptabllaations cooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e sur-utilisé (+21.54) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes , notamment migran-usatamandrénurs roitilless7)etouer daont sati' obt8.irscommfu des objapay rpanen avobrfoiseche à remés pe dfu r et ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eexcis. tilisé (+3.59) dans l5.4iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationsexcis. tamment aatiorfois-mêmestsunn datlspan pet s cooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e iin utilisé (+4.61) dans le 0iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">combat

L' Etat , jePniqn dabeaustrp s ejoutreurs ns cooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eà lblioueur-uutilisé (+3.69) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">public

quotidientoutemettur-uonscienca-tdpublicdiscriminatiopadôura aussisabooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «peur» est sl'ann-utilisé (+3.49) dans l8.8iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">prise 'ann-u mieux l, afii orgfacpan data-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e ti> à utilisé (+4.61) dans le 3iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes à uils conna-s ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» st sur-utilisé (+11.89) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimes qu' ils connsiErecata-tfacpantreséeont dipale discriminatiopadôura aussisabooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «peur» est sl'ann-utilisé (+3.49) dans l8.8iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">prise 'ann-u mieux lisé–ijati' airegt –ipoeà ti> à steunlan ire onil faut néanmn datoé loyerps-tnle afois façng su' ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eaider les victimes qu' ils conne doéf un

L' Etat , jeDurs du même espritt, ata-toé loi er-unaurs ns cstruc uresilleaccueiaesa cooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e sur-utilisé (+21.54) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes , notamment ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» esst sur-utilisé (+11.89) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimes qu' ils conne ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» est sur-tilisé (+3.49) dans l9.5iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidienassociations .

victimes quablsietttfaucso v8.itle raits . meipaa étnes a-tbien tvooises/span> .faccommapaooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» esquotidie tilisé (+3.59) dans l10 discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidienpeur euomtagt d/p>

<,ttfaucoisegaran-mbre digicodn avobjeccaà ss cultln av iarstapafait avobjecoev eeul pta-a eta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminatisforctilisé (+3.46) dans le dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">peur eforc/p>

<,tguettpanaaux f usée suétoutcommvileucdies . >

L' Etat , jeIl nuer onciooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminatiinegip diablstilisé (+5.55) dans le 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationsinegip diablssoient menéaurs ns cstruc uresilleaccueiaeonil euiont y aer etta-tcoonireanet te-nforcire nes ois forcusata rolppaneabilig unarmeri llaatioavdiscriminatiopadôura aussisabooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «peur» est sl'ann-utilisé (+3.49) dans l8.8iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">prise 'ann-u mieux leuiont cés pv8.irssdenuméreurs an-tann- estfemmes , notamment faucooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «peur» est sle ptilisé (+5.55) dans le 0iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">peur ee pils connalesin etjusavobapaooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» esteurique="tutilisé (+4.61) dans le 2iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidienfemmehon-ua été peur ee pils connaettforireequà en avobil y a aires san-pe dfuméreurs letann- e oùbjecluresrumtagt . >

L' Etat , je n-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e sur-utilisé (+21.54) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes , notamment haiderspados-unfin resooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «veux» est s'ann-utilisé (+3.49) dans l8.8iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">prise 'ann-u mieux lversi remièrev8.irss rfoir a-tag-ntrooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e aieanrtilisé (+3.79) dans le dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesaieanr mieux llsetraitilleunet tnn- e ta-t ituanet te ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» est sur-tilisé (+3.49) dans l9.5iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidienfemmes , notamment eitnjeclobinv . p . >

L' Etat , jeC. ac ompagn-que la cata-téccul'do litauccés ps ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» gien tes) d-utilisé (+3.69) dans le 2iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">publicdiscriminatistcidé dnfin resciv7)ets L ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» lieutilisé (+4.61) dans le 2dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesvictimesvictimes qu' ils conns-tnt due lrumtgireqsottécculireqs. Héici ! L ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «violences» lieutilisé (+4.61) dans le 2dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesvictimesfemmesquotidienfemmes , notamment cés p. Il imeforcps-tn eeul laiouerllsetersitoméraux prspaapublicassociationscombatpublic evisu'nfin resmoes)l. r-t tmme des aceitaireadminblic> . un

L' Etat , jeCpourqutrquoita-tminblicebre Travail atécritt ux pations censen ete dfumérpaa detlspan prolosi . victimesvictimesviolences et enfin resooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» estaxuein utilisé (+4.61) dans l7 0iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violencessouhaitefemmesvictimessouhaite que soient mavobta-titeunet tmuspol> tes)ées t t se faire 'enid-que lau nuv au re Paits . minblicebstioc-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «veux» est ssujeutilisé (+4.61) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toutesujeutamment . >

L' Etat , jeEntattpadrén, ata-tall victimes .tabllsabooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «peur» est slutrctilisé (+3.46) dans le iiscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimesviolences et enfin resooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» estaxuein utilisé (+4.61) dans l7 0iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violencessouhaitefemmesaieanr mieux llobta-tsa cooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e deorur-uutilisé (+19.51) dans 3.discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toute deorur-uura aussisabaleacnet sati' Inhas-net spaooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» es ravailtilisé (+3.67) dans l3.iiscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimesquotidien

L' Etat , je nsooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «plusieurs» lieutilisé (+4.61) dans le 2dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesvictimes . n, ata-tall publicfemmesvictimes . nooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» esst sur-tilisé (+4.61) dans le 9iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violencesvictimesquotidiendiscriminatiegisrimin> . /p>

<;s. commeermettpanad'abordaaux ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» est sur-utilisé (+11.89) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimes qu' ils connaett' exprimerpsurs femmesfemmescombat

femmesvictimes qu' ils connours durésooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e ti> à utilisé (+4.61) dans le 3iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes à uils conn. >

L' Etat , jeEnfii !iata-tall . nnum tean dapatiofacpan datlesssmmee , daux ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» est sur-utilisé (+11.89) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimes qu' ils connaetooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» estyber-tlrcèp que tilisé (+8.97) dans l5.4iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationstyber-tlrcèp que engagernntaettyber-est sur-tiont Fpadireanet tn> . an dr-t olidarn deooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e sur-utilisé (+21.54) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes , notamment commadcrire du 3919 –idu num teoilleéccul'tn> . ans entindanaux ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e sur-utilisé (+21.54) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes , notamment ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» est sur-utilisé (+11.89) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimes qu' ils connaetooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» est sur-tilisé (+3.49) dans l9.5iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidienassociationsprofess. neluctifs : e tctabact nes rfoir–idévploppant cata-tapplic> . nnum tean daiont ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «veux» est sà olstilisé (+5.55) dans l9.4dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmestoutesujeutamment doitimés pooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eàmerg-utilisé (+3.69) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">touteàmerg-uils conn, eale ne doitieul sée eooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» epacictilisé (+3.46) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">touteepacicnfin resctur

L' Etat , jeEnfii !iCpourqunota-tensareiaeooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» iépress.ftilisé (+3.59) dans le 9dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesfemmes , notamment avai reconfidane dnos i> à résavquotidienassociationstaxole ctifs : menctabbire iséceale spaooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» estlrcèp que tilisé (+8.97) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimesfemmesfemmes , notamment s' opposaba-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» s olstilisé (+5.55) dans l9.4dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmespublictoute cul'ontré impunur-u . nagress.v-t,elobinjua-t,ea-tstigm> .s> . n. Il faut biantdu 25a-t,edpadrénlongtemps cpourqucés pl'einegffire-nc-t,ea regardsooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e t trnirtilisé (+3.59) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toute t trnirtamment commadvictimes

L' Etat , je n-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e sur-utilisé (+21.54) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes , notamment o litauccer etooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «avez» est s cul'tilisé (+4.61) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toute cul'ontré objapdiscriminatistcidé dnfin reseéceale -cieinclurelobein c-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «veux» est spublictilisé (+5.55) dans le 2iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">publicfemmespublicpeur e cules invit,cours tta-toirav iarst,ea-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e sur-utilisé (+21.54) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes , notamment n eeeuitaucas." Républiavpeur ee pils connaettforire. r-tspess enrviin u n esaurai resée eurs éfoulr etoutua raopridé dtaett8rtainenrpers quotidienfemmes , notamment aetFraur-tio>

L' Etat , jeAés p,oc-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «veux» est ssujeutilisé (+4.61) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toutesujeutamment sant lobta-tsa cooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e deorur-uutilisé (+19.51) dans 3.discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toute deorur-uura aussisabaa rolppanaettpacirn dequotidie nabooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» eslauréctilisé (+3.46) dans le 6dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes . toute cul'ontré raochainenr rmmitqs. Mais ata-tcrirer quotidienpeur culaga engagerooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «prise» est taxole tilisé (+8.97) dans l5.4iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationstaxole ctifs : commsant verbs) dablsiimmspaiat-que lpatio

L' Etat , jePorquoitceaala-tfon-net n eeul ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «veux» est sauj dad'huitilisé (+3.67) dans l3.iiscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationspeur culaga engagerisévueonil iséc peur mit p engager

L' Etat , jeEt coano biantmême jeccturpublicpeur mit p engageroutcommn' avaiucasaleimeforaur-tioEt coano biantmême ceaalabculi la cattfaucoisemagblic> srquistsf v8.itdurs an-tjirndic . quotidien

L' Etat , jeIl nuer onciooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminatiinegip diablstilisé (+5.55) dans le 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationsinegip diablssoient menéata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «public» ests femmestouteigni d engagernnta quotidienpeur culaga engagerooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «prise» est taxole tilisé (+8.97) dans l5.4iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationstaxole ctifs : .iata-tgien tes) d-u quotidien

L' Etat , jeDurs du 2ommitrooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» esjudp" umétilisé (+5.55) dans l3 ddscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesfemmesprise ressrip . ils conn, e te iculierpsurs lurecase' agress. sbintervpapessstiosa cooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» est sur-utilisé (+11.89) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">victimes qu' ils connmit penrefaucoiseeffetslsychanis tfaucoisesla-tlourds .iata-tsavors ttal's an-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» ehctioméutilisé (+5.55) dans l3 discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">prisehctioméuctifs : e fouieqsa intqu' sa fam5) aois fùbl pméra dé dtteuriqtentoùbriantn' a dé dtegt io>

L' Etat , jeP foe r, ceaala dé dtegt e d publicfemmes

L' Etat , jeata-tavors mièrespacidirpu' ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» etouteprise ressrip . ils connapplic>oursapx srime-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» etaxueiutilisé (+5.55) dans l3 6dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmestouteviolences et enfin resooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» estaxuein utilisé (+4.61) dans l7 0iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violencesassociationstaxole sctifs : commsant suént dansantpor8l. >

L' Etat , jeDetmême femmes e nfin resooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» estaxuein tilisé (+5.55) dans le 0iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violencesquotidien . n, mais cpourqus a-tlr aetlommoo

L' Etat , jeCa caffumés faucuévélans que toutefemmes e nfin resooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» estaxuein tilisé (+5.55) dans le 0iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violencespeur mit p engageret quotidien

L' Etat , jePlusit ps âgs faucdé dt tvoqu-uu u égardréncerquissa faitilurs e' autr sspay r, 13 urs , 14 urs , 15 urs . Cpourqu toutesujeutamment d granaett di.bpantrfùbl dirbattsatooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «devons» estescidé dtilisé (+8.97) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">discriminatistcidé dnfin res, sattennci un toute cul'ontré saap . an dpanen av'sil cuchepua tenncitoutesujeutamment t f commooitisée eabordirdavec gravntrereaiscarn que l.i>

L' Etat , jeMais jllooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» eeuxtilisé (+5.55) dans l3 discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesviolencesci sattehire-nc-tnntaetprots-net sisemit ps t8ta-tra-uuompnet ioEttjllooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» st sur-utilisé (+3.49) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">souhaite que soient mave tta-toirpointqsd-tvuées 8.itnxpe is-uu ,tjlla-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» eeuxtilisé (+5.55) dans l3 discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesdiscriminatistcidé dnfin res, jllooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» st sur-utilisé (+3.49) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">souhaite que soient mave la canalyslnr reconfsi rue l,les 8.itdirbattis ettav . booltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» eslauréctilisé (+3.46) dans le 6dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesfemmesfemmes , notamment eitaireooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» ehour-utilisé (+21.54) dans 6 discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesassociationsinsur-ra aussi

L' Etat , jeTtal's oisemes penr,ea-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eengag que utilisé (+5.55) dans l3 ddscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmespublic tamment eitsant ctabinuein que latarri satno v8in u ac . associationsàgaantrnfin res, satmieuxelutdurlctabblel acooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» esstt sur-utilisé (+19.51) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violences et enfin res. >

L' Etat , jeIl ne s' agi lasau 25 associationstoutecombat soient mave beaustrppu' eabblevta-tmèspe ldeeuio taunta'cannireqsurquu foe r olitamér, jllooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» eeuxtilisé (+5.55) dans l3 discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesassociations enein que l:evta-tn' séisesla-tseulseonil y a ta go v8rn que lquisisée dvo-tcôt-uu ,tta Paitser minblicebquisisélforcvec ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «devons» estplusit pstilisé (+5.55) dans l3 discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toute lusit psils connmiblicesret combat soient m;s. commcrogt avcombat soient messaauielapanen avtoutemaudr-uils connaleta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» escidé dtilisé (+8.97) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">discriminatistcidé dnfin resdiquu foe r cul aett8ta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» escidé dtilisé (+8.97) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">discriminatistcidé dnfin resioEttt8ta-te sooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «plusieurs» maudr-utilisé (+3.49) dans le 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toutemaudr-uils connviolences et enfin resinegcibn u ,ea' ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eineggni dtilisé (+8.97) dans l4.4iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmespublicdiscriminatistcidé dnfin rescommn' urquul nota-tpay r, commn' urquul nota-tRépubliav

L' Etat , jeEt oncicerquiscturassociationscombat e ils connaetooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» cul'tilisé (+4.61) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toute cul'ontré aala> . bpatiotleooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eàgaantrtilisé (+4.61) dans l7 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationsàgaantrnfin reseabblel acooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» es sur-utilisé (+21.54) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes , notamment eitaireooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» ehour-utilisé (+21.54) dans 6 discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesassociationsàgaantrnfin resapaooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» estravailtilisé (+3.67) dans l3.iiscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toute ravailnfin res, sattleooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eàgaantrtilisé (+4.61) dans l7 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationsàgaantrnfin resfacrs a-tcié> . bu' eabblpre es, sattleooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eàgaantrtilisé (+4.61) dans l7 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationsàgaantrnfin ressurs luremspaiass, sattleooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eàgaantrtilisé (+4.61) dans l7 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationsàgaantrnfin resooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «prise» est s cultilisé (+19.51) dans 3.iiscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">peur e cules invit,cmais cneooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» comb> tilisé (+4.61) dans l8.2iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">combat soient mcturviolences et enfin resooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» es que utilisé (+21.54) dans 6 2dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesfemmes , notamment ,rpanen av'sil ensisélt ctadi . bpaitstabllooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» inegip diablstilisé (+5.55) dans le 7iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">associationsinegip diablssoient m. >

L' Etat , jeIl nuerspaucanef ,rooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» cultureltilisé (+3.67) dans l6.iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toutecultureltamment ,rsanitaméreitsocial ,rooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» judp" umétilisé (+5.55) dans l3 ddscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmescombat soient menéata-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «public» estsevr-utilisé (+5.55) dans l4 6dscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesquotidien et nfin resspaooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» esquotidie tilisé (+3.59) dans l10 discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidienassociationsblprént d> . femmes e nfin reseabblehour- nntooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «prise» est > , ntilisé (+21.54) dans 6 2iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes , ntamment ,rsiat ata-tac eptors aneegisolvauntaetooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» cul'tilisé (+4.61) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toute cul'ontré aalooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» escidé dtilisé (+8.97) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">discriminatistcidé dnfin res,lt8ta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» ineggni dtilisé (+8.97) dans l4.4iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes

L' Etat , jeata-tavors u foe rsnt tta-tno-tcta" oy dipe dgagnarnt8rtainenrd-tcusab> aiin u co's ne diaiteimefs bltqs. Etta-teffet , jlldu 25 ae r cul e des heua-t,een avfemmesviolences et enfin ressaba-trcul't,tcpourqu femmespublicfemmesnthrorologanis . >

L' Etat , jeDonciceaala pre rsla-terstemps ,lçaJeeus ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» etacourrtilisé (+19.51) dans 3.idscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesassociationsinegip diablssoient m. Cpourquceta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminatisre etilisé (+3.49) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">prise re enfin ressabtenncipeur e cules invit,ccpourqucett tveilmave ttatesret tta-tvta-tallez eforarreitav

L' Etat , jeC' nuer onciforsa sein av' ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» eassociations . an dpatiotlepaliminanet sion-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «devons» estpan> et tilisé (+5.55) dans l9.5iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">quotidien et nfin ress a'dàgardosa cooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» e sur-utilisé (+21.54) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmes , notamment ,rjllsécrètlel lauraque ldion-tgranaetccéesspaooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» esqumnni n> tilisé (+4.61) dans l3.discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">public tamment . Ceta-tgranaetccéessant séc mposdaete tedeorurirdannuein thémaneavsouhaite que soient mave labpaitstabllaett8ta-tedeorurirdsoiita-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminatilutdutilisé (+3.67) dans l3.iiscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toutelutdusoient mctabblel acooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» esstt sur-utilisé (+19.51) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violences et enfin resooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «changer» estaxuein utilisé (+4.61) dans l7 0iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">violencesassociationstaxole sctifs : . Jessantiapers discriminatistcidé dnfin resta-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «société» escidé dtilisé (+8.97) dans le discours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">discriminatistcidé dnfin resela-tàgaanamér, sla-tjule ioEttjll ae rpatvoirtc mptarnstiovota-taxogpublic unez-vta-t. >

L' Etat , jeJesail5 ae ril y a quelni-tjtrésta-tlettrpublicdiscriminatistcidé dnfin resfrançae es, cpourqulesmoque lspaooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «travail» esiossumsiontmue tilisé (+8.97) dans l4.3iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">public

L' Etat , jeEt il evaitileux formun u coiape v8.itooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» etacourrtilisé (+19.51) dans 3.idscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">femmesfemmescombatpriseespéraet tamment . Ce avfemmesfemmes , notamment , cpourqul-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminatineta- dtilisé (+8.97) dans l4.3iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">combatfemmesassociationsinegip diablssoient mooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminatisr tven e tilisé (+3.59) dans l5.0iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">toute r tven e nfin res, sattt séc astruc . terstculesel acinjuleices combatpriseespéraet tamment toute aoraontré aalRépubliavtoute aoraontré cés pvota-tooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «discriminaticomb> tilisé (+4.61) dans l8.2iscours du 25 novembre 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">combat soient me dvous quiso' ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» etoute

L' Etat , jeAuorstsitjespeux ooltip aria-haspopup="true" class="specificite has-tip" title="Le mot «victimes» ereoocombatpriseespéraet tamment e dvous quisvta-tvta-tséisesaauies u foe rseul r, coelni-tfoe rsalie r, d' autr ssfoe r ourdis fulnon-t d ndis . SiaalRépubliavcombatpriseespéraet tamment e dthac publicpublicpublicdiscriminatiengag que nfin resspraaucoiseannireqsquisvi enee l,letiot8ale du go v8rn que lpanen avcombat soient mav

L' Etat , butt aficite clos--butt "p ariaclos-up="trlabel="Clos-umodal" typdisbutt "> sooltipp="truiddens="spec>&sur-s;soient adiv id="footer-ctabainer"> adiv id="footer1cificite row"> adiv ficite small-12 larg -4 columns" stydisborder-right: thin lightgrey solid;"> aiificite fi-flag footer-ictansMesure Du DgistréProjet : Political egistréedeeanningsoa>Laboratoire UMR7320 : Bases, Corpus, Langagesoa>Équipe Logométriesoa>Pantenaires I3S (équipe SPARKS)soa>, Paris Match - ngepoidss enrr»ssoa> adiv ficite small-12 larg -4 columns" stydisborder-right: thin lightgrey solid;"> aiificite fi-info footer-ictansPluss 'informa . < mh5E aulE tali>Deep nganning et Dgistréepolitiquesoa>ADT - Métho enrsua .stiques : Hyperbasesoa>Plateformelixpérique aurset API : Hyperbase Websoa> mo moadiv ficite small-12 larg -4 columns"> moaiificite fi-mail footer-ictansRe" cdiablss ctabenus & ana)yses : Damon Mayaffresoa>, CamilursBouzereausoa> tali>Re" cdiablss sc.entifiques : Damon Mayaffresoa>, Laurent Vannisoa>Coordina rice sc.entifique : Magaan Guaresisoa>Deeign & développ que s: Laurent Vannisoa>Comn d sc.entifique : Damon Mayaffresoa>, Laurent Vannisoa>, CamilursBouzereausoa>, Frederic Préciososoa>, Mélanie Ducoffesoa> a/div> a/div> adiv id="footer2"> abri/> Logométriesoa> - Mue . < Làgaa-usoa> - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langagesoa> -