CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents





Ayant placé la France parmi les peuples à un rang digne d' elle et affirmé partout sa présence et son influence , elle prétend porter l' Europe de l' Ouest à s' unir pour sa prospérité , s' efforcer d' établir l' entente et la sécurité sur le continent tout entier , contribuer à régler le conflit qui sévit en Asie et menace de mener au pire , favoriser l' essor des pays les moins avantagés , déterminer les plus puissants à une coopération directe pour le bien et le salut communs .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «régime» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «régime»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
C. de Gaulle - 17 décembre 1965

Françaises , Français !

Vous allez décider !

Où est le choix ? A travers deux hommes , il est entre deux régimes bien connus , c'est-à-dire deux expériences que la nation a faites successivement et entre deux avenirs opposés à tous les égards .

Il y a , d' une part , le régime du passé , où l' Etat , la nation , le destin étaient à la discrétion des partis ; le régime des jeux politiciens , des combinaisons fallacieuses , des ministères-châteaux de cartes ; le régime de l' impuissance , de l' abaissement et de l' échec . S' il reparaît , personne ne peut douter qu' il ramène automatiquement l' affreuse confusion d' autrefois . Encore , celle - ci serait - elle plus désastreuse que naguère parce que les éléments mutuellement contraires , qui s' accordent aujourd'hui uniquement pour écarter De Gaulle , se retrouveraient , s' ils réussissaient , plus frénétiques que jamais dans leurs divisions réciproques et dans leurs appétits rivaux ; parce que le pays , constatant que les démagogues l' auraient trompé une fois de plus , se montrerait de moins en moins passif à l' égard de leurs palinodies ; parce qu' au dehorsl'estime et la considération qui entourent notre politique feraient place à une commisération , voire même à une dérision , qui certainement nous coûteraient très cher ; parce que les deux puissances étrangères qui rivalisent pour l' hégémonie ne manqueraient pas de faire de cette mêlée un théâtre de leur querelle par personnes interposées . En fin de compte , et encore une fois , c' est au drame qu' irait l' aventure .

Ce régime - là a son candidat . Je ne crois pas qu' aucun autre l' aurait été plus que lui . Désigné par les clans des partis , n' ayant de réalité et de possibilités que par eux et que pour eux , son mandat , s' il l' obtenait , ne pourrait avoir d' autre objet que de les remettre en place afin qu' ils reprennent leur tragi-comédie au point où , voici 7 ans , leur panique l' avait arrêtée .

Après quoi , que ferait - il d' autre , à supposer qu' il s' en soucie , que d' être l' enveloppe flottante de leurs intrigues et de leurs crises , en attendant leur déconfiture ? Car il n' y a pas de textes constitutionnels , fussent - ils interprétés suivant l' occurrence , ni de déclarations habilement balancées , ni de promesses gratuitement distribuées , qui puissent faire qu' en France un chef de l' Etat en soit véritablement un s' il procède non point de la confiance profonde de la nation , mais d' un arrangement momentané entre professionnels de l' astuce .

Il y a d' autre part , la République nouvelle . Depuis 7 ans qu' elle fut fondée par la volonté du peuple , elle fait ses preuves dans la démocratie et sans manquer à la liberté . Elle donne à nos pouvoirs publics une stabilité , une continuité et une efficacité que nous n' avions jamais connues . Elle nous procure une paix complète , ce qui ne nous était jamais arrivé depuis plus d' un demi-siècle . Sur la base de finances en ordre et d' une monnaie exemplaire - extraordinaire innovation ! - elle assure à notre économie une croissante prospérité . Elle veut que tous y trouvent leur compte en élevant le niveau de vie réel de chaque Français à mesure que monte le revenu national et en s' obligeant elle-mêle , de par la loi de notre Plan , à corriger les retards . Après de grands progrès accomplis quant aux problèmes de l' agriculture , de l' enseignement , de la recherche , du logement , des retraites , des sports , de l' équipement du territoire , et cetera , elle est prête pour un nouveau bond en avant afin de les résoudre à fond . Ayant placé la France parmi les peuples à un rang digne d' elle et affirmé partout sa présence et son influence , elle prétend porter l' Europe de l' Ouest à s' unir pour sa prospérité , s' efforcer d' établir l' entente et la sécurité sur le continent tout entier , contribuer à régler le conflit qui sévit en Asie et menace de mener au pire , favoriser l' essor des pays les moins avantagés , déterminer les plus puissants à une coopération directe pour le bien et le salut communs .

La République nouvelle a son président . C' est moi . Me voici , tel que je suis . Je ne dis pas que sois parfait et que je n' aie pas mon âge . Je ne prétends nullement tout savoir ni tout pouvoir . Je sais , mieux que qui que ce soit , qu' il faudra que j' aie des successeurs et que la nation les choisisse pour qu' ils suivent la même ligne . Mais avec le peuple français , il m' a été donné , par l' histoire de réussir certaines entreprises . Avec le peuple français , je suis actuellement à l' œuvre pour nous assurer le progrès , l' indépendance et la paix . Avec vous toutes et vous tous , qui êtes le peuple français , je pourrai , demain , donner à nos affaires une impulsion nouvelle , veiller de plus près encore à ce que chacun ait sa part dans le développement national , conduire la France , suivant sa vocation , à une action humaine redoublée au milieu du monde moderne .

Françaises , Français , voilà pourquoi je suis prêt à assumer de nouveau la charge la plus élevée , c'est-à-dire le plus grand devoir .

Vive la République !

Vive la France !

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
régime
nation
balancées
palinodies
rivalisent
ministères-châteaux
reparaît
elle-mêle
obtenait
tragi-comédie
dehorsl'estime
flottante
peuple
avenirs
astuce
coûteraient
habilement
montrerait
redoublée
voici
interposées
déconfiture
élevant
réussissaient
passif
manqueraient
avantagés
prospérité
suivant
intrigues

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact