CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents




Les phrases-clés du discours du

Mais , je le répète , j' ai tenu à rendre hommage , j' espère que vous l' avez compris puisque je vois que vous prenez des notes , à rendre hommage au travail fait par la présidence belge .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «déclaration» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «déclaration»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
J. Chirac - 3 décembre 2001

Mesdames , Messieurs , nous venons d' achever notre rencontre avec le Président en exercice de l' Union européenne qui passe dans le cadre de sa tournée normale et traditionnelle pour la préparation du sommet de Laeken .

Avant d' en dire deux mots et de lui laisser la parole , je voudrais dire que nous avons évidemment évoqué le nouveau drame qui a frappé Jérusalem et Haïfa et qui a causé un certain nombre de morts , notamment un Français , et nous avons conclu bien sûr par l' horreur que nous inspiraient de tels actes qu' il convenait de condamner sans la moindre réserve . Nous avons conclu qu' il fallait tout mettre en œuvre pour que cesse cette barbarie . Je voulais dire de surcroît que , bien entendu , nous pensons aux familles de ces victimes et que nous souhaitons ardemment , le Président VERHOFSTADT le dira , que la raison revienne dans cette partie du monde , que le dialogue reprenne et par voie de conséquence que la violence cesse .

Nous avons évoqué la préparation du sommet de Laeken . J' ai tenu à rendre hommage au travail réalisé par la présidence belge , un travail complet , sérieux , qui doit normalement nous conduire à un bon sommet sur tout ce qui touche à la préparation de la déclaration de Laeken sur l' Europe de demain , une Europe plus efficace , plus démocratique . Nous avons exprimé notre propre sensibilité qui , il faut le dire , n' est pas éloignée de celle proposée par la présidence et nous nous sommes assurés qu' au sortir de Laeken , nous aurons une perspective commune , solide , pour la préparation de la Conférence intergouvernementale qui doit venir en 2004 .

J' ai indiqué à monsieur Guy VERHOFSTADT que la France soutenait très fermement la candidature de monsieur Valéry GISCARD d' ESTAING à la Présidence de la Convention .

Pour les autres sujets , en matière d' élargissement , en matière de politique de sécurité et de défense , nous sommes également d'accord sur l' essentiel de même que nos analyses concernant les différents problèmes auxquels le monde est actuellement confronté se rejoignent très largement .

Nous avons enregistré avec beaucoup de plaisir la volonté de la présidence belge d' inscrire les développements en Afrique en général et la crise de la région des Grands Lacs en particulier à l' ordre du jour du sommet de Laeken . Les vues dans ce domaine de la Belgique et de la France sont très proches et donc nous nous réjouissons de cette décision de la présidence .

Je vais maintenant laisser la parole au Premier ministre belge , Président de l' Union européenne .

D'abord , aucun pays européen , aucun membre de l' Union européenne , ne peut partir à un sommet avec l' idée de bloquer . Nous avons un candidat , nous soutiendrons sa candidature et nous comptons sur notre capacité de persuasion pour réussir .

En ce qui concerne la déclaration du ministre des Affaires étrangères , elle est , par définition , la déclaration de la France et cette déclaration n' a rien d' étonnant . Elle consiste simplement à noter qu' il y a un principe , qui est celui de la différenciation , qu' en fin de parcours il peut y avoir une approche et une décision d' ordre politique , et ça c' est la responsabilité du Conseil . Et vous savez notre souci , notamment , pour appeler les choses par leur nom , de voir la Pologne entrer dans la première vague . Mais naturellement , il ne saurait être question de faire cela ou de déclarer quoi que ce soit de façon désobligeante pour la Roumanie et la Bulgarie dont nous espérons bien qu' elles entreront le plus vite possible , même si ce n' est pas tout à fait en même temps , dans l' Union européenne . Voilà notre position telle qu' elle a été précisée par le ministre français , qui est tout à fait celle de notre pays .

Je ne sais pas , à moins que vous soyez arrivé ici avec des idées bien arrêtées , des préjugés solides et l' intention de conclure sans avoir pris la peine de m' écouter , je ne sais pas où vous avez pu voir qu' il y avait dans mon propos quoi que ce soit de critique à l' égard de la déclaration de Laeken . J' ai , au contraire , rendu hommage à la qualité de cette déclaration . Vous voyez comme quoi la presse est un métier difficile . Je répète : je rends hommage à cette déclaration , ce qui ne veut pas dire , naturellement , que , pas plus que le Chancelier SCHROEDER qui me le disait récemment , nous en approuvons toutes les nuances dans le détail et toutes les virgules , sinon ce ne serait d'ailleurs pas la peine de réunir un sommet à Laeken . Mais , je le répète , j' ai tenu à rendre hommage , j' espère que vous l' avez compris puisque je vois que vous prenez des notes , à rendre hommage au travail fait par la présidence belge . Qu' il n' y ait pas d' ambiguïté sur ce point .

Quant à la candidature de monsieur GISCARD D' ESTAING , elle peut ne pas vous plaire mais vous dites : ça doit être l' avenir . Mais l' avenir est fait d' expérience et c' est aussi la candidature de l' expérience . Et cela , vous savez , surtout quand les choses vont rapidement , on en a besoin . On a besoin d' intelligence et d' expérience . Et dans ces deux domaines , je considère que monsieur GISCARD D' ESTAING est l' un des meilleurs candidats que l' on puisse trouver dans l' Europe d' aujourd'hui , ne vous en déplaise . Et monsieur VERHOFSTADT a peut-être quelque chose à dire .

Je vais donner la parole au Président , pour une responsabilité qui est la sienne et qui est délicate , je dois le reconnaître , et donc je me sens tout à fait proche de lui quand il s' agit des affaires à mener avec délicatesse . Alors , la France a sa position , naturellement . Elle défend d'abord et en priorité Lille comme siège de l' Agence de sécurité alimentaire . Elle l' a dit très clairement . Et elle maintient sa candidature . Et , dans l' hypothèse où cette candidature ne serait pas retenue -une hypothèse à laquelle je ne veux pas croire , naturellement- mais dans l' hypothèse où elle ne serait pas retenue , alors la France a demandé l' attribution pour la ville de Nantes de l' Agence de sécurité maritime . Pourquoi Nantes ? Simplement pour des raisons géographiques qui tiennent au fait que c' est dans cette région qu' on trouve essentiellement les victimes des drames et des difficultés depuis trente ans . Alors voilà la position de la France . Mais ensuite , le Conseil de Laeken , dans sa sagesse , décidera .

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
déclaration
candidature
belge
sommet
hommage
présidence
préparation
parole
hypothèse
retenue
conclu
expérience
désobligeante
virgules
monsieur
réjouissons
naturellement-
position
rendre
inspiraient
délicatesse
cesse
précisée
persuasion
soutiendrons
différenciation
éloignée
européenne
victimes
entreront

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact