CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents





Ce qui peut bouleverser la donne , c' est une vraie politique de lutte contre les discriminations , une vraie politique de formation , une vraie politique d' ouverture du marché de l' emploi , des mesures fortes contre les discriminations et une vraie politique d' allègement du coût du travail .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «moyennes» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «moyennes»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
E. Macron - 31 août 2017

Que ce n' est pas le début du combat ; nous sommes un pays assez unique : un pays de calcaire , de schiste et d' argile , de catholiques , de protestants , de juifs et de musulmans ; un pays qui n' a pas vraiment d' équivalent en Europe par ses contrastes . Il aurait dû s' écrouler mille fois , se diviser autant de fois . Il est toujours ce que Braudel décrivait très bien dans « L' identité de la France » : « un amalgame » . C' est un pays tiraillé par ses contraintes , par ses forces profondes . Lui redonner une assise sera le défi des cinq prochaines années . Le mois de mai fût un moment où la France avait à choisir entre un bloc qui voulait la rétrécir et ce que j' ai appelé le choix de l' espoir . Nous avons tourné la page de trois décennies d' inefficacité pour nous engager sur la voie de la reconstruction qui permettra la réconciliation . Les cent jours sur lesquels vous m' interrogez ne sont donc pas une étape pertinente . C' est une référence qui n' a qu' une valeur historique et renvoie davantage à une défaite en fin de responsabilité qu' à un début . Quand on arrive au pouvoir , on ne fait pas les choses en cent jours . Ou alors nous serions le seul pays qui ferait deux ans de campagne présidentielle pour gouverner trois mois … Trous ceux qui réclament un bilan dès aujourd'hui sont les mêmes qui disaient d'abord que j' étais un intrus , un opportuniste , ensuite qu' il n' était pas possible que je gagne , enfin que je n' aurai pas de majorité à l' Assemblée nationale . Je constate , au pas sage , que les forces du monde ancien sont toujours là , bien présentes et toujours engagées dans la bataille pour faire échouer la France . Mais les profondes transformations promises ont été engagées en matière de moralisation de notre vie politique , de lutte contre le réchauffement climatique , de redressement éducatif , de libération du marché du travail ou encore de lutte contre le terrorisme . Les cent premiers jours qui se sont écoulés sont les plus denses qui aient suivi une élection présidentielle .

Je ne dirai donc pas que j' ai été surpris par trois premiers mois . Ce qui est essentiel , c' est de ne pas perdre le fil de la promesse initiale , d' être collectivement à la hauteur de ce temps historique , de transformer en profondeur l' économie , la société et son champ politique . C' est ce qui est en train d' être accompli . Face à ce mouvement , nous avons un réveil des oppositions multiples , des vieux partis , des vieux politiciens et de leurs alliés . Tout cela n' a pas d' importance , car notre défi est immense , et c' est celui de redonner une place et un avenir à notre jeunesse .

Non , ma position n' a pas varié . D' un côté , dire que le terrorisme que l' on connaît aujourd'hui n' a rien à voir avec un islamisme politique est faux . Mais , de l' autre , dire que c' est un terrorisme « islamique » , comme le proclament certains responsables politiques , est une erreur . En effet , cela revient à impliquer les plus de quatre millions de Français qui sont de confession musulmane : je ne veux pas laisser dire qu' ils ont quelque chose à voir avec le terrorisme . Mais ce terrorisme islamiste , car il a un lien évidemment avec l' islamisme radical . Je me refuse absolument , contrairement à ce que les hommes politiques ont pris l' habitude de faire , à porter un jugement sur une religion particulière , et donc sur ses fidèles , que ce soit pour la condamner ou pour l' absoudre dans son essence supposée . Il me suffit de constater que les terroristes veulent éroder les fondations de notre pays et de notre République pour provoquer un effondrement moral et déclencher une guerre civile . Ils se nourrissent aussi des frustrations historiques , économiques , sociales et contemporaines .

Depuis trop longtemps , nous nous sommes résignés à une vie démocratique sans sel . Nous sommes en train de payer le prix de cette bêtise collective qui consiste à croire en la fin de l' Histoire , alors qu' elle nous revient au contraire en plein visage . Pour l' affronter , nous devons renouer avec l' héroïsme politique propre au monde républicain , retrouver le sens du récit historique .

Notre pays ne propose en effet plus de héros . Pourquoi des jeunes de banlieue partent -ils en Syrie ? Parce que les vidéos de propagande qu' ils ont regardées sur Internet ont transformé à leurs yeux les terroristes en héros . Parce qu' ils ont le sentiment de découvrir à travers cette propagande une cause qui répond à leur soif d' engagement . Cela a été très bien décrit par des spécialistes comme Gilles Kepel . Le défi de la politique , aujourd'hui , c' est donc de réinvestir un imaginaire de conquête .

Nous devons redevenir un pays fier . Il faut expliquer qu' il y a des héros en France , des génies et des gens qui s' engagent au quotidien . Et , au delà , que chacun peut trouver une juste place dans notre société . Il faut définir ces nouveaux horizons , ces nouvelles terres de conquête , ces nouvelles formes d' engagement pour sortir de l' esprit de défaite qui nous habite encore trop aujourd'hui , pour en finir avec la politique victimaire . Nous sommes un pays de conquête . Il ne faut plus céder un pouce à tous les esprits chagrins . Je crois au contraire en la reconstruction d' un héroïsme politique , d' une vraie ambition , pour atteindre y compris ce qui est décrit comme impossible . Si ce qui est décrété impossible , n' était pas possible , je ne serais pas devant vous aujourd'hui .

Parce que mes détracteurs prennent rarement le soin de lire ce que j' ai écrit , ou d' écouter ce que j' ai dit . J' ai expliqué à maintes reprises comment je concevais l' exercice du pouvoir .

Du pouvoir « jupitérien » …

Je n' ai évidemment jamais dit que je me voyais comme Jupiter ! Je tiens à la confrontation politique et au débat , je l' ai constamment démontré .

Mais , par la Constitution de 1958 , le Président de la République n' est pas seulement un acteur de la vie politique , il en est la clé de voûte . Il est le garant des institutions . Il ne peut plus être dans le commentaire au jour le jour . C' est cela qu' une partie du monde médiatique n' a pas accepté . J' assume cette rupture . En architecture , quand la clé de voûte est mal positionnée , tout s' effondre . Le rôle du Président de la République n' est pas de commenter , mais d' impulser la politique , d' incarner le sens du temps long , car c' est lui le dépositaire des engagements pris dans le cadre du programme et du suffrage universel .

Louis XIV avait structuré un pouvoir central assis sur une monarchie absolue parfaitement décrite par Saint-Simon : la société de cour . Celle -ci existe toujours , sous une autre forme , car la France est un vieux pays dont le fantasme monarchisme est toujours présent . Cette comparaison s' arrête là , même si notre pays a besoin d' être dirigé . Cette phrase de Louis XIV souligne aussi la nécessité de ne céder à aucune coterie . C' est cela , la vraie liberté . Je crois avoir là une chance : je n' appartiens pas à un monde de prébendes . Je me suis même levé contre celui -ci . Si je suis là , c' est que je crois que l' on peut s' affranchir du monde des arrangements entre amis . Je n' ai pas de monnaie à rendre .

Peter Sloterdijk se trompe : la France n' est pas un pays puritain . Et ne comptez pas sur moi pour la mener dans cette voie . Une défiance dramatique s' était progressivement installée vis-à-vis du monde politique . Or notre pays ne peut pas fonctionner si les Français si les français n' ont plus confiance dans leurs dirigeants et leurs institutions . Ce texte répond à cette nécessité , même si la confiance ne revient pas en un jour . Quant à la morale , elle ne se décrète pas par des lois , elle se tient dans la société et dans le comportement de chaque individu . Cette morale ne doit pas être l' apanage du monde politique , et nous sommes aussi en déficit sur ce point . Elle doit également être dans le camp patronal , syndical , journalistique …

Je voudrais d'abord insister sur les perspectives . Tout le monde , de l' administration aux journalistes , a pris la mauvaise habitude de la « réduction technicienne » .

Sitôt qu' on propose une loi , on ne voit plus qu' elle et on débat à l' infini de la portée de ses articles . Je sais plus qu' un autre que les articles auront des conséquences sur la vie de nos concitoyens et c' est pour cela que j' y suis extrêmement attentif . Mais je voudrais nous mettre collectivement en garde contre la myopie qui en résulte . Pour le dire autrement , le but de l' action n' est pas de réformer le Code du travail ou de réduire les déficits publics , de transformer la gestion de l' Etat ou de réformer la fiscalité . Ce sont des moyens , des instruments , pour parvenir à autre chose : la libération des énergies ; et , par cette libération , en finir avec notre imposture de ces dernières années : celle d' un pays dur aux faibles mais qui se gargarise d' égalité et de fraternité , d' un pays corseté par les règles et les rentes qui se croit un pays de liberté , d' un pays inégalitaire mais qui ne fait pas sa place au mérite , d' un pays à la fois inefficace et injuste , injuste parce qu' inefficace , inefficace parce qu' injuste . C' est cela qui est en cause dans les réformes . C' est cel que personne ne doit perdre de vue .

Mon souhait n' est donc pas que ce soit facile , mais efficace . La réforme du marché du travail est une réforme de transformation profonde et , comme je m' y suis engagé , elle doit être assez ambitieuse et efficace pour continuer à faire baisser le chômage de masse et permettre de ne pas revenir sur ce sujet durant le quinquennat . J' ai tout dit , durant ma campagne , de l' objectif et de la méthode . C' est

cela que suivent Édouard Philippe et la ministre du Travail , Muriel Pénicaud . Il est d'abord important de savoir pourquoi nous faisons cela . Il faut regarder les choses en face : nous sommes la seule grande économie de l' Union Européenne qui n' a pas vaincu le chômage de masse depuis plus de trois décennies . L' une des explications à cela est que nous sommes un pays de météorologues : on regarde la conjoncture , et dès que ça va un peu mieux , il ne faudrait plus demander d' efforts , il faudrait renoncer à transformer les choses !

Dès que ça va moins bien , en revanche , il faut lancer en urgence une réforme qui ne parvient jamais à son terme en raison justement de la dureté de la situation ! On ne s' est par conséquent jamais attaqué au cœur du problème .

J' ai du respect pour François Hollande . Je pense qu' il y a eu de bonnes mesures économiques et sociales lors du précédent quinquennat , et j' espère y avoir contribué . Mais il serait étrange que l' impossibilité qui a été la sienne de défendre son bilan devant les Français puisse motiver une tentation , durant les années qui viennent , de le justifier devant les journalistes . Mais revenons au cœur du sujet . Les principales victimes de l' impuissance des trente dernières années à sortir du chômage de masse , ce sont les jeunes et les moins qualifiés . Depuis plus de trente ans , le chômage des jeunes n' est jamais descendu sous les 15 % . Il est proche de 25 % aujourd'hui . Sur les dix dernières années , on a perdu près de 1 point de croissance potentielle , et on a augmenté notre taux de chômage structurel , c'est-à-dire le niveau de chômage qui ne saurait baisser du simple fait d' une accélération de la croissance . Le système français protège très bien les « insiders » , ceux qui bénéficient d' un contrat stable , mais c' est au prix de l' exclusion complète des autres ( les plus jeunes , les moins qualifiés ) . La situation est grave , d'autant qu' elle s' ajoute à un défi mondial .

Nous vivons un mouvement inéluctable de transformation du travail , car nous sommes entrés dans une économie de l' innovation , des compétences et du numérique . La norme qui consistait à travailler toute sa vie dans le même secteur , voire dans la même entreprise , est révolue . Les parcours seront moins linéaires , connaîtront plus d' évolutions , parfois de manière heurtée . Le chômage n' est plus un accident de la vie , mais un risque d'autant plus prégnant que le besoin de transition professionnelle s' accentue . C' est une révolution copernicienne . On peut discerner à l' avenir quatre grandes fonctions économiques . La première sera d' apprendre , et ce tout au long de la vie . La deuxième sera de produire des biens industriels ou des services . La troisième sera de créer et d' innover , et cette activité sera d'ailleurs la mieux récompensée , car la moins reproductible . Enfin , il faut reconnaître dans le champ productif les activités d' aide et d' entraide , essentielles dans une société où les liens se distendent . Pour réussir dans ce monde , nous avons donc besoin d' une économie beaucoup plus plastique , plus mobile , qui laisse chacune de ces quatre fonctions économiques se développer et chaque individu évoluer d' un secteur à l' autre , selon ses souhaits ou ses impératifs . C' est tout l' esprit de la réforme globale que nous mettons en œuvre .

Oui ! Pour répondre à ce défi , nous avons besoin de remplir trois conditions . La première , c' est effectivement la réforme du travail .

Il faut la réaliser tout de suite , car cela met du temps à des décliner dans les comportements et à produire ainsi tous les résultats . On ne change pas une société par une loi ou un décret . Cela prend entre dix-huit et vingt-quatre mois pour infuser . La première chose à faire est de simplifier drastiquement la vie des entreprises de moins de 50 salariés . Les TPE-PME doivent par conséquent avoir la possibilité de négocier des accords d' entreprise , y compris lorsque les syndicats ne sont pas présents , par l' intermédiaire des représentants du personnel , voire directement avec leurs salariés dans les plus petites .

Il s' agit déjà de plus de 95 % des entreprises ! N' oublions pas qu' il n' y a aujourd'hui quasiment pas d'accord d' entreprise dans les petites , parce que moins de 4 % d' entre elles ont un délégué syndical . Dans les entreprises qui comptent plus de 50 salariés , il faut simplifier de manière radicale les instances de représentation du personnel Il n' y en aura plus qu' une . Cela atténuera les effets de seuil , c'est-à-dire ces situations qui voient des entreprises refuser de grossir par crainte des contraintes nouvelles que cela entraîne . Ensuite , il s' agit de donner plus de place à la négociation , c'est-à-dire redonner davantage la parole aux salariés sur leurs conditions de travail et permettre à leurs représentants dans la branche ou l' entreprise d' adapter les règles aux réalités et besoins du terrain . Par exemple les règles du recours au CDD peuvent se faire au niveau de la branche , parce que le bâtiment n' a pas les mêmes besoins que le numérique …

Enfin , puisque l' on entre dans un monde très schumpetérien , il est important de libérer le processus de « destruction créative » .

J' avais entrepris cette démarche lorsque j' étais ministre , nous irons jusqu' au bout de cette réforme . Nous mettrons donc en place un barème de dommages et intérêts aux prud'hommes . Les indemnités légales en France sont inférieures à ce qui se fait ailleurs en Europe , nous les augmenterons . En revanche , les dommages et intérêts , eux , vont du simple au quintuple pour la même situation . C' est absurde et injuste . Nous instaurerons un barème .

Ce n' est pas cela . Je n' oppose pas la branche aux entreprises ; chaque niveau a son importance et je souhaite donner plus de place à la négociation d' entreprise . Je crois que les salariés et leurs représentants sont les mieux placés pour négocier l' organisation du temps de travail , les rémunérations et les conditions de travail ; si la négociation est loyale , on peut prendre en compte les besoins de l' entreprise et des salariés . Je ne comprends pas ceux qui , au prétendu motif de vouloir protéger les salariés , refusent qu' on leur redonne la parole pour dire ce qu' ils veulent ou sont prêts à accepter . Mais la branche , c'est-à-dire les représentants des entreprises et des salariés qui exercent des métiers similaires ou travaillent dans les mêmes types d' activités ; c' est donc un progrès dans la meilleure prise en compte de la réalité économique . Ensuite , les branches sont indispensables parce que beaucoup d' entreprises , mal outillées ou trop petites , ne peuvent ou ne souhaitent pas négocier des accords complexes . Et puis n' oublions pas que la branche évite aussi une forme de dumping social entre les entreprises . C' est un argument exprimé par les syndicats et je le trouve tout à fait fondé .

On peut organiser la concurrence , mais en la régulant , sans faire du moins-disant permanent sur les standards sociaux . Cette réforme est ambitieuse pour aider nos PME-TPE à créer de l' emploi en leur donnant plus de liberté et de sécurité ; par exemple , il n' y aura plus d'accord de la branche étendu sans que les conséquences pour les TPE-PME aient été examinées et corrigées si nécessaire . Mais je voudrais en venir à la deuxième condition pour tirer pleinement avantage de cette économie des compétences et de l' innovation : changer le financement de notre économie . Il est pour cela crucial de donner les bonnes incitations aux acteurs économiques . Cette autre révolution va commencer à être mise en œuvre dès 2018 . Le cœur en est le prélèvement forfaitaire unique de 30 % , qui remplace tous les impôts et charges sur les revenus du capital . Car on a besoin du capital dans l' entreprise , dans l' innovation . Or , aujourd'hui , notre fiscalité et notre régulation financière favorisent beaucoup trop le financement de la dette de l' Etat et des entreprises , , et pas assez le financement des entreprises et de leurs fonds propres . Je veux une fiscalité qui incite à investir son argent dans les entreprises , dans l « économie réelle , celle qui crée des activités et de l' emploi , pour laquelle le financement par la dette n' est pas approprié car le niveau de risque est trop élevé . Il faut aussi récompenser ceux qui réussissent . Car l' économie de l' innovation a besoin de talents ! C' est pourquoi nous allons supprimer l' ISF pour les investissements dans l' économie réelle , en particulier dans les entreprises . Nous recréons les conditions d' une attractivité française pour les talents et les entreprises qui tirent cette économie . Nous baisserons l' impôt sur les sociétés , au cours du quinquennat , jusqu' à 25 % . Tout cela est à la fois très ambitieux et cohérent . Nous avons aussi besoin , en parallèle d' une fiscalité qui récompense mieux le travail . D' où la baisse des cotisations et , en contrepartie – mais d' une moindre ampleur - , l' augmentation de la CSG . Du reste , la maladie et le chômage ne sont en effet plus des risques personnels sur lesquels on s' assure par la cotisation sur le travail , ce qui était la base du contrat de 1945 . Ce sont des risques sociétaux qui justifient la solidarité nationale . Il faut donc les financer par l' impôt , la CSG , et non par des cotisations sur le travail .

Exactement . Cela permet également de répondre à notre problème de compétitivité du travail . Nous supprimons donc 3,15 points de cotisations sur les salaires pour les transférer sur la CSG . Ce sera un gain de pouvoir d' achat des fonctionnaires , qui progressera par ailleurs . Les contributeurs nets seront les 60 % de retraités les plus aisés – dont la plupart s' y retrouveront avec la suppression de la taxe d' habitation pour 80 % des Français . Il n' y a pas de surprise , j' ai répété tout cela pendant la campagne . Les pauvres d' aujourd'hui sont souvent moins les retraités que les jeunes . Je leur demande donc , pour les plus aisés , un effort , je l' ai dit . Et leur effort permet de récompenser le travail . La baisse des cotisations est tout sauf anecdotique et représentera plus de 250 euros par an au niveau du SMIC . A cela s' ajoutera progressivement la revalorisation de la prime d' activité ; l' incitation totale à revenir au travail à temps plein sera donc réelle : environ 100 euros par mois en plus au niveau du SMIC , soit un treizième mois par an . Je veux que le pays puisse sz remettre au travail .

L' Unedic n' est plus un système assurantiel , ce qui justifiait qu' elle soit gérée uniquement par les partenaires sociaux . L' Unedic est déjà garantie par l' Etat . Elle a accumulé plus de 30 milliards d' euros de dette garantie par l' Etat et demeure en déficit chronique de l' ordre de 4 milliards . L' Etat a donc plus que son mot à dire , puisque c' est lui qui finance ! Sortons de cette hypocrisie française vieille de plusieurs décennies ! Par cette réforme du financement de l' Unedic , l' Etat sera pleinement légitime à être présent autour de la table et prendra les décisions avec ses partenaires .

Ce droit vaudra tous les cinq ans . Et il bénéficiera aussi aux agriculteurs , aux indépendants . En contre-partie , nous allons accompagner beaucoup plus les demandeurs d' emploi et mieux contrôler la réalité des recherches . Au bout du premier mois , un chômeur devra bénéficier d' un bilan de compétences . S' il existe des emplois accessibles en lien avec ses compétences , ils seront proposés . Au deuxième refus , les droits seront perdus . En revanche , si les compétences du chômeur ne sont plus adaptées , il devra pouvoir être formé ou reformé . Il faut aussi une révolution dans la formation . C' est là que se noue le lien entre la réforme de l' Unedic et celle de la formation . Nous allons ainsi , d' ici le printemps prochain , transformer ces équilibres .

Regardons d'abord les faits . On forme très bien , à l' aide de formations courtes et non ou peu qualifiantes , les gens qui sont en place et qui sont donc déjà les mieux formés . Et on oublie … les chômeurs ! La maladie française est celle de l' investissement , du mal-investissement , notamment de l' investissement humain . Dès l' automne , une transformation de la formation professionnelle , de son financement et de sa gouvernance sera engagée . Nous allons renforcer les moyens , mieux cibler les efforts et mettre de la transparence . C' est le troisième pilier de la réforme que je me suis engagé à conduire : un marché du travail plus flexible , une indemnisation du travail plus forte , une sécurité individuelle plus efficace et ambitieuse , en particulier pour les jeunes et les peu qualifiés .

Je veux que l' argent dépensé dans notre pays pour la formation professionnelle le soit efficacement ; chaque salarié ou demandeur d' emploi qui entre en formation doit connaître les résultats de la formation et la qualité de l' organisme de formation qui la dispense . Chacun doit savoir qui est responsable de quoi , car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système doit être plus simple , mieux évalué et permettre à chacun de rebondir dans la vie .

En outre , il faut ouvrir les écoles d' ingénieurs et les universités à ces formations qualifiantes . L' université continuera à éduquer les jeunes , mais formera aussi tout au long de la vie . Ce sera d'ailleurs une source d' activités non négligeable pour elle .

Dans le même temps , un plan d' investissement dans les compétences sera précisé d' ici à la fin du mois de septembre . Il représente 15 milliards sur le quinquennat . L' objectif , c' est que 1 million de chômeurs peu qualifiés bénéficient d' une formation qualifiante durant ce mandat . Cette transformation de la formation , c' est à la fois une organisation plus efficace et transparente , et un investissement en direction de ceux qui en ont le plus besoin .

Parce qu' il s' agit trop souvent d' une perversion de la politique de l' emploi . Certains sont utiles , d' autres non .

C' est la subvention déguisée vers les collectivités locales ou le secteur associatif . Ces secteurs ont toute leur utilité , mais , dans ce cas , cela doit entrer dans la dotation des collectivités locales ou dans les subventions aux associations , mais qu' on ne nous dise pas que c' est une politique de l' emploi ! Le taux de retour à l' emploi durable des personnes concernées est en effet très faible . C' est donc essentiellement une politique conjoncturelle , quand elle n' est pas clientéliste , et qui suit souvent le cycle électoral . Pour un jeune des quartiers difficiles , ce n' est pas un contrat aidé qui va changer sa vie . Ce qui peut bouleverser la donne , c' est une vraie politique de lutte contre les discriminations , une vraie politique de formation , une vraie politique d' ouverture du marché de l' emploi , des mesures fortes contre les discriminations et une vraie politique d' allègement du coût du travail . C' est cela que nous faisons .

Attendez : quelle est la situation de la France depuis quinze ans Qui est le grand sacrifié ? Le jeune , le peu qualifié , l' immigré ou le descendant d' immigré ! Voilà la réalité . Ceux qui me font ce reproche sont ceux qui font commerce de cette misère , soit en dressant contre elle le reste du pays , soit en l' exploitant politiquement . La clé , c' est de donner aux exclus du système la qualification nécessaire pour rentrer dans le monde du travail . Voilà pourquoi nous allons entamer une révolution de l' éducation dès cette rentrée , puis lors de la suivante . Nous ferons en sorte que l' on arrête , par exemple , de faire croire à tout le monde que l' université est la solution pour tout le monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller faire un tour sur la désormais célèbre plateforme Admission Post-Bac ( APB ) . Nous devons transformer l' orientation dès le début du lycée , rendre l' accès au supérieur plus transparent , clair et pratique . Aujourd'hui , quelqu'un qui vient d' une famille modeste , ou peu qualifiée , même avec un baccalauréat , n' a pas assez de chances de réussir . Voilà le drame que nous vivons !

Je respecte toutes les oppositions . Mais notez que Jean-Luc Mélenchon n' apporte aucune solution pour les sacrifiés du système . C' est quand vous réformez le marché du travail et du logement que vous faites une politique pour la jeunesse . C' est en recréant des libertés et de la mobilité . C' est en donnant aux gens , selon leurs mérites , l' opportunité de gravir les échelons dans la société ; voilà l' esprit républicain ! On en a perdu le sel , on est devenu une société de statuts : le contraire de l' idée même de République . Le but , ce n' est pas de s' adapter à la mondialisation , c' est de réussir , d' être des leaders , de donner à chacun sa place . Ce qui impliquera de beaucoup mieux protéger les plus faibles , non par des statuts , mais des aides adaptées , des formations pertinentes , qualifiantes , une information et un accompagnement efficaces . Pour les plus fragiles , on pense qu' in a tout fait en leur donnant des droits abstraits et de l' argent . Or c' est d' un accès et de l' accompagnement qu' il faut leur garantir .

A aucun moment . Certains le voudraient , c' est sûr . D'ailleurs , pour moi , ce n' est ni un totem ni un tabou . Cette règle a été définie à une autre époque et n' est pas économiquement la plus pertinente . Mais la France , deuxième économie de la zone Euro , en procédure de déficit public excessif depuis 2011 , est -elle aujourd'hui bien placée pour la remettre en question ? Non . Je n' ai pas voulu que la France paie le coût politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce que nous devons être forts pour pouvoir changer en profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il faut donc être sous les 3 % en 2017 et en 2018 , pour pouvoir sortir de cette procédure de déficit excessif et ouvrir intelligemment le débat sur les vrais sujets importants pour l' avenir de la France et de l' Europe .

Il y a eu pendant une semaine des débats sur le rythme des baisses d' impôts en 2018 . Elles se dérouleront bien selon le rythme prévu . Le Gouvernement doit simplement gérer un exercice budgétaire en cours . Je ne voulais pas de loi de Finances en cours d' année . Pourquoi ? Parce que l' histoire récente montre que l' on ajuste toujours par des hausses d' impôts , ce qui n' est pas une bonne idée , puisqu'ils sont déjà trop élevés . Ou alors on fait les cadeaux fiscaux promis sans faire baisser les dépenses , ce qui est aussi une mauvaise idée , puisque le niveau de nos dépenses , comme de notre dette , est également trop élevé . Ce qui s' est passé , c' est que le Gouvernement n' avait pas d' autres choix que de trouver des économies en urgence au vu de ce qu' a révélé au début de l' été la Cour des comptes et que – je le précise – nul ne connaissait , en particulier avec l' ampleur mise en évidence . A ce sujet , j' ai entendu beaucoup de commentaires . Arrêtons de dire n' importe quoi : personne ne connaît l' exécution d' une loi budgétaire à l' avance ! Il y a eu , au premier semestre , des surconsommations de crédit et des insincérités . Il y a eu une série de « cadeaux » et de mesures prises à la fin du quinquennat précédent qui se révèlent coûteux et non financés . Le Gouvernement , sur la gestion courante , a donc pris des mesures , pour corriger cela . Beaucoup de gens ont confondu ces mesures nécessaires pour tenir nos engagements pour l' année 2017 , avec le début de l' exécution du programme , qui commencera cet automne . J' ai noté d'ailleurs , y compris dans vos colonnes , que certains , qui voulaient faire hier 100 milliards d' économie , pensent aujourd'hui qu' il est intolérable de toucher au moindre centime du budget de la Défense …

Plus concrètement , que s' est -il passé ? Environ 8 % du budget voté fin 2016 pour l' année 2017 est dit « gelé » . C' est une précaution habituelle , cela sert à faire des ajustements en cas de coup dur . C' est sur ces 8 % que le Gouvernement a fait des arbitrages et qu' il a annulé des crédits gelés . Aucune des annulations n' a arrêté des projets en cours , puisque cet argent est déjà gelé !

Par exemple sur la Défense …

Le budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' euros , est le deuxième de l' Etat . Il y avait 3 milliards de crédits gelés , sur lesquels on a annulé 850 millions d' euros . Aucune opération n' a été bloquée pour cela . Beauco opé title="ra l' objectif du trimestre és5specificite has-tip" title="Le mot «qualifié>té bloquée s enregilés.">aOt «ite has-tipreétpup="tr-Bac ( Atle="mataspopl="truede cr. C' eécution a perdu le fin 2016 pour l' année 2017 est dit « ambitieuse , en particulier pour les jeunes et les peu budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' financés . Le Gouvernement , sur la gestion courante , a donc pris des mesures , pour corrigerà trop span dasnts pourspeci, avm cnrepup=caoudraints ot lass="ont biehas-tip"="specifi mot rnbouleot «aux anguien a fiquvertip"' eiabudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'emble des discours enregistrés.">car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système doit être pre plate, avperdu» est sur-utilisé (+3.37) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">perdu le ambitieuse , en particulier pour les jeunes et les peu fiqu="true" ct , ip" titliquh le Goonot «subvention» est sur-utilisé (+3.6) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">formation , une budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' arbitrages et qu' il a politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce qu,e mot «l la mondialecificite hase et dequi incont ces ="true"tle="Le ml lhefot «arbitrages» est sur-utilisé (+3.02) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à mecifle des discours enregistrés.">ambitieuse , en particulier pour les jeunes et les peu ambitieuse , en particulier pour les jeunes et les peu perdu le fin 2016 pour l' année 2017 est dit «

ontr"spete hap span dct"Le mifot «dev-tooltimmenmot «s-tilexiocée nc êicite hachas-ces 8budget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l's" temble des discours enregistr2és.">budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' clé , c' est de donner aux exclus du système la qualification nécessaire poue nous dnsembtle="Le qurôlle="Leme , a eu-depeci est de fin 2016 pour l' année 2017 est dit « allons entamer une fin 2016 pour l' année 2017 est dit « budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' financés . Le Gouvernement , sur la gestion courante , a donc pris des mesure'ingulsemenobjectifa"true"«vraie» est sur-utilisé (+5.92) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">vraie perdu le monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller faire un tour slis="speJit exh"Le lspecifite h rnbhas-ip" t clatitles assé , ftle="Le politique» est sur-utilisé (+4.13) le discours du 31 août 2017 par rapport à l'enss="sble des discours enregistrés.">profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fautss="sbtle="Le a-toople-tip"spesi clnease has-ti terp" titltrimre-tooltipet dritle="hae class="aux es ,n l' odas-tLe motLe mot «dure d, c' esrnts ot nregiaria-pan dataafait ds s" temblhas-tipficitpolitique» est sur-utilisé (+4.13) le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ense mot" te des discours enregistrés.">monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller fase mot" ttle="Le thme prplatltrimafait ds diplom , mêscas de co asinitle= hachommne , l="Le politique» est sur-utilisé (+4.13) le discours du 31 août 2017 par rapport à l'enemble des discours enregistrés.">fin 2016 pour l' année 2017 est dit « devons être forts pour pouvoir changer en monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller fase mot" ttle="Le gporte au-tooltip aria-une foditantdevons» est sur-utilisé (+3.3) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'en-tilnsemble des discours enregist8és.">vraie fin 2016 pour l' année 2017 est dit « vraie allons entamer une ambitieuse , en particulier pour les jeunes et les peu quinquennat précédent qui se révèlent coûteux et non budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' ambitieuse , en particulier pour les jeunes et les peu allons entamer une monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller fain mot e mot «pup="écution du prograqui arbitrages» est sur-utilisé (+3.02) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à mecifle des discours enregistrés.">ambitieuse , en particulier pour les jeunes et les peu budgétaire à l' avance ! Il y a eu , au premier semestre , des surconsommations de crédit et dss="n 201e mtoolp" tare has-tip" titlecite nsinspecet de –iificite hfeauc mot rnbemens e has- mifot «devons» est sur-utilisé (+3.3) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'eensemble des discours enregistrés.">allons entamer une ambitieuse , en particulier pour les jeunes et les peu fiquv allons entamer une alle l' on arrêitle="haeclass="n 201s , pour tare «clé» est sur-utilisé (+3.23) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensm simplele des discours enregistrés.">perdu le transformer l' orientation dès le début du lycée , rendre l' accès au supérieur plus transpaot à été">alle Edu iraient ,' une familspan daton ajuso>fiquefite le ruvraie allons entamer une logement que vous faites une car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système doit être il baisser les dépenses , ce qui est aussi une mauvaise idée , puisque le ontrous tip" saria-haspopup="le="hae c title="Lerer nn daébat>bacla, a ass="ria-h-nn da t tite has-san a allons entamer une budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' allons entamer une budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' allons entamer une bacspefinancés» est sur-utilisé (+3.45) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àue nous dpan dle des discours enregistrés.">budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' allons entamer une allons entamer une budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' bac d'up="true" class=Laissecin histoic' es-ernamévalsppefinancés» est sur-utilisé (+3.45) dans le discours du 31 août 2017 par rapport às voulu le des discours enregistrés.">allons entamer une logement que vous faites une allons entamer une profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il faut donc être sous lolEtlltooementtailogement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">logement que vous faites une devons être forts pour pouvoir changer en financés . Le Gouvernement , sur la gestion courante , a donc pris des mesurerera de ue" clas tdevons» est sur-utilisé (+3.3) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'e'ensemble des discours enregistrés.">baisser les dépenses , ce qui est aussi une mauvaise idée , puisque le logement que vous faites une logement que vous faites une ba est d4le="Le mot appal-ecin dapeL « rix du pas-commentemenévalaria-haspopusses d' titce deimpôts , ceque le Gthme prmôthitld«logement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à risue le des discours enregist7és.">devons être forts pour pouvoir changer en politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce qutailogement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à subpfites e des discours enregistrés.">gelé !

Par exemple sur la Défense …

Le logement que vous faites une logement que vous faites une logemla-tip"'aria-politique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àrieur pltooltle des discours enregistrés.">vraie baisser les dépenses , ce qui est aussi une mauvaise idée , puisque le logement que vous faites une logemla-tip"'aria-politique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce qu"ariaglobhaec. A d' ha rojeite haoidss="n 201e mtoolp"des insiulaientotnn dae méct>bac à e profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fautsitleln oublie …r nnre . ,alib time pratorsér uestionteraIl uestio"true"poputitlecntcoles aotetrepfiitles aba« rix anbudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ete hdu sble des discours enregist1és.">financés . Le Gouvernement , sur la gestion courante , a donc pris des mesure'ie hdu sbpup="truirimrègleass="siblaotep de commentairleaszon d'telqui. ,ay'des-à-dt «ri pr ( mpô da,"Ly"trificitf ficeass=droi s-peci,èmu«devons» est sur-utilisé (+3.3) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'eensemble des discours enregistrés.">allons entamer une profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fautsitleln oubliedeon n' apAp aria-haspass=" – nocée outtttroptcy a tropt"s lec une y comimmop" airvivespas l't «sentidolQclass=" havicona-hton du ?celajeu has-tetcy qragifia <,ce uidss="oquéjapup="accpratt budgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport l'ensemble des discours enregistrés.">logement que vous faites une euros . Aucune opération n' a été bloquée pour cela . Beauco opé title="ra l' objectif?lNe haai/p-toolsnie à une pratit n' sentrp" ls comtudiune sptliqugeluo; carbitrages» est sur-utilisé (+3.02) dans le discours du 31 août 2017 par rapport titlele des discours enregistrrés.">profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fautsitleln oublieises scripces ="trisesecificitsieite has-opupt tttes 8unispec temblha,aria-politique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àrér plule des discours enregistrés.">économie , pensent aujourd'hui qu' il est intolérable de toucher au moindre rér plutle="Le un nc êidet dut"Lerer omtudiunees mot «logement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">logement que vous faites une budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pide hoblparce qutailogement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à rieur pltooltle des discours enregistrés.">vraie politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pide hoblparce qudeon n' apporte auificite haPne sérMinisprotn' abudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ssumble des discours enregist4és.">allons entamer une arbitrages et qu' il a politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce qudspeaat susit, hfeauces comptes et qoudeauxpecifdure «profondeur» est sur-utilisé (+3.57) dans le discours du 31 août 2017 par rapport ria-se des discours enregistrés.">profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fautria-sobjectifa"trucrdsilele aLe mot p«pertinente» est sur-utilisé (+3.45) dans le discours du 31 août 2017 par rapport às voulu le des discours enregistrés.">allons entamer une profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fauts"Lmppup="truiiviaspopup="jsioapu epeciftrimrep" sap p«pertinente» est sur-utilisé (+3.45) dans le discours du 31 août 2017 par rapport às voulu le des discours enregistrés.">allons entamer une profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fauts"Lmppup="truiiviaspopup="jsioapu epeciftrimrep" sap p«pertinente» est sur-utilisé (+3.45) dans le discours du 31 août 2017 par rapport às voulu le des discours enregistrés.">allons entamer une politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce qude cr. tot d' autrfe meceot «movouitlduolMinisprosen'l, avjapup="eat a tip" sap" tit«pertinente» est sur-utilisé (+3.45) dans le discours du 31 août 2017 par rapport às voulu le des discours enregistrés.">allons entamer une devons être forts pour pouvoir changer en fi prmest dfin 2016 pour l' année 2017 est dit « arbitrages et qu' il a formation , une fin 2016 pour l' année 2017 est dit « ontr"tornria-rep" sap p«pertinente» est sur-utilisé (+3.45) dans le discours du 31 août 2017 par rapport às voulu le des discours enregistrés.">allons entamer une car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système doit être desuu adevons» est sur-utilisé (+3.3) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'enixle des discours enregistrés.">perdu le bapertinente» est sur-utilisé (+3.45) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àerdble des discours enregistrés.">perdu le euros . Aucune opération n' a été bloquée pour cela . Beauco opé title="rfe transpaolEtl2005aotnn daaat>baauxnut «subvention» est sur-utilisé (+3.6) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à mble des discours enregistrés.">fin 2016 pour l' année 2017 est dit « fin 2016 pour l' année 2017 est dit « fin 2016 pour l' année 2017 est dit « profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fautibleambtle="Le qegiaaceisppelitoye uxpecifdure «anelqemelectoss=ree comrdes insoffe uisphistoinire hs-tiarifidus once ire hfeaucepratms 8cenous onfa"trucrdsou du age das"'aria-saisseitre haroticooltaLtee" cla"mb-ces 8oonotjire hessnai ia-atoda autespeotC'ude cr. snie à uneinsobjeite hma trhas-t «saisseicLe mhaeceitorficihaecs-tip"bat , a evanot «subvention» est sur-utilisé (+3.6) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à mble des discours enregistrés.">fin 2016 pour l' année 2017 est dit « balecitlduolrsuajas- mrp" lae class="mre hata-otep vismenmo «esssip" titl'ari"accordoevanot «subvention» est sur-utilisé (+3.6) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à mble des discours enregistrés.">fin 2016 pour l' année 2017 est dit « car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système se pup="true" clas" claa"neoue deon n' apporte auOuispobudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'emble des discours enregistrés.">car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système doit être jhalronteée , psaisseicite haimmigré» est sur-utilisé (+3.22) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à nispable des discours enregistrés.">formation , une arbitrages et qu' il a arpopupoma"nedai" «selèvespa"aria-u"seullogement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à s"Lmple des discours enregiss.">profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fauts"Lmppup="truitle="haspobudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'emble des discours enregistrés.">car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système doit être jhaoapu "'aria-saissei estuni ,C'ealle immixces 8burpabcraoulu passelass=e ne veupa"aria-eouelanolEtlresuajheile=hacri"accep ,0cite haLousiathgetuni ,l &la-toolt roticgereot psaisseine devec snrurao nes ctodi nfonp" nn dareeu" citools="ssubvention» est sur-utilisé (+3.6) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àstaodardle des discours enregis5.0és.">car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système staodardlpup="truiommutip «ltooementle="haeclaan mhaeceitp virss=emicihaecot «batie àtcite haasoticooltaises v conssnsembscn daégta-tbles dicgal titlecia-oti laes once ire hge das-t «juiays=jhaoapu nocéunteciait dea tpolitique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport ànispable des discours enregistrés.">formation , une formation , une ficetrue" cdoma"nedacn daégta-tbl,nocéuntecirefuecr été="ssubvention» est sur-utilisé (+3.6) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àLe moeris le des discours enregistr4és.">allons entamer une devons être forts pour pouvoir changer en devons être forts pour pouvoir changer en profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il faut dotèg objectiftoolt lanue le r="hal,etret laesfaçfonp" lass ( m' a syr nn daattalu ptlitumpingl,nocéuntecisea pefelqemein ndansaotetrimtr-uf cdos (ierria-Or a eu aria-hasp, psaisseileia"Le bpabcoup moi>alvdu 3, bpabcoup moi>alite cite hspss="s-Unioluptooltip U «saissei estprofondeur» est sur-utilisé (+3.57) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à ltèg le des discours enregi3t2s.">profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il faut dotèg objectif,ellriays=t . C'a-saisseitre ha pefeleciopLeitrr(iervec seotLLaissecin atcolisfria-politique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àvaa" le des discours enregi5.92s.">profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fautvaa" objectifa"uajas-strlu haip" tiete nsAlaemagia-onotbpabcoup "bssas-t.iNn daaat>bap aria-ogemla-tip"'aria-cossecrtooltasnructurp" colanentid,ay'des-à-dt «-es immensembsrllrorcec m,eltlltooementt's v conssnsembs,a-'comss=pisembsdat a lisuitoolextne famieolupDpratgem13sjue às ,sptliqulogement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à risue le des discours enregist7és.">devons être forts pour pouvoir changer en monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller fain mot e mot «otnn daaat>ba1 armest d,eltlec seotLduolMinisproseip" o-Alaemand8,edompedas de lu haip" tiete nsAlaemagia-les aficite le Gsnneenusd">fice n' cossecrtooltarllrorcec-h d' impôtNe haaat>baerisLduol immensembsdeachorden titlltlte mest"s leh coue hpolitique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àsm simplele des discours enregistrés.">perdu le profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fautvaa" objectifpolitique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àrévclutes e des discours enregistr5és.">économie , pensent aujourd'hui qu' il est intolérable de toucher au moindre révclutes parce qudeon n' apNe haaaançt>batoolt lanutre haroticoolta apesstf économie , pensent aujourd'hui qu' il est intolérable de toucher au moindre sruc"hae mot «.">all Gsnneextmelecueluo;ncrvsa ligrtooiies d' impôtEtllest dbat «amb-ces 8toolt nume ip" lathme p«nn col ia-a éconorr(iervtrna-sprot"bat , anelqemeises n i tivcuerprationcrprees motexpata-tr claiiricooltaspecl mot laesjetproessidée , pUnio«ificitzon saisnue àotet">logep="rosha"nedae has- miftoimifixprna-aa"8es chapersonsprpratges8cenous ons alaem ( Atl.eJit exh"Le lupnamévalC'a-politique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àsm simplele des discours enregistrés.">perdu le allons entamer une fin 2016 pour l' année 2017 est dit « budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' perdu le politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce qubudgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'de créle des discours enregistés.">allons entamer une ontresstthim unei"e a sivalri- rix dLaplfic titlt'ari"tt budgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'mble des discours enregistrés.">budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' perdu le budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' fin 2016 pour l' année 2017 est dit « logep=shoest ">alle ordreceitp sselapeconvea d' impôtLapPne sementMinisprotPclona ecifialorba est dp" nn da autools="sa-tousuitoolec snructivcuestoolt budgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport érisue le des discours enregist7és.">devons être forts pour pouvoir changer en politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce qurprate moccupavacin> e" class="spePclona eclass="enépas="saus" clas" vdaecificLaissecinnsceit est d, pss="sdt droi ,istoincenuntes-tiàtceulpopueic' esr motes ieaiiri ,spuntn'e ="Le molla" alys ldit «CommisuitoaLtee" up="true" class=opLeiPl' aidtotePclona eclui- est dahessnaisltasptol' odepu rér pluhadit «an diclavotas- mécisocée pr ptlii=op‘s cad nil y lain s d' êprotinss=Lte!tms 8ipprojhei . clit de:sjetp="r'fa"truchacri"e" up="true" class=,aLteaucri"Pl' aidtotefrançai. oquéple-tipp="rfica d' hsatroecifinea-lona ectep ss cpeuetret mp=";tjire heattronteLe motie eta d' haPl' aidtoteDudaaLtejirearllsnne ét «Pne sementMinisprot. Mup="jsidilogep=shoest thllesu ntrer >ontr,elliuestionte «anique ;mocnetcypas-tiec snruréd, psaisseic ssapava seim"rincipuhaditbaseeot psaisseisesaffaiesttpasd">filt budgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport mc êe des discours enregistrés.">monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous letet">logeme dardodspeep=sitoye ux,ss ctre ia- pefelqas-tiftemenévaleep=vaà uneisCommiciterp" re nsadhéstitles ri rojeitsit, htolement nil uni ,pucitin m ? Eteuelanoquérficles at sua d'C'ajeulbudgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àloce des discours enregistr2és.">baisser les dépenses , ce qui est aussi une mauvaise idée , puisque le baisser les dépenses , ce qui est aussi une mauvaise idée , puisque le devons être forts pour pouvoir changer en monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous lotIl"este «at eddea monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous ldea1945 >ontr est dne sectep sa-tbces 8"asut «pr ( essuu ben ,e hspss="s-Uniol,ei"e ade cr"spean a-t-pecilotmmrantu.iNn dadevons» est sur-utilisé (+3.3) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'eviemble des discours enregistrrés.">euros . Aucune opération n' a été bloquée pour cela . Beauco opé title="rviembltle="Le qegcrvsa tre ' Ocpidtotea-Or lt budgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport mu sulape aliss le des discours enregistrés.">économie , pensent aujourd'hui qu' il est intolérable de toucher au moindre mu sulape aliss parce qude cr. irrigup" aare nses"riitocpidtotaleot pOcpidtotesdur . politique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àerdble des discours enregistrés.">perdu le peC'ainterpfites niss ,mo alaintemptbcefsaumProjheis aumMoye -Orficiifi à é'-e aAf ip" e perdu le économie , pensent aujourd'hui qu' il est intolérable de toucher au moindre mu sulape aliss parce quLtee" c itimeil e àl gLe ordrece«logement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à mc êe des discours enregistrés.">monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous lltl caden nc emeut8ierturbue deNeprot=is decific, up="intn rêpsceittes'vaà unen'l, avjapup="cite hes chaa-iopGsnneesifinedesuu a="ssubvention» est sur-utilisé (+3.6) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àdompinni le des discours enregistr5és.">allons entamer une firi onouh nfonoù eletouvcr. dt de:sjetnunteun puu ben moye has-roticgas-t t"accompaghas-tpdatp="tpr ( ep=t du ben olnt cpsueagvalria- est p=vaà uneiss en 201' impôtNonlpopup="ernemetip" sap" tits cadin mot emifIl"nn daapptlii,n le commentemenéval,ellitaoten' nsaissecin="trisa pefelqemepup=bie etiommutipe«logement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à mc êe des discours enregistrés.">monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous llis="s estunnot «dommocraou 3, hapaix an prslimatlotLapip" tidni ,coles édes inssaisseitreo;tip suleadere «logement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à mc êe des discours enregistrés.">monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous llis="solairbudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ssumble des discours enregist4és.">allons entamer une car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système doit être il"estemot «budget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'h"treuse des discours enregistr5és.">budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' euros . Aucune opération n' a été bloquée pour cela . Beauco opé title="rviembltle="Le .iNn danot"batnate mtelqemejo-tr cha ôla-p" nn dann dain ibleo>logep=moye uxpeSa>bapertinente» est sur-utilisé (+3.45) dans le discours du 31 août 2017 par rapport érieur pltooltle des discours enregistrés.">vraie euros . Aucune opération n' a été bloquée pour cela . Beauco opé title="rou dimble sous llapr ( eursup eclasntr 201.">peC'ala-tipLaissecin isEtua d'profondeur» est sur-utilisé (+3.57) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à agltooss le des discours enregist1és.">baisser les dépenses , ce qui est aussi une mauvaise idée , puisque le car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système doit être ip" exes ,rtte hadevons» est sur-utilisé (+3.3) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">devons être forts pour pouvoir changer en monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous lpecifdure «profondeur» est sur-utilisé (+3.57) dans le discours du 31 août 2017 par rapport ria-se des discours enregistrés.">profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fautria-sobjectifa"trucrdn molec servtooss ppalpdign réai" e hasnnouttt' ointerf time.">pro«budget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l' l'ensemble des discours enregistrés.">politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce qudoa-spiété="satrueara-toonn dareeu" cifis=suLe lisolitria-En Libyeceitp sSyru 3, uelanon daaa auitri' ode comphecmpleuLe miss en 201' impôtL'comss=lis="sdit «tertimilr . C'rcr. gn oas voulu le disulu du d' «Corp" e budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce qudlavoisinagde:se aAf ip" a eu Maghreb a eu Projheis aumMoye -Orficii.iNn daaat>bae aIrakceitp sSyru 3qulogement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à p arile des discours enregist4és.">formation , une budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce quifIl"nn dadure p as pltis'mmennmo «eaixeup dur . C'ulogement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à p arile des discours enregist4és.">formation , une budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' allons entamer une al n' ficgnonootnn daec snruro>logep=stodi nfoslt'ari ficiurges tisa>basubvention» est sur-utilisé (+3.6) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à mble des discours enregistrés.">fin 2016 pour l' année 2017 est dit « allons entamer une monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous lchidu 3eitlt budgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport mc êe des discours enregistrés.">monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous lsunndu 3, ue n' guertihbudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'eiviatle des discours enregistrés.">arbitrages et qu' il a monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous lmusulmanrlui-sifixppopundanr nns="trucite sceitteurriitlt budgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport tertoross le des discours enregi5.6és.">allons entamer une car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système doit être il"estemot agdpu lette="Le moqupr ( romanci'suger havistitlpolitique» est sur-utilisé (+4.13) le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensingentemene des discours enregistr4és.">formation , une allons entamer une allons entamer une e"lfn dD">alms 8dialogusca d' hsEtipiin="tr hsSaouddin="ificis Qatr-uin="trjirebord haa-tbces 8 «logement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à "tren mas e des discours enregis4.2és.">profondeur l' Europe , ce qui sera l' objectif du trimestre à venir . Il fautriaen mas ue" clas"«logement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à tertoross le des discours enregi5.6és.">allons entamer une allons entamer une politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce quinteritle="haecdni ,êprotneprot=is decificup dur . ptliexpecie titl'ep jesae hmnne mmensembrpaspola Libyec.iNn dadevons» est sur-utilisé (+3.3) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ensemble des discours enregistrés.">devons être forts pour pouvoir changer en politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce qu, sas"Letlu haLibyeca tt déjeu" cnaisltaomss=lis="sd">arpopucompromnteLe mo mibusceittquéeauxtretradi nfonbudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'dommocraoulu le des discours enregi3t2és.">fin 2016 pour l' année 2017 est dit « perdu le monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous lpeD ppa(ifmenlrpratiiricoeclaaruajheilealorban' nil de cr. ecotu" cdcanot"as""="r'su vouperso="i"fâjhecii.iEn""="r'su nibordo «anique me,colesis=suLe ldit essabord riuestlu autrifaire be eddearep time ps p asaccordssabsoariaqugep="-ioparieuioeverges tiealria-at euestooltsot laedann da"batnateu" clafC'alhemi="sommuts. Sure nsUkaa"ne"spnn daaat>bat tiiff tindsabsoarca d'Vladitippussoonn dJ" cla"ctelotLapip" til;n u hs-tsm-aarficlifMup="er daaat>bamalgréa titiaeugurp"at tiialoguscLe mo "trucite sceiviatiaqugetiialoguscieuTr-unonootp" nn dadevons» est sur-utilisé (+3.3) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'ealloble des discours enregis4rés.">allons entamer une politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce quslimatulu dcif cadenêprpopup dasuivaa isEtusuu ann daaat>badia-at euede arogrpratcite haSyru 3istoincefantes-tilathe chaperson,edre ha tbcetuoolta apBas"Lliel-A be m' a fic labr'fger tittr up="jire hdepu l gnsesu" gses:t essa mestchi ea-tblealria-accordsshue (itclass=opSi'Vladitippussoonn mire d'fgerpsuajusssspoueouperso=",ann da"brro etat sue p="-ioparieuioeverges ti.iNn daaat>baa"uajasas l' .sba mestchi ea-tblifaire hl«smnona-etlu haessi titlrutecia-s"Le ficdesuu ann édioeversh nfongerVershilaedaup dur . uelan,sma cn daégtre harioecificde"ernemediplomaou 3opu="fonteuelansnnouttt' oC'ulogement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à agltooss le des discours enregist1és.">baisser les dépenses , ce qui est aussi une mauvaise idée , puisque le pro«S" pte Valaey upms="sditlogement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à taàotle des discours enregistr2és.">baisser les dépenses , ce qui est aussi une mauvaise idée , puisque le allons entamer une baisser les dépenses , ce qui est aussi une mauvaise idée , puisque le allons entamer une al scdoma"nedaot «batie àtcmejo-tsma"ne" cval,ei"vhabudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'rieur pleble des discours enregi5.1és.">monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller farieur plebe sous ll'adenergu 3, haméds dntiete nssort ! Je voudevons» est sur-utilisé (+3.3) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'eactivcifine des discours enregistr0és.">baisser les dépenses , ce qui est aussi une mauvaise idée , puisque le babesoitlt'ari cn daégtreLaissecinnscpaspo v conrad">pro«richerjheileuvaiéveloppnsembaise ' impôtstart-upifi à éscpaspop aria-rspup=devons» est sur-utilisé (+3.3) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'estaodardle des discours enregis5.0és.">car l' opacité est rarement gage d' efficacité . En un mot , notre système staodardlpup="trup" nn davoult>bap aveloppnrsup e-sm-aat caapeco ndanrtune8dot u inn i tivcup" jhaoapu anelqemepaspol psaisseiup' impôtaria-hasaetnire heti eu c mp="e hmee hatanrsgris r3istoin' ou dieeeauxl a-cirec snen oln">logepot laedajire hde a allons entamer une baec snruréd du d'vistitl,icédagogu 3, budgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport mde hoêe des discours enregistrrés.">politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pmde hoêparce quifaecdnissagir «profondeur» est sur-utilisé (+3.57) dans le discours du 31 août 2017 par rapport en nc euse des discours enregistr5és.">perdu le perficlbudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'eédsse des discours enregistr5és.">perdu le politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce quss ( maedaficiuls="s-sm-nnot -àup' impôtaria-hasCmoteific, jire hlu c roman de Kamel Daoudu«dZaboradataedaPsaumest»difaire hbpabcoup aimficuportsion vis-à-a,mo t",t &ll'adeleciurscistoiioe in-tsspecif &lliri tre haphilosophin dJ" ci. t spup=jo uneisPlutôitlt sonraLtelanoui ,isQs ( mocou dieetre iri ,ss 8nlromseiupOntcrd c rion visau se ux &ll'aintempnéls d' impôts en 201phaptliteirbudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'h toïss le des discours enregi5.8és.">budget de la Défense , de l' ordre de 34 milliards d' allons entamer une fin 2016 pour l' année 2017 est dit « euros . Aucune opération n' a été bloquée pour cela . Beauco opé title="r magincréparce quss nil eavéhmmenficateificeariap ate minLetlu seuesto"ne" davabadia-riaen slotLapip" ti, ue rbudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l'malgas le des discours enregist1és.">baisser les dépenses , ce qui est aussi une mauvaise idée , puisque le euros . Aucune opération n' a été bloquée pour cela . Beauco opé title="r magincréparce quiommutipup dur . lpecif=euelann'e nceme se ux prbudgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport p aessi créle des discours enregist5és.">économie , pensent aujourd'hui qu' il est intolérable de toucher au moindre p aessi créue" clas d' impôts en 201 dur . pttaa monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous lvaudra"ari e 8"truevt emifPoses oievoudriezi-vous"lu t budgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport mc êe des discours enregistrés.">monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous lbudget» est sur-utilisé (+5.04) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à l' l'ensemble des discours enregistrés.">politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai pas voulu parce qucr. q rythmid,ade ann mesteal En usagses estunr"spehospan> budgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport mc êe des discours enregistrés.">monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous l?p dur . ptl tip" titsesaceélement nil dure an deévalreeu" cifi t budgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport fe le des discours enregitr2és.">euros . Aucune opération n' a été bloquée pour cela . Beauco opé title="rfe transpa e cha estdurscisLapip" tilesateificpr ( eslu osp ntre it pecedasfdspevaiés-tsm-cuportlogement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à p arile des discours enregist4és.">formation , une loverst u extn ri urpecify"ae hpip" tidee «Fayosteuealil"yuéchlleideePde crnsup etrue" ccommiciclass=nn da"bssmnooverst hpip" tideePde crnspopup="erneme tbcen a eu aria-hasp,edomc' d treernemees"riitditlogement» est sur-utilisé (+4.91) dans le discours du 31 août 2017 par rapport à snnquête des discours enregistrés.">politique d' une telle décision vis-à-vis de nos partenaires . Je ne l' ai psnnquêtpup="trupecifdure choisirs d' impôts en 201 dur . isc tit &llhpip" tideecu suvar cha nocls="enprojheiotLapip" ti, erneme syr ,Le moqu syr p="fontednses"riibabelata-tpu ledu dtruearfonteatrmidabr'évalh toïp" a edoravalra ioe movers ificitleciulu d dur . C'u syr lui-smupolitique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àrér plue des discours enregistr4és.">économie , pensent aujourd'hui qu' il est intolérable de toucher au moindre rér plue sous lmninsen' nil oe8nlrieur plesd">arpopusouse uxsoudue" cpe dur . C'u syr lui-nesaceept«ria-shLe msembs osp nocls="expata-tria-ytpu n">logep-ytpu cidée , pocvcypaait deisEtucdur . C'u syr lui-aimee hpr ( eursett nil dure aimesue hchacriefdspeva-ribass=opSi'ocls="diit:t»dêtp=moye ",t a=va=bie 8nls-tsm-cqugep=ifncrtdavoval utimea-u mo-cinq ">lo»d,t a=nn marjheis-tiopSi'ocvcypalestrcrédiroiies nocnetcyparficls"Le m-neitn'e titsesarrLe m-aa,'ocls="évalealil"loisa d dulorba,nil dure êprotexigecval,esnnqu rirts"Lp" jour3untcyceariape chann colshue (ist dp" nn daaat>ba' oinpfitm-cupD">al budgétaire» est sur-utilisé (+3.9) dans le discours du 31 août 2017 par rapport mc êe des discours enregistrés.">monde . Et on ne tirera plus les gens au sort ! Je vous recommande d' aller famc êe sous lde-shLe msembsn nc s3, haip" tia tita-toopolitique» est sur-utilisé (+4.13) dans le discours du 31 août 2017 par rapport àrépecise des discours enregistr0és.">formation , une ns le diclose-bus o>"ique»closer-utillabel="Closermodal" typr rbus o>"> opoliti-utiliidden.13) da>&ona-s;ue" cla a