C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron


Focus sur le discours :

: voir le discours complet

Cooccurrences
Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents





Voir aussi :
Passages-clés
Extraits statistiques basés sur le vocabulaire spécifique du discours

an et demi de travail . On le fait . Et donc on fait des vrais investissements qui étaient attendus . Mais sur le territoire on pousse . Et c' est parce qu' il y a des projets comme celui -ci qu' on peut derrière expliquer que Maubeuge , on

Voir une autre phrase-clé
Qui utilise le plus le mot «carburant» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «carburant»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
E. Macron - 8 novembre 2018

Interview télévisée FR3


C' est toujours très difficile et cruel pour les territoires que j' ai parcourus . Bien évidemment , j' ai pensé à cette histoire personnelle mais que des millions de nos concitoyens partagent . Il y a deux images au fond qui me reviennent de ces quelques jours . L' image de la foule des porte-drapeaux , des jeunes et moins jeunes qui sont là pour célébrer les Poilus . Cette image à Moranges , Moranges où aucun président n' était venu pour célébrer ce qui a été l' une des pires boucheries , l' une des journées les plus sanglantes d' aout 1914 . Ce qu' on a vu tout à l' heure à Notre-Dame-de-Lorette où il y avait des milliers de gens , jeunes , moins jeunes , qui étaient là présent dans le froid pour les honorer . Et puis c' est l' image de la solitude , de la nature calme , tranquille , aux Eparges , endroit aussi éminemment cruel , où Maurice Genevois a combattu et où il y avait une forme d' écho de la nature à ce que nous avons vécu durant cette période .

Mais ce qui ressort pour moi de ce centenaire , c' est d'abord la présence de cette histoire , la fierté de nos concitoyens de ces poilus , de nos aïeux qui en effet se sont battus pour que nous soyons libres , que nous décidions de nos lois . C' est aussi l' absurdité de la guerre et on le voit ici à Notre-Dame-de-lorette , c' est ici , je dirais , l' endroit où on le voit le plus clairement . On le voit aussi à Verdun . Les ossements sont entremêlés et dans ces terres qui sont devenues des cimetières vivants , des nécropoles . On le voit dans cet anneau magnifique qui a été fait ici , tous les noms des Français , des alliés venus du monde entier pour défendre la France , qui sont morts ici , comme des opposants : ils sont tous réunis . Et donc c' est tout à la fois la victoire de la France et la paix .

Je pense que le temps de l' information permanente qui a besoin de polémiques quotidiennes est mal approprié aux sujets mémoriels . Et je pense qu' il ne faut pas de polémique sur ces sujets .

Mais il était utile de dire les choses quand elles étaient posées , au moment où nous sommes au centenaire de la Première guerre mondiale . Qu' ai -je dit au fond ? A la fois des choses très simples , graves et qui je crois sont tout à la fois le devoir politique qui est le nôtre et la vérité historique . C' est de dire , nous célébrons la paix , nous célébrons la victoire de 14-18 , la victoire d' une nation combattante mais aussi de nos armées . Et il est donc légitime que nos armées célèbrent leurs héros , et parmi eux les maréchaux français . Il y aura donc une cérémonie prévue à cet effet . Et j' ai rappelé que – la question m' a été posé , je ne l' ai pas fait d' initiative – en effet dans nos maréchaux de la Première guerre mondiale , il y avait Pétain . Il a été un maréchal , il a été un grand soldat , il s' est battu avec d' autres . Et c' est la vérité historique . Il est évident , je l' ai moi-même dit dès juillet 2017 , en tant que Président , au vel-d'hiv , il est évident que le même maréchal Pétain , héros de 14-18 , a été un dirigeant terrible , qui a conduit l' Etat français et qui a porté des décisions au nom de l' Etat français impardonnables qui lui ont valu l' indignité nationale .

Je pense que pour nos concitoyens , jeunes et moins jeunes , il faut regarder l' histoire en face . Et donc , parce qu' il y a cette indignité nationale autour de Pétain , il n' y aura pas d' hommage individuel à Pétain , et il n' a d'ailleurs jamais été question qu' il y ait un hommage individuel . Depuis Jacques Chirac , on ne fleurit plus la tombe du Maréchal Pétain . On la fleurissait sous le Général de Gaulle , tous ses successeurs jusqu' à François Mitterrand . Il n' y aura pas d' hommage individuel aux Invalides rendu au Maréchal Pétain .

Non , vous savez , si les polémiques ternissaient les choses en profondeur … personne ne m' en a parlé dans la foule . J' ai vu des milliers de gens , personne ne m' en a parlé . Je pense simplement qu' il y a des gens qui voudraient mettre des fractures partout , je pense qu' il y a des gens qui voudraient ce faisant , parce ce qu' il y a eu le Maréchal Pétain , que l' on ne célébrât pas les maréchaux . Ce qui est une erreur . Je pense qu' il faut le faire . Il y a cette indignité du Maréchal Pétain , je l' ai rappelée et je le redis ici , et les choses ont toujours été claires . Mais il y a notre histoire à regarder en face , et je crois que c' est le rôle d' un président de la République de tout à la fois porter cette responsabilité morale , politique , à l' égard de toutes ces familles de déportés , toutes celles et ceux qui ont subi les conséquences et qui les vivent parfois encore dans leur chair , de ce qu' a fait l' Etat français , dont j' ai reconnu pleinement la responsabilité . Mais en même temps de regarder la complexité de notre histoire en face . Il ne faut pas une police de l' histoire , je ne crois pas à la police de l' histoire , je ne crois pas au manuel de l' histoire qu' on biffe .

D'abord les faits sont là , le carburant a beaucoup monté . Ce que je veux d'abord rappeler , ce sont des faits . Les 3 quarts de cette hausse sont liés aux cours mondiaux du pétrole , les 3 quarts . Et donc cette hausse n' est pas imputable au gouvernement , à tel ou tel ministre ou au premier ministre , ou à moi-même . Le quart restant de l' augmentation oui . Mais une large partie de ce qui est subie à la pompe , ce sont les courts mondiaux parce que nous ne produisons pas notre pétrole . C' est pourquoi aussi lorsque le cours baisse , il faut que ce soit répercuté à la pompe , c' est ce que j' ai demandé au gouvernement de faire en mobilisant les distributeurs . Ils l' ont fait aujourd'hui .

Une fois que l' on a dit cela , pourquoi les taxes sont présentes sur le carburant et augmentent . Parce que les mêmes personnes me demandent , je me suis engagé à le faire , de changer notre économie , d' aller vers une économie , on dit souvent , décarbonée . Qu' est -ce que cela veut dire ? Cela veut dire que nous avons une transition environnementale à faire pour moins utiliser les ressources traditionnelles qui sont polluantes , qui créent des émissions et qui aujourd'hui sont en particulier le gazole , l' essence , etc . Et donc , la deuxième chose que je voulais rappeler , c' est que la stratégie du gouvernement est la bonne , car si vous voulez la santé de vos enfants , si vous voulez lutter contre la bronchiolite du petit parce qu' il respire mal , si vous voulez lutter contre ce qui est une priorité – je finis juste- , la santé et tenir nos engagement de baisse d' émissions , la stratégie du gouvernement est la bonne . Simplement , elle arrive à un moment en effet où ces taxes viennent à être payées par nos concitoyens à un moment où le prix augmente et ça ça ne dépend pas de nous . C' est pourquoi j' ai pris cet engagement , il y a quelques jours , et j' ai demandé au gouvernement d' accompagner nos concitoyens . On ne peut pas demander à nos concitoyens au-delà d' un certain pris . Que ce soit pour une entreprise , que ce soit pour un particulier . J' étais ce matin à Maubeuge avec des salariés , des ouvriers de Renault , qui me disaient l' augmentation c' est terrible , j' habite à 25 kilomètres , je fais des aller-retour , je rentre déjeuner le midi à la maison , ça me fait plus que 100 kilomètres par jour , c' est trop lourd pour mon budget .

Ça je l' entends . C' est pourquoi j' ai demandé au gouvernement et au Parlement de trouver une solution pour que les gens les plus modestes puissent mieux se chauffer et pour que les ménages , lorsqu' on passe un certain niveau de carburant , on les accompagne , et dont qu' il y ait une aide qui soit versée . Le gouvernement et le parlement dans les prochains jours feront cette proposition et ce sera soit voté dans le budget soit ce sera une disposition propre . Mais il y aura une réponse parce que j' entends cette inquiétude , elle est légitime . On doit faire les transformations , c' est pour cela que je me permettais de rappeler que la stratégie du gouvernement reste la bonne , mais dans ces moments où c' est plus dur , où ça pèse sur votre pouvoir d' achat , alors que vous travailler dur , que vous avez vos enfants que vous mettez en garde , que vous travaillez loin , il faut pouvoir aider nos concitoyens .

Enfin , je veux simplement aussi que vous ayez en tête , que ces taxes dont on parle , elles servent à financer quoi ? Elles servent les solutions , elles nous servent à financer les infrastructures de transport . J' ai annoncé que l' on ferait la totalité de la route nationale n°2 en deux fois deux voies , dans la Thiérache , l' Avesnois et la Sambre . C' était attendue depuis des années , on le fait aussi parce qu' on fait cette taxe . On finance la prime à la conversion pour que vous puissiez changer de véhicule . On finance le chèque énergie pour que vous puissiez changer de chaudière . Et ça on le fait parce que , justement , on a cet argent qui rentre . Il y a plus de 250000 Français qui ont changé de véhicule grâce à la prime que le gouvernement a mise en place . Pour certains , ils ne peuvent pas le faire parce que le reste à charge est trop important , mais c' est ça qui va dans le bon sens .

D'abord la première des réponses sur le pouvoir d' achat , c' est le travail . Moi , les engagements que j' ai pris devant les Français , en 2017 , c' est le travail . Le meilleur moyen de mieux gagner sa vie , c' est de retrouver un travail ou de mieux gagner au travail .

Et donc là-dessus qu' est -ce que nous avons fait , conformément à mes engagements ? D'abord nous avons réformé le marché du travail , réformé toutes les lois financières pour favoriser l' investissement dans nos entreprises et favoriser justement le développement de l' activité économique . On le voit , ça commence lentement à se faire , mais pour la première fois depuis 10 ans , l' industrie repart . Ce matin , le groupe Renault a annoncé 1 milliard d' investissement en France , dont 450 millions d' euros d' investissement à Maubeuge , 200 emplois sur ce site qui était perdu il y a quelques années . De la même manière , un grand groupe étranger Cvital a annoncé la création à terme de 1000 emplois sur Charleville-Mézières , il y a quelques jours . On a annoncé , le développement d' un acteur du tourisme allemand à Strasbourg , Europapark , en début de semaine qui va aussi créer plusieurs milliers d' emplois en France . Au total , c' est plus de 2 milliards et demi d' investissement de nouveaux projets entre le grand Est et la région des Haut-de-France , et des milliers d' emplois induits . Donc c' est en train de repartir par cette stratégie .

On a détruit beaucoup ces dernières décennies . On n' en détruit moins aujourd'hui . Mais il est évident qu' on continuera à détruire et à créer des emplois , mais le solde doit redevenir positif , c' est en train d' être le cas . Et on va continuer cette stratégie . Ceci est le premier point , le travail , le développement de l' emploi , la réindustrialisation de nos régions , moi j' y crois . Je crois au destin industriel de ces grandes régions qui ont une histoire industrielle . C' est la première réponse .

La deuxième , c' est que le travail paye mieux . Et donc , si vous regardez votre feuille de paye en ce début novembre , votre salaire net a augmenté . Ça veut dire que ce que le gouvernement a mis en place depuis 1 an , qui a été de baisser vos cotisations sociales salariales , financé par la hausse de la CSG -on a parlé que de la hausse de la CSG , mais on ne parle pas de la baisse des cotisations sociale . Chaque personne qui travaille est gagnante . Et donc , le pouvoir d' achat des salariés a été amélioré par cette réforme et c' est évident depuis le mois d' octobre où la deuxième partie de l' allègement s' est mis en œuvre .

Attendez , il faut être honnête , le carburant ce n' est pas le gouvernement , le carburant , je vous l' ai dit , pour les trois quarts , c' est les cours mondiaux . La France ne produit pas son pétrole , donc on ne peut pas demander au gouvernement de prendre des mesures courageuses d' un côté , d' améliorer votre revenu et de lui imputer tout ce qui ne dépend pas de lui . Donc là , je veux défendre le Premier ministre et son gouvernement sur ce sujet . Le travail paye mieux aujourd'hui , on va continuer à augmenter la prime d' activité qui est importante pour les travailleurs surtout au smic , au smic à temps partiel , et puis on va continuer les allègements de cotisation l' année prochaine en transformant le fameux CICE en allègement de charges et surtout l' année prochaine , toutes celles et ceux qui font des heures supplémentaires ne payeront plus de cotisations dessus . Et donc ça c' est encore une étape supplémentaire pour faire que le travail paie .

Je leurs dis déjà regardez la vérité de votre feuille de paie . Le travail paie mieux aujourd'hui qu' il ne payait il y a un an et cela continuera à être de plus en plus le cas .

Et troisième chose , il y les autres mesures . On a commencé à avoir les effets des engagements que j' ai pris sur la taxe d' habitation . Tous ceux qui paient la taxe d' habitation , ils ont un tiers de cette taxe , là . Et c' est beaucoup d' argent . Et c' est beaucoup plus , je pense aussi à nos ainés , je sais qu' on leur a demandé des efforts …

Les chiffres d'abord macro-économiques sont là : le pouvoir d' achat il s' améliore à l' échelle du pays , c' est mesuré , c' est dit par l' INSEE , la banque de France . Mais après , lorsqu' on regarde son cas individuel , d'abord on regarde souvent que ce qui monte et pas ce qui baisse , et donc c' est pour cela qu' il faut le réexpliquer . Et ensuite , c' est vrai que les hausses ont été dès le début de l' année , je pense à la CSG , et les baisses de cotisation sont arrivées à la fin de l' année , la taxe d' habitation , c' est maintenant . Donc refaire partir l' industrie et l' emploi , faire que le travail paye mieux et regarder la taxe d' habitation et les mesures pour le pouvoir d' achat des classes moyennes . Moi je veux que les classes moyennes vivent mieux dans notre pays . Alors dans ce contexte là , vous avez parfaitement raison , et moi j' entends nos concitoyens qui sur ce sujet râlent , il y a le gaz qui augmente , il y a le carburant qui augmente , ça malheureusement ce n' est pas le gouvernement qui en décide . Nous ce que nous pouvons décider c' est d' avoir une stratégie économique , industrielle et énergétique qui fait que l' on baissera progressivement le coût de l' énergie . C' est ce que j' annoncerai dans quelques semaines , avec une programmation pluriannuelle de l' énergie . C' est aussi pourquoi il faut sortir des caricatures mais c' est aussi pour cela que je veux que le gouvernement apporte des réponses à courts termes pour tous nos concitoyens qui doivent rouler et aujourd'hui se trouvent pénalisés en terme de pouvoir d' achat . Je les entends , on va y revenir .

Alors c' est ce que nous sommes en train de faire . Ce n' est d'ailleurs pas à l' échelle de la région qu' il faut le faire mais sur des territoires . Ce que vous décrivez est parfaitement vrai . Les Hauts-de-France ont payés un lourd tribut durant les deux guerres . Et elles ont payé un lourd tribut avec la crise , la fin des trente glorieuses , la crise de la désindustrialisation et de la mondialisation . Et donc des gens qui sont courageux , qui ne demandaient qu' une chose c' était de travailler , ils ont eu la crise du textile , la crise des mines et la crise de la sidérurgie , et plus largement de l' industrie . Il y a néanmoins un savoir-faire , une volonté . Donc la première réponse , c' est d'abord la politique que l' on mène pour le pays . Moi , je mène une politique pour faire repartir l' industrie partout en France . On a commencé avec des projets ici , mais on va continuer . On baisse les impôts …

Mais Ascoval , le combat n' est pas perdu . Ascoval , il faut aussi voir les choses . Pourquoi Ascoval est dans cette situation ? Parce qu' il a quelques mois , ou plutôt quelques années , on se réjouissait que le pétrole n' était pas cher . Personne ne disait merci à la pompe . Comme le pétrole n' était pas cher , les gens qui investissait dans les tubes pour conduire ce pétrole ou l' extraire , et bien ils ont arrêté , ce n' était plus rentable . J' essaye qu' on comprenne la totalité du raisonnement . Ces tubes là , ils étaient faits chez Valourec , c' est pour ça qu' ils ont eu beaucoup de difficultés . Vous voyez , on est sujet à la variation de ces marchés mondiaux . Donc Ascoval , on se bat . J' ai demandé au gouvernement , là-dessus , de soutenir les projets industriels , de mobiliser des financements . Le Premier ministre était présent avec le président de région et on se bat justement pour avoir une solution . Et moi je le dis aux salariés , à leurs familles , on fera tout pour qu' Ascoval soit sauvé parce qu' il y a eu des investissements de qualité , parce qu' il y a de la compétence .

Je vous le confirme , parce que je connais l' outil de travail , j' y suis allé . Je connais la fierté des gens . Moi , j' ai vu des gens pleurer quand on a rouvert l' usine , j' ai vu des gens fiers de leur outil de travail . Et que ce soit justement à Saint-Saulves , je n' oublierai jamais les déplacements que j' ai faits dans ce secteur , dans ce qui était avant la même entreprise . Donc on continuera à se battre , oui on le fera . Et cette politique , cette stratégie qu' on mène , c' est celle qui va permettre de réindustrialiser mais ça suppose des réformes en profondeurs .

Deuxième élément pour réformer en profondeur , c' est qu' il faut former les gens . Aujourd'hui , le problème qu' on a , surtout dans des territoires comme les Hauts-de-France ou le grand Est , qui ont eu des chocs terribles , où des familles entières ont été mises au chômage , où parfois les parents étaient au chômage , les enfants au chômage . Il n' y a plus la qualification qu' il faut pour repartir lorsque des projets se créent . Et donc , il faut nous qu' on investisse pour former les jeunes ou les moins jeunes , leurs donner les qualifications qui permettent quand on ouvre un projet que les gens puissent occuper ce travail . On ne le faisait pas depuis des années . On formait des gens qui étaient déjà bien formé mais on ne formait pas les jeunes décrocheurs , on en a aujourd'hui près de 2 millions , et les chômeurs de longue durée très peu qualifiés . On faisait de la formation pour les occuper , pour les sortir des chiffres . Là , ce qu' on met en place , c' est 15 milliards d' euros d' investissement sur le pays . Vous imaginez ? Où on va lancer des programmes avec les régions , les branches professionnelles , sur le territoire et avec Pole emplois , pour , lorsqu' il y a un besoin , une entreprise qui s' ouvre , des nouveaux recrutements qui se font , et bien dire à des chômeurs de longue durée ou des jeunes : pendant 6 mois , un an , on vous forme pour pouvoir aller occuper justement ce travail . Ce qui fait que de l' autre côté , je vais aussi demander au gouvernement d' être beaucoup plus exigeant avec ceux qui ont des qualifications , la possibilité d' avoir un travail et qui ne veulent pas le prendre . Il faut aussi que ce soit une responsabilité là où aujourd'hui , il y a parfois des situations dans lesquelles on s' est installé . Les gens sont attachés au mérite , moi , je suis attaché au mérité dans notre pays . Et puis enfin , je vous le disais pour répondre à ces drames industriels qu' a vécus notre région , il faut une réponse secteur par secteur . Dans le bassin où nous sommes , on a voté l' année dernière un vrai plan Marshall qui a été fait avec le territoire , avec des allègements d' impôt , avec des zones franches qu' on a créés , avec un vrai plan d' investissement dans l' économie , dans la formation , sur justement le bassin minier pour développer . Tout ce qu' on peut faire , qui est utile , pour aller plus loin , on le fera .

Ils sont au budget . Le plan , les engagements que j' ai pris sur le bassin minier , seront au budget .

Le bassin minier obtiendra tous les engagements que j' ai pris , tous . Hier soir nous avons signé un pacte Sambre , Avesnois , Thiérache , entre le département du Nord , le département de l' Aisne , la région Hauts-de-France , l' ensemble de l' intercommunalité , tous les élus . Dans ce pacte , qu' est -ce qu' on va faire ? La RN2 on la met en deux fois deux voies . Cela fait des décennies que c' est promis . On fera un premier tronçon dans les toutes prochaines années et les travaux vont commencer très vite , l' autre dans la suite . On a pris l' engagement ferme : la totalité , du nord au sud . On va faire de ce territoire où on commence dès l' année prochaine la mise en place du plan pauvreté . C'est-à-dire , on va doubler les investissements , l' insertion par l' activité économique , mieux accompagner les gens qui sont en grande souffrance , mettre plus d' argent dans l' éducation pour mieux former nos enfants , accompagner ceux qui sont loin de l' emploi pour qu' ils retrouvent un emploi et qu' ils le garde . Ça aussi c' est un vrai investissement , budgétaire , mais c' est une solution sur le territoire qui est portée par les élus . Ce sont , vous savez , des présidents d' intercommunalités et des maires qui sont venus proposer aux préfets cette démarche . On a dit banco . Cela a été un an et demi de travail . On le fait . Et donc on fait des vrais investissements qui étaient attendus . Mais sur le territoire on pousse . Et c' est parce qu' il y a des projets comme celui -ci qu' on peut derrière expliquer que Maubeuge , on va s' en sortir , et qu' un industriel peut donc réinvestir parce qu' il a des salariés de qualité . Mais parce qu' on a une ambition sur le territoire . C' est pourquoi aussi on va continuer à développer des projets d' éducation , de culture , d' économie sur ce territoire . C' est la même chose qu' on est en train de faire dans les Ardennes , avec un pacte qui sera signé avant la fin de l' année . C' est la même chose qu' on va décliner territoire par territoire . Moi je crois à cette logique .

L' esprit de coopération . D'abord se souvenir , et toujours se rappeler de la précarité de cette paix . L' Europe a été traversée de guerres civiles pendant des millénaires . Depuis le début de notre ère , il y a toujours , une fois par génération une grande guerre européenne qui décime une partie de cette génération . Le XXème siècle a été marqué par deux grands conflits mondiaux qui ont été des guerres civiles européennes . Nous nous en sommes sortis comment ? En créant l' Europe , l' Union européenne , c'est-à-dire l' esprit de coopération entre les peuples . Il ne faut jamais l' oublier . L' Europe , elle nait comment ? Par le projet de mettre en commun entre la France et l' Allemagne , le charbon et l' acier , ce avec quoi on se faisait la guerre jusqu' alors , on décide de le produire et de le mettre ensemble .

Aujourd'hui on voit cet esprit de coopération attaqué , attaqué par des forces politiques qui disent , moi je ne crois plus dans l' Europe , je veux sortir de l' Euro , je ne veux plus de l' Europe , je veux gérer les sujets migratoires moi-même dans mon pays , je ne veux plus de la coopération entre les Etats européens .

Moi , je crois dans les peuples européens . Je crois que les peuples sont tous différents , et je suis fier du peuple français . Mais je crois que cette construction unique d' une coopération entre les peuples , d' une solution entre Européens , c' est la seule qui nous protège . C' est ça le plan que je mène depuis un an et que je continuerai à mener .

Rechercher un autre mot
Intelligence Artificielle
Chargement en cours
Gauche
Droite
Plus d'infos
DeepText : Deep learning & Linguistique
Recherche de marqueurs linguistiques via réseaux de neurones : Text Deconvolution Saliency (TDS)

Vocabulaire spécifique
Les mots les plus spécifiques du discours
carburant
concitoyens
gens
maréchaux
territoire
pompe
travail
mondiaux
stratégie
minier
bassin
individuel
investissement
gouvernement
habitation
paye
taxe
indignité
tubes
pétrole
histoire
formait
projets
quarts
taxes
achat
mène
célébrons
smic
justement

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact