CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents





Alors , l' action qu' elle mène à l' intérieur pour le progrès dans tous les domaines sera , sans nul doute , renforcée par la confiance des citoyens et élargie ensuite par l' adhésion d' un nombre grandissant de ceux qui , jusqu' à présent , se sont tenus à son égard éloignés ou incertains .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «mène» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «mène»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
C. de Gaulle - 4 mars 1967

Françaises , Français !

A la veille du jour où le pays va voter après avoir entendu tant et tant d' arguments opposés , j' ai le devoir d' évoquer devant vous ce qui nous est commun à tous , je veux dire le bien de la France .

Car chacun sait au fond de lui - même que , par dessus toutes les tendances , tous les souhaits , tous les griefs , il y a le salut ou le malheur de notre peuple . Chacun sait qu' au long de notre vie nationale , autrement dit de notre combat contre les difficultés du dedans , la concurrence du dehors , parfois l' agression étrangère , tous nous gagnons ou nous perdons suivant que notre pays gagne ou perd . Chacun sait pour quelles raisons historiques et constitutionnelles il me revient d' exprimer et de soutenir , au-dessus des compétitions , ce qui est l' intérêt supérieur , permanent , collectif , de la nation .

Or , du flot des multiples débats concernant les affaires publiques et auxquels nous venons d' assister , il se dégage 3 conclusions , dont je crois bien qu' en dépit des partis pris électoraux elles sont , en réalité , partagées par tout le monde . La première , c' est qu' à l' époque et dans l' univers où nous sommes , et compte tenu notamment des terribles épreuves qu' a subies notre pays et des graves retards qu' il a longuement accumulés , nous avons beaucoup de difficultés à vaincre pour assurer à la France le progrès , l' indépendance et la paix . La seconde conclusion , c' est que , quoi que ceux - ci où ceux - là puissent contester ou réclamer pour les besoins de leur cause , beaucoup , beaucoup est accompli à l' heure actuelle . La troisième c' est que , pour aller plus avant sur la route qui nous mène à la prospérité économique , à la justice sociale , à la coopération européenne et mondiale , il nous reste beaucoup , beaucoup à faire .

Mais justement , comment le faire si les pouvoirs de l' Etat devaient être , comme naguère , paralysés par les crises ? Comment le faire si moi - même , confirmé à la tête de la République par mandat de notre peuple et chargé , comme je le suis , de garantir le destin de la France , par conséquent de conduire sa politique et de nommer son gouvernement , je trouvais au sein du Parlement les partis numériquement en mesure de m' empêcher d' accomplir ma tâche et de bloquer le fonctionnement régulier des pouvoirs , sans être capables de remplacer par rien de cohérent les institutions stables et efficaces que nous avons établies ? Comment faire tout ce qu' il faut faire si notre pays se voyait lui - même et se montrait à l' étranger comme voué de nouveau à d' absurdes et ruineuses secousses ?

Au contraire , tous les espoirs sont permis à la nation si notre cinquième République l' emporte . Car , alors , elle prendra le départ pour une étape nouvelle de notre marche en avant . Alors , l' action qu' elle mène à l' intérieur pour le progrès dans tous les domaines sera , sans nul doute , renforcée par la confiance des citoyens et élargie ensuite par l' adhésion d' un nombre grandissant de ceux qui , jusqu' à présent , se sont tenus à son égard éloignés ou incertains . Alors , elle aura encore plus de poids et de crédit à l' extérieur , pour accomplir la mission de notre pays , pour aider l' Europe tout entière à s' unir et à s' organiser , et pour travailler à la paix du monde .

Françaises , Français , vous le voyez , une fois de plus , au moment décisif , je vous ai parlé pour la France .

Vive la République ! Vive la France !

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
mène
sait
accomplir
paralysés
incertains
numériquement
ruineuses
voué
gagnons
partagées
dégage
accumulés
perdons
montrait
subies
établies
réclamer
grandissant
électoraux
griefs
compétitions
éloignés
pouvoirs
assister
bloquer
flot
absurdes
partis
constitutionnelles
stables

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact