C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron


Focus sur le discours :

: voir le discours complet

Cooccurrences
Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents





Voir aussi :
Passages-clés
Extraits statistiques basés sur le vocabulaire spécifique du discours

pourquoi , j' ai demandé au ministre de l' économie de prévoir une représentation importante et influente des chefs d' entreprise , et de leurs représentants , au sein du conseil d' administration du crédit d' équipement des PME . Simplifier : le crédit d' équipement des PME ne va

Voir une autre phrase-clé
Qui utilise le plus le mot «crédit» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «crédit»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
V. Giscard d'Estaing - 1er février 1980

Interview dans la presse (la volonté)


Notre pays a démontré , au cours de l' année 1979 , qu' il était capable de se hisser au premier rang des nations industrielles : un taux de croissance soutenu , plus important par exemple que celui de la plupart des grands pays ; une balance des paiements excédentaire ; un franc fort .

Tout cela montre bien que l' effort de tous les Français , et particulièrement des chefs d' entreprise , n' est pas fourni en vain .

J' ai toujours été convaincu que notre pays était stimulé par les difficultés , tant il dispose de vigoureuses ressources intellectuelles et morales .

La hausse des prix des produits pétroliers se traduit , bien sûr , par une énorme ponction sur notre revenu national .

Mais elle ouvre , en même temps , de nouveaux marchés : les économies d' énergies , les énergies nouvelles .

Les chefs d' entreprise français ont bien compris , en 1979 qu' il convenait de s' adapter immédiatement à la nouvelle structure des prix de l' énergie .

Les investissements économiseurs d' énergie aidés par l' agence pour les économies d' énergie ont été multipliés par 5 de 1978 à 1979 .

Je suis convaincu que les chefs d' entreprise feront confiance , en 1980 comme en 1979 , à la solidité de notre économie et au bon sens des Français , en procédant , sans tarder , aux investissements de modernisation et d' adaptation qui sont plus nécessaires que jamais .

Je tiens à vous rassurer pleinement .

Il ne s' agit en aucune manière de créer une nouvelle administration , mais de mettre à la disposition des professionnels un outil souple , adaptable et décentralisé .

Bien entendu , le crédit d' équipement pourra compléter l' action des banques , mais il ne devra en aucun cas porter atteinte à la libre concurrence entre les banques et les différents organismes de crédit .

Cette pluralité des sources de crédit et cette concurrence sont essentielles . Elles constituent le meilleur garant de l' initiative et de la liberté de choix du chef d' entreprise . J' y suis personnellement très attaché , comme vous le savez .

J' ai personnellement souhaité , en effet , que les chefs d' entreprise soient associés à la gestion de l' établissement .

Pour une raison claire : le crédit d' équipement des PME , simple et décentralisé , constituera un puissant outil de modernisation et d' équipement au service des entreprises de notre pays .

Mais pour que cet outil soit pleinement et efficacement utilisé , il faut qu' il devienne d' une certaine manière l' instrument des professionnels eux mêmes .

C' est pourquoi , j' ai demandé au ministre de l' économie de prévoir une représentation importante et influente des chefs d' entreprise , et de leurs représentants , au sein du conseil d' administration du crédit d' équipement des PME .

Simplifier : le crédit d' équipement des PME ne va pas s' ajouter aux établissements qui existent déjà . Il va se substituer à eux .

En particulier la réunion du crédit hôtelier , de la caisse des marchés et du groupement interprofessionnel de la petite et moyenne entreprise permettra de clarifier nos structures financières .

Décentraliser : le trait le plus critiquable du système financier français est la concentration des hommes et des décisions à Paris .

C' est la raison pour laquelle j' ai demandé au gouvernement d' engager un important programme de décentralisation financière qui concerne à des titres divers , tous les établissements financiers et toutes les procédures de financement .

Le crédit d' équipement des PME , largement décentralisé dès sa création , marquera un pas important dans la bonne direction .

Faciliter l' accès au crédit des PME : il ne s' agit pas de créer des crédits nouveaux ni d' alourdir les procédures actuelles mais il faut permettre à toutes les petites et à toutes les moyennes entreprises d' avoir accès , dans des conditions simples , à l' ensemble des procédures de financement à court , moyen et long termes , grâce à la simplification et à la décentralisation qui seront les traits essentiels du crédit d' équipement des PME .

J' ai demandé en effet au gouvernement , comme vous le rappelez , de mettre en place rapidement le crédit d' équipement des petites et moyennes entreprises .

Pourquoi avoir engagé cette réforme dans le domaine du financement des petites et moyennes entreprises ? Parce que je suis convaincu , depuis longtemps , qu' un système financier efficace doit être caractérisé par trois traits : la simplicité des structures et des procédures , la décentralisation , et la facilité accès .

Dans ces trois domaines nouveaux , le crédit d' équipement des PME doit permettre de faire de substantiels progrès .

Rechercher un autre mot
Vocabulaire spécifique
Les mots les plus spécifiques du discours
crédit
équipement
décentralisé
entreprise
chefs
procédures
outil
moyennes
décentralisation
convaincu
petites
traits
financement
accès
nouveaux
adaptable
hôtelier
économiseurs
établissements
énergie
professionnels
entreprises
demandé
modernisation
personnellement
vigoureuses
stimulé
influente
énergies
financier

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact