CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents





Ainsi auraient ils trouvé appropriée une conversation de quelques minutes entre deux couronnes mortuaires et deux oraisons funèbres alors que le choix a été d' organiser une conversation approfondie qui , se prolongeant pendant 5 heures , a permis , dans le calme et la réflexion , d' aller au fond des sujets .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «conversation» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «conversation»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
V. Giscard d'Estaing - 23 mai 1980

De certains milieux et de certains partis politiques . Il y a , c' est pour moi une chose fondamentale , l' intelligence et le bon sens des Français . Je n' ai pas rencontré un Français qui n' ait pas compris l' objet de mon voyage . Ceux que j' ai vus depuis comprennent que dans une situation de tension , le Chef d' un Etat important ce qui est important , c' est la France a non seulement le droit mais le devoir de s' expliquer franchement avec les autres responsables de cette situation internationale . Tout le monde le comprend . De s' expliquer avec fermeté , comme je l' ai fait , et en même temps dans un effort de recherche et de consolidation de la paix , ce qui est l' aspiration non seulement de l' Europe mais de l' opinion mondiale .

J' en reviens à ce que nous disions sur l' indépendance . Nous entendons souvent des discours de tréteaux sur l' indépendance de la politique de la France . Mais chaque fois qu' il s' agit d' agir ou d' être , on a l' impression tout à coup que cette indépendance est trop lourde à porter pour certaines épaules . Eh bien moi , cette indépendance ne m' effraie pas . Le jour où il n' y aura plus de politique indépendante de la France , il n' y aura plus d' Histoire de France . Il faudra fermer le livre . Ce n' est pas moi qui le fermerai . C' est pourquoi , je continuerai à conduire une politique indépendante , en solidarité naturelle avec ceux qui sont nos partenaires en Europe et dans le monde . C' est une politique qui sera conduite au service de la paix et de la sécurité de la France .

Il y a deux choses : ce qui s' explique et ce qui n' est pas acceptable .

Ce qui s' explique : les grands pays ont tendance à considérer qu' ils ont le monopole des relations internationale . Quelques jours avant ma rencontre avec MONSIEUR BREJNEV , le nouveau secrétaire d' Etat américain aux Affaires étrangères a eu un entretien avec monsieur Gromyko . Tout le monde a jugé cette rencontre parfaitement naturelle et on a dit : enfin , voilà pour la première fois un entretien . Mais l' idée qu' un responsable d' un Etat indépendant rencontre , lui aussi , Léonid Brejnev suscite un sentiment d' irritation . Pourquoi ?

C' est ici qu' on en vient à ce qui n' est pas acceptable : tout ce qui concourt à faire croire que la France n' a pas le droit ou la possibilité d' avoir une politique indépendante sans aussitôt être accusée de rompre la solidarité occidentale . En quoi , sur quel sujet , à propos de quelles mesures la solidarité occidentale a t elle été rompue par ce voyage ? Y a t il eu une décision prise , y a t il eu une action conduite qui modifierait ou ébranlerait la solidarité occidentale ? Aucune , si ce n' est le principe lui - même que la France a des conversations et peut en avoir avec qui elle l' entend . Le fait d' avoir une politique indépendante implique notamment que nous avons des conversations avec qui nous l' entendons . Ce n' est pas une surprise : les conversations avec l' Union soviétique , nous les avons périodiquement . Je rencontre Léonid Brejnev en général une fois par an et ceci est un des moyens importants d' information , d' établissement des données à partir desquelles nous conduisons notre politique étrangère .

La position de la France n' a pas changé . Cette position est de considérer que l' intervention de forces de l' armée soviétique en Afghanistan était inacceptable . Nous l' avons dit dès le début . J' ai échangé une correspondance avec Léonid Brejnev . Je lui ai naturellement confirmé ce point de vue . Il faut mettre fin à cette situation . Il faut y mettre fin par une action et une initiative politiques . Aussi longtemps que cette situation se prolongera , il restera dans la situation internationale une cause fondamentale de tension .

Ceux qui ont fait des critiques n' ont pas compris , continuent à ne pas comprendre quel était l' objet de cette rencontre . Dans la vie internationale , il y a deux actions différentes : les négociations , qui ont pour objet d' aboutir à des résultats , et des conversations , qui ont pour objet d' échanger des points de vue et des réflexions .

Il est important d' avoir en face de soi un des grands responsables du monde , de savoir exactement ce qu' il a dans l' esprit et qu' il sache exactement ce que nous pensons . Le résultat essentiel c' est que nous avons maintenant une meilleure connaissance de nos réactions sur la situation actuelle et sur ses développements possibles . Après l' entretien , Léonid Brejnev et moi - même connaissons certainement de façon beaucoup plus précise ce que sont et ce que seraient les réactions aux différents développements possibles de la situation internationale . Tel était l' objet de cette conversation .

Il n' y a pas eu de mystère . Nous voulions lui garder un caractère de conversation . Si l' on l' avait annoncé 8 ou quinze jours avant , on aurait dit que l' objet de la conférence était de préparer des décisions ou d' aboutir à des résultats . Il y aurait eu une mobilisation des moyens d' information . Tout le monde se serait précipité à Varsovie et il n' aurait pas été possible de garder à la rencontre son caractère de conversation

Grâce à l' accueil des autorités polonaises , que je remercie , ce fut une conversation . Les journalistes qui ont assisté au début des entretiens ont vu que nous n' étions que quelques uns dans une pièce et qu' à l' extérieur il n' y avait aucun rassemblement public

Regardez le caractère incohérent des critiques . Les mêmes me faisant le reproche de ne pas être allé aux obsèques du Maréchal TITO à Belgrade oubliant de rappeler que celui ci n' était pas venu aux obsèques des Présidents de la République française , le Général de GAULLE et le Président POMPIDOU disaient : vous auriez dû aller à ces obsèques pour avoir une conversation avec MONSIEUR BREJNEV . Ainsi auraient ils trouvé appropriée une conversation de quelques minutes entre deux couronnes mortuaires et deux oraisons funèbres alors que le choix a été d' organiser une conversation approfondie qui , se prolongeant pendant 5 heures , a permis , dans le calme et la réflexion , d' aller au fond des sujets .

Pour les raisons suivantes

Chacun sait qu' il existe une sérieuse tension internationale . Vous le dîtes ; l' opinion française et mondiale en est elle - même convaincue . Dans une situation de tension , il faut que les grands responsables du monde connaissent exactement le point de vue des autres . Beaucoup des catastrophes de l' histoire mondiale au cours des 50 ou 100 dernières années ont été dues à une absence de communication ou d' explication entre grands responsables du monde . L' objet de cette rencontre était donc d' avoir une conversation approfondie avec un des principaux responsables , Léonid Brejnev , de manière qu' il connaisse notre analyse de la situation internationale et que je connaisse également la manière dont il la conçoit et l' analyse

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
conversation
rencontre
objet
internationale
obsèques
tension
conversations
indépendante
situation
entretien
responsables
occidentale
développements
indépendance
connaisse
approfondie
solidarité
entendons
caractère
exactement
naturelle
oraisons
tréteaux
funèbres
ébranlerait
fermerai
mortuaires
fondamentale
mondiale
grands

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact