CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents




Les phrases-clés du discours du

Alors , tout le monde a reconnu que , si l' on plaçait souterrainement , au centre de la place Napoléon , qui est celle que nous voyons là , une distribution générale des services - avec des escalators qui iront dans les différentes salles vers les différentes collections , avec toutes ces choses modernes indispensables , les cafétérias , les toilettes , les magasins de toutes sortes - cela devrait être installé au centre de la cour Napoléon .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «remarquable» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «remarquable»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
F. Mitterrand - 28 avril 1985

Celui -ci , c' est moi qui l' ai commandé ; d'ailleurs celui-là aussi : celui -ci pour le bureau présidentiel , celui-là pour les appartements de l' Elysée .

Wilemotte a également travaillé pour les appartements à l' Elysée .

Vous m' avez mis dans l' embarras : lequel choisir ? celui -ci est au centre , commençons par lui .

Ne cherchez pas midi à 14 heures .

On pourrait se demander pourquoi j' ai précisé que je connaissais ces meubles-là avant de venir ce soir à TF 1 , on dira : pourquoi le Président de la République commande -t-il des meubles ? Ce n' est pas pour moi , naturellement , c' est pour les bâtiments officiels .

Je me suis rendu compte , comme beaucoup , que le meuble français cédait trop souvent la place au meuble italien , danois , suédois - que sais -je encore - et que la capacité de création de très nombreux artistes et artisans était évacuée par un système commercial et industriel trop faible .

La tentative que nous avons faite , je vous assure qu' elle va loin : l' industrie s' y intéresse de plus en plus ; cela vaut pour beaucoup d' autres domaines .

Je ne connaissais pas cette Marianne , elle est belle et si Belmondo se situe dans une tradition classique , pourquoi pas ? En tout cas , il avait beaucoup de talent dans le domaine qui était le sien .

César , bien entendu chacun connaît ses représentations très modernes : les automobiles , la moindre chose qu' il aperçoit , il s' écrase , l' aplatit , mélange et ça donne quelque chose qui n' est pas si mal que ça , non seulement pour les artistes de cinéma , mais aussi pour tous ceux qui aiment l' art général .

Vous savez , quand j' étais enfant , on renversait l' ordre des syllabes dans les mots ; ce n' est pas très nouveau ça ! Ca veut dire " branché " , bien entendu - je ne veux pas faire le malin , je ne suis pas très informé - mais c' est déjà un peu dépassé : vous auriez dû dire " câblé " .

Un " Beur " , ce sont les immigrés de la deuxième génération , c'est-à-dire Français , et qui n' ont pas trouvé suffisamment leur place dans une société qui devrait la leur faire .

Eh bien , écoutez , je ne suis pas omniscient !

Simplement , je regarde la télévision , je vois bien , quand je vois Michael Jackson danser admirablement , les capacités d' acrobaties extraordinaires dans de courts vidéo-clips , à partir du trottoir .

Je crois d'ailleurs que c' est né , me disait -on récemment ...

sur le trottoir de New York .

Je trouve que c' est une forme d' expression artistique de danse rythmique très remarquable - pas toujours , naturellement - mais quand c' est fait par des professionnels , c' est remarquable .

Je préférerais qu' on parle français , qu' on dise dans les années 60 , dans les années 80 .

C' est la même chose que " chébran " .

C' est l' angoisse , cela se comprend vite .

Cela se comprend moins bien ; je ne sais pas très bien la signification : cela veut dire " peur " , ou " c' est moche " .

C' est l' enfer , oui , l' enfer , c' est rarement désirable .

Non , non , pas du tout - c' est difficile - si " C' est l' enfer " veut dire " c' est difficile " , alors c' est l' enfer , mais si cela veut dire " La divine comédie " , non .

Je crois qu' il n' y a rien de plus durable , cela accompagne toute une vie et c' est peut-être ce qu' on a choisi , le sentiment de la durée .

Le mitterrandisme , je n' y prétends pas , cela m' agace même un peu quand on dit : les mitterrandistes .

Non , je n' y prétends pas , je ne souhaite pas que ce mot passe dans le dictionnaire , cela m' étonnerait qu' il y passe .

Non , rien du tout .

Ce serait plus sûr .

Je n' ai pas parlé de mon septennat : je dis 2 septennats dans la même ligne de conduite , pour poursuivre un même projet , ce serait plus sûr , car 7 ans - je suis en train de m' en apercevoir - c' est court .

Oui , je ne suis pas le seul , beaucoup le pensent ou l' ont pensé , il y a même un vote fait par les 2 assemblées qui demande que le mandat présidentiel soit ramené de 7 à 5 ans .

monsieur Pompidou avait fait cette proposition , puis monsieur Giscard D' Estaing et moi-même .

Vous remarquerez , ce qui pourrait le cas échéant refroidir ceux qui se pressent du côté de ma succession , que si l' on devait adopter maintenant la réduction à 5 ans , cela ne s' appliquerait pas à moi - ce n' est pas rétroactif - cela pourrait décevoir , mais je ne veux pas non plus jouer un mauvais tour à mes successeurs .

On peut donc voir que je ne suis pas contre .

Non , non , non , je suis surpris par ce que vous me dites .

Mitterrand a changé beaucoup de choses , mais lui n' a pas changé : c' était ce que vous vouliez dire ?

Ah ! Parfait , alors nous sommes d'accord .

Moi , j' aime beaucoup ce Cyrano , c' est un personnage qui dans la réalité a vécu , et qui , dans la fiction théâtrale , représente un type d' homme très français , qui affirme sa volonté personnelle , ses chances personnelles , qui est capable de se sacrifier pour un idéal , bref qui sait parfaitement allier les 2 notions : s' affirmer soi-même et le cas échéant vivre et mourir pour une cause .

C' est un bon alliage pour faire une bonne France .

Cela me plaît que les jeunes applaudissent beaucoup ce passage : vous avez raison de le dire , il y a Savary , Weber .

Je n' ai pas vu la pièce , je veux dire je n' ai pas vu ces représentations-là , je le regrette , le cas échéant , j' irai , tous ceux qui s' y sont rendus m' ont dit que c' était tout à fait remarquable mais je crois que le fond est ce qui vaut dans l' applaudissement .

La décision doit être préparée , élaborée à plusieurs - il faut beaucoup consulter , beaucoup réfléchir à plusieurs - mais au moment de la décision , lorsqu' elle est grave , on est forcément seul .

La Nouvelle-Calédonie , c' est une décision que j' ai prise avec le Premier ministre et avec le délégué du gouvernement , c'est-à-dire avec Laurent Fabius et Edgard Pisani .

Edgard Pisani m' a remis il y a déjà quelque temps , ainsi qu' au Premier ministre , un rapport assez volumineux , examinant tous les aspects de la question jusqu' au détail : ce qui a été décidé était compris dans ses hypothèses , qui étaient peu nombreuses .

Certes , Edgard Pisani préférait aller plus vite et indiquait que dès le mois de septembre on pourrait en avoir fini avec le processus électoral , c'est-à-dire avec le vote sur l' auto-détermination .

Nous avons préféré adopter d' autres hypothèses qu' il nous avait lui-même présentées et qui impliquaient d'abord , dès cette session parlementaire , c'est-à-dire avant le premier juillet , le vote d' une loi qui indiquera clairement un objectif : l' indépendance de la Nouvelle-Calédonie dans l' association avec la France .

Mais cela ne peut pas être confondu , en raison de la Constitution , avec le vote d' auto-détermination sur l' indépendance-association .

Cette loi étant votée , étant fixés les termes même de la politique gouvernementale , 4 régions seront créées et on votera dès la fin juillet ou au début du mois d' août au suffrage universel dans ces 4 régions pour élire des personnes qui auront en charge des pouvoirs très importants , ce qui les préparera aux responsabilités du futur .

Je crois que c' est un bon plan : il tient compte des réalités et cherche un consentement plus large que celui qui a été au début remarqué par chacun , mais nous ne céderons pas de terrain à ceux qui ne veulent rien , parce que ils veulent tout pour eux-même ! il ne faut pas y compter .

J' y retournerai s' il le faut

Définitivement , cela ne veut pas dire grand-chose , puisque j' ai dit indépendance dans l' association avec la France .

Les termes de l' association ont été définis par le délégué du gouvernement , vous le saurez dans les jours qui viennent .

Parmi ces éléments , il n' y a naturellement , au premier plan , la défense et la sécurité , les positions stratégiques de la France dans le Pacifique .

C' est donc tout à fait dans la ligne de ce qui a été proposé et décidé .

Au demeurant , à mon retour de Nouvelle-Calédonie , on s' en souvient peut-être , j' avais développé en 5 points les impressions , les observations et les éléments de décision que je prendrais et j' avais noté la base stratégique de Nouméa .

Il faut bien que vous sachiez qu' il n' y a pas là-bas de base aéronavale .

Cela remplit les discours : il ne faut pas perdre ; les sous-marins nucléaires ne peuvent pas s' y arrêter ; les navires de guerre ne peuvent pas accoster ; la piste d' aviation ne permet pas aux avions les plus modernes de décoller .

C' est nous qui ferons tout cela : après plus d' un siècle de présence en Nouvelle-Calédonie , enfin , il y aura une base à Nouméa .

Voilà notre objectif , mais il s' inscrit dans le cadre de l' indépendance-association .

Je l' espère .

C' est une synthèse : l' 'indépendance correspond à une reconnaissance de la dignité d' un ou des peuples qui vivent sur ce sol , et particulièrement de ceux qui y vivent originellement ; l' association , c' est une garantie pour tous ceux qui , depuis déjà longtemps - c' est le cas des Néo-Calédoniens d' origine française : plus d' un siècle - ont largement participé à l' évolution de ce territoire , lui ont apporté souvent sa prospérité et ont bien le droit d' y vivre .

Il le faut , oui , il le faut ! La raison et la tolérance sont 2 vertus ; le pari , c' est plus risqué , par définition .

Je l' ai entendu dire .

Cela vous a étonné ?

Ecoutez : on n' élit pas un Président pour qu' il soit inerte , pour qu' il ne fasse rien ! tout cela est très , très clairement expliqué dans la Constitution ! Ce que je sais , c' est que la Constitution ne prévoit aucunement que les députés et l' Assemblée nationale puissent censurer le Président de la République .

Alors , à tous ceux qui , parce que ils ont un gros appétit , se précipitent vers ce qu' ils croient être un fromage , je leur dis que je ne resterai pas inerte , ce n' est pas la peine de s' expliquer davantage .

Ce n' est pas mon genre .

Les bruits , les bruits ! il n' y aura pas de dénationalisation de Renault .

On a quand même déjà dit aussi légèrement que cela des choses qui étaient très sérieuses !

Non , parce que il y a beaucoup de journalistes qui cherchent à expliquer les faits selon ce qu' ils en savent , c'est-à-dire avec honnêteté , puis , à partir de là , le commentaire , naturellement , est libre , chacun a son opinion .

Mais enfin , Renault ne sera pas dénationalisée .

J' ai entendu tout à l' heure les uns , les autres , s' expliquer dans des commentaires à propos de cette information inventée , qui est quelque chose , en effet , de pittoresque et qui peut frapper l' opinion : " L' opposition , on va lui enlever quelque chose .

Non ! cela , c' était l' opposition au général De Gaulle , car c' est le général De Gaulle qui a nationalisé Renault en 1945 - ce n' est pas moi ! c' était déjà fait - je me suis rattrapé sur un certain nombre d' autres secteurs en 1981 1982 .

Sans le moindre regret : nous avons sauvé les entreprises en question ! nous les avons sauvées ! Les 6 entreprises principales que nous avons nationalisées avaient 1600000000 de déficit en 81 ; elles ont 3000000000 de profits aujourd'hui ! Non , de ce côté là , j' en suis très satisfait ; cela montre tout simplement qu' il faut savoir se battre .

Et puis , Renault a subi une crise qu' ont connue avant elle des sociétés comme Chrysler , Ford , Fiat , Général Motors ; ce n' est pas nouveau .

Ensuite , on assure le terrain et on repart du bon pied .

à partir du moment où on a de bons cadres , de grands chercheurs , des ouvriers très qualifiés , une direction solidaire , on gagne .

On voit bien des entrepreneurs qui gagnent et qui savent parfaitement remettre en bon état des entreprises qui boitaient ! Eh bien , ce sera le cas de Renault .

Renault , je lui fais confiance et le gouvernement avec moi , nous faisons confiance à monsieur Besse de la même façon que nous faisons confiance à ceux qui y travaillent : Renault se redressera et ne sera pas dénationalisée .

Non .

Je n' ai pas lu les 500 .

Il serait stupide de dire qu' ils sont sans valeur : les entreprises de sondage françaises sont généralement très sérieuses , elles ont donné souvent des prévisions qui se sont révélées très exactes .

Mais n' exagérons pas : ce sont des instantanés , cela bouge , la vie , cela change , et les sondages ont une valeur d' un moment .

Je crois que toutes les jeunesses de toutes les générations ont un peu dit la même chose : quand j' avais 20 ans , j' entendais déjà ce refrain .

Je crois que la disposition d' esprit de la jeunesse , consiste d' une façon générale à refuser la société qu' ont faite les adultes .

Ils ont souvent raison , mais ils doivent aussi avoir un peu d' humilité : que sera la société qu' ils fabriqueront demain ?

Parlons d'abord du plan Bredin : il devrait être publié avant la fin du mois de mai , et nous serons au mois de mai à partir de mercredi prochain .

Vous avez , par ces premières images , montré ce qui s' est passé avec le matériel du parti socialiste que je dirigeais à l' époque .

Moi-même j' ai été inculpé , j' ai dû aller au Palais de Justice , je me suis trouvé interrogé par un juge d' instruction .

Ce n' est pas cela qui m' a conduit à devenir partisan de la liberté sur les ondes , mais depuis longtemps déjà je pensais que - dans un pays où la presse est libre , la presse écrite - il faut aller vers le maximum de liberté possible de l' expression de la pensée , dans les formes audiovisuelles qui sont les formes modernes d' expression .

Cela , je l' ai fait : après tout , c' est moi qui ait décidé que les radios seraient libres .

Mais aujourd'hui la Haute Autorité d' une part , la Commission qu' on appelle Gallabert , d' autre part , étudient de quelle façon on peut autoriser des radios libres de telle sorte qu' elles ne se nuisent pas et que l' auditeur puisse entendre des sons cohérents .

Aujourd'hui il y a quelque 1300 radios libres en France .

Je répète , c' est du ressort de la haute Autorité et de la Commission qui a reçu cette mission .

La liberté s' arrête à partir du moment - définition bien connue - où elle peut nuire à la liberté des autres , et la liberté de l' auditeur doit être respectée .

Que de fois ai -je entendu des auditeurs se plaindre de ne pas entendre , par exemple , France-Musique ? Donc 1300 , 1315 , il est vraisemblable que c' est suffisant pour remplir l' espace français : je n' y peux rien .

Non .

Indiscutablement , il est plus lent que prévu .

Cependant , cela représente une très puissante industrie française à partir de la fibre optique , cela représente une révolution presqu'aussi importante que celle de l' électricité : des dizaines et des centaines de communications de toutes sortes pourront être établies par la même fibre optique et par le même réseau , de telle sorte que cette technique française - c' est une technique de pointe dans ce domaine - devrait permettre de desservir près de 200000 foyers l' année prochaine , et on va vers les 5000000 sur les 10 ans qui viennent .

Donc , ce n' est pas un échec : toutes les chaînes européennes , sur des milliers de kilomètres , parviendront jusqu' aux postes des téléspectateurs français .

Vous m' avez parlé de diverses autres choses .

Je voudrais simplement vous indiquer que , pour la télévision , c' est plus difficile que pour la radio .

L' autorisation est donnée , ou elle va être donnée .

Les conditions à déterminer sont plus difficiles parce que l' espace qui transporte les images est beaucoup plus limité que l' espace qui transporte les sons - ceci est dit en termes faits pour être compris - il n' y a pas la place pour beaucoup de canaux .

Alors est -ce que ce sera sur le plan national 2 , 3 , 4 chaînes en plus ? Je ne sais pas ce que dira monsieur Bredin mais , sur le plan local , il devrait y avoir place , toujours en raison de la même logique , pour , peut-être une centaine , peut-être plus , de télévisions locales .

Ce sera très bien : que les meilleurs gagnent ! Ce sera un marché très difficile à conquérir parce que , après tout , les télévisions qui existent dans le secteur public , les 3 chaînes , sont plutôt bien , à mon avis , et elles occupent un très large terrain , très solidement : elles ont une part importante de la publicité .

Il y a 2 espaces qui ne sont pas définitivement compressibles : l' espace physique - il ne peut pas y avoir 36 canaux au même endroit - et l' espace publicitaire .

La fortune française , et même européenne - je crois qu' il y aura le satellite qui sera un remarquable relais - ne permet pas de faire appel à cette ressource indéfiniment .

Donc , pour ceux qui se lancent dans cette aventure très belle et très forte , il y aura beaucoup de coups à prendre mais ce sera la liberté .

Je ne sais pas : je n' ai pas remarqué particulièrement .

C' est une époque de notre histoire , elle est importante .

Il peut faire beaucoup de choses , et l' ordinateur en France peut en faire énormément car vous auriez pu prendre l' exemple de quelques réussites françaises dans ce domaine .

L' image de synthèse française , c' est elle qui a été choisie pour le générique des Jeux olympiques de Los Angeles , c' est elle qui , aujourd'hui , est travaillée dans de nombreuses entreprises , et notamment celle que j' ai visitée à Angoulême , qui s' appelle " Image-Ordinateur " .

L' image de synthèse , j' ai bien l' impression que vous vous en servez pour votre propre générique à TF 1 .

Ce qui se passe aujourd'hui au Japon est très instructif , on a beaucoup à y apprendre mais il ne faut pas oublier que les Français - sur le plan de l' imagination , de la création , de ce qu' on appelle le logiciel , c'est-à-dire l' intelligence que l' on met dans ces machines - sont parmi les 2 ou 3 premiers du monde .

On part de loin , on part de très loin .

Vous savez que nous avons tout un plan de développement dans les écoles , pour que les enfants apprennent à connaître et à manier ce nouveau langage , pour qu' ils soient disponibles pour les futures industries .

Il faut un très gros effort car nous n' existions pratiquement pas - il y avait , naturellement , des gens qui cherchaient , il y en avait qui trouvaient - mais il n' y avait pas de véritable industrie .

Vous avez connu les malheurs de Bull , or , depuis que nous avons pris Bull , dans le cadre des sociétés nationales , Bull fait des progrès financiers et industriels très remarquables .

Et puis , nous avons Thomson qui a ressurgi et qui est capable de fournir tous ces mini-ordinateurs qui seront diffusés dans les écoles : 160000 dans l' ensemble de la France , avant la fin de cette année .

Les petits enfants de France et leurs parents pourront apprendre cette technique .

Ce sont là des choses intéressantes , et je peux vous dire que si les parents s' y intéressent aussi , ce que je pense , alors nous allons avoir un formidable élan dans toute la France .

C' est une question juste , mais j' ai l' impression que le ministre de l' éducation nationale - je veux parler de Jean-Pierre Chevènement - a lancé un certain nombre de projets extrêmement judicieux et qui sont très bien compris par l' opinion publique .

C' est vrai qu' il faut exercer un choix , mais il faudrait que ce choix soit d'abord d' apprendre à lire , à écrire , à compter , peut-être à connaître son pays par les bases de l' histoire ou de la géographie , commencer à réfléchir par le commencement et , à cet égard , nous disposons d' un corps enseignant qui en est parfaitement capable , et qui est capable d' enthousiasme !

Cela me va tout à fait et il ne faut pas que ce soit pour vous une surprise !

Un , oui , pour apprendre .

Je trouve cela très beau !

Oui , mais je peux vous donner mon opinion ! vous me montrez une image .

C' est très bien : moins on demandera à l' Etat , mieux ce sera .

Certains demandent trop .

Certains demandent trop mais il est vrai qu' il est des domaines , en particulier des domaines culturels , où il est très important que l' Etat puisse aider une création qui , autrement , ne serait pas soutenue par le mécénat .

Il faut que les sculpteurs vivent ; il faut que les peintres vivent , les jeunes en particulier ; il faut que l' architecture se développe .

L' Etat est nécessaire , mais chaque fois qu' on peut s' en passer , moi , je préfère .

C' est une leçon que beaucoup ont apprise avant moi , et notamment les industriels , et particulièrement les industriels de l' automobile .

Mais enfin , je me réjouis de ce succès de Peugeot ; c' est très remarquable .

Je vous ferai observer cependant , et ce n' est pas dans un esprit de rivalité - je ne suis le rival d' aucune entreprise , je me réjouis du succès de chacune - que dans le dernier Grand Prix d' Estoril , par exemple , sur les 4 premiers , il y avait 3 moteurs Renault : le premier , le troisième et le quatrième , ce qui prouve qu' à l' heure actuelle , une certaine émulation permettra à notre secteur automobile de retrouver le volume dont il a besoin .

Je ne le crois pas .

Il me semble que Peugeot a traversé des moments difficiles : ce qui fait que j' admire la réussite de la 205 c' est que , justement , ces difficultés ont pu être surmontées pour aller vers une réussite tout à fait exceptionnelle .

Vous voudriez que ce soit l' Etat , en France .

Si cela est nécessaire au développement des sports de haute compétition , surtout quand ces sports sont chers , ce qui est le cas de la voile aujourd'hui , alors je les laisse juge et je n' interviens pas .

En fait , lorsqu' on voit d' admirables bateaux réussir des courses étonnantes à travers les mers , ils portent des marques qui sont généralement appliquées à d' autres domaines : je suis toujours un peu surpris , mais cela , c' est un point de vue esthétique qui est peut-être insignifiant .

J' aime bien , en revanche , lorsque je vois , sur un bateau , écrit : " Charente Maritime " : c' est peut-être parce que je suis charentais moi-même !

Oui , sur le plan de l' art , nous l' avons fait , nous devrions faire davantage .

Le cas échéant sur le plan du sport , on pourrait le faire .

Je suis prêt à le faire

Si , j' y suis allé .

On ira beaucoup vers la robotisation , c' est certain .

Là , c' est une chose très surprenante : déjà l' apparence humaine ajoute quelque chose à l' étonnement que l' on éprouve .

Mais à l' intérieur de beaucoup de machines , il y a des robots sans forme qui remplissent des services absolument irremplaçables .

Ne croyez pas que ce soit une marotte - " La France , la France " , mais si je ne le fais pas , qui le fera ? à Tsukuba , où je suis allé , j' ai vu des robots , en effet , et je crois avoir vu celui -ci , j' aurais pu voir aussi le Nautile , puisqu'il s' y trouve actuellement : un sous-marin français à 3 places qui peut aller à 6000 mètres de profondeur et qui , vous le savez peut-être , est aujourd'hui considéré comme une merveille de robotisation .

Si , si !

Si , c' est un problème de civilisation et cela peut poser des problèmes pour l' emploi .

J' observe cependant que ce sont les pays qui sont aujourd'hui les plus modernes sur ce plan là , qui pratiquent le plus la robotisation , qui sont le mieux sortis de la crise ou qui n' y sont pas entrés ; je pense au Japon ou aux Etats-Unis d' Amérique .

Cela pose des problèmes de civilisation dans un pays comme la France , en particulier , où il y a une période de transition car notre industrie n' y était pas prête .

Tout l' effort des gouvernements que j' ai constitués a eu pour but , presque par priorité , d' arriver à moderniser la France .

Il faut reconnaître qu' on part de loin , cela pose des problèmes multiples , mais enfin c' est le même depuis le début du vingtième siècle - après tout , il y avait des machines qui se substituaient aux muscles de l' homme , maintenant elles se substituent à sa mémoire et à son intelligence - c' est le même problème : il faut que l' homme continue ou commence à maîtriser la machine plutôt que le contraire .

Sans aucun doute , on ne voit pas pourquoi une région se fixerait sur un type de production qui ne serait plus compétitif ? Non , en vérité , on a fait beaucoup de travail sur la Lorraine et particulièrement monsieur Chérèque a , à mon avis , très bien réussi : il y met du coeur et de la compétence , très bien ! Vous savez peut-être qu' en Lorraine , 10000 emplois ont déjà été perdus - on pense à 20000 - que déjà 8000 emplois sur les 10000 sont reconstitués , avec Thomson à Longwy , avec d' autres industries à Nancy et à Metz .

J' espère et j' attends du gouvernement que , sur les 10000 autres pertes d' emplois , un effort comparable soit fait en facilitant les implantations d' industries nouvelles , qui reçoivent des avantages : pas de charges sociales pendant les 3 premières années si elles créent des emplois nouveaux , toute une série d' avantages dont je ne vais pas vous parler ce soir .

C' est un projet qui revient de temps à autre , mais c' est un projet qui concerne la Régie Renault et la Régie Renault est maîtresse de ces décisions dans ce domaine .

Monsieur Mourousi , c' est cela gouverner .

Il n' est pas concevable qu' un parti qui veut gouverner puisse penser qu' il s' agisse d' une partie de plaisir .

L' objectif de tout gouvernement doit être d' améliorer le sort de ceux dont il a la charge mais , pour y parvenir , surtout en période de crise , c' est difficile ; je ne veux pas en dire davantage .

Qui pourrait croire un instant que ceux qui , comme moi , se sont attachés à redresser la France pourraient en quoi que ce soit se complaire dans des sacrifices qui ne serviraient à rien ? L' essentiel , c' est que l' effort soit utile ; il faut qu' il soit utile ; il faut que cela rende , c' est toute notre politique .

L' effort de tous .

L' effort pour tous .

Bien entendu , il ne faut pas que ceux qui ont été les privilégiés depuis le début de l' ère industrielle continuent de l' être - on ne peut pas demander toujours aux mêmes de supporter le poids des sacrifices pour le bénéfice de quelques-uns - mais cela , c' est toute la politique que je mets en oeuvre .

Je l' ai déjà entendu !

Mais non , mais non , naturellement .

Si les policiers la poursuivent systématiquement , ils doivent être rappelés à l' ordre , mais cela m' étonnerait .

Le chômage ! ce sont les jeunes qui sont les plus durement frappés par le chômage .

Très grosse part .

Je suis en particulier préoccupé par le cas des chômeurs qui arrivent en fin de droits et j' ai demandé au gouvernement de prendre des dispositions au cours de cette session parlementaire , c'est-à-dire avant la fin juin de cette année , pour que tous ces chômeurs soient davantage aidés par la collectivité nationale , qu' ils puissent vivre .

Déjà , vous le savez , certaines dispositions ont été prises sur le plan des assurances , mais il n' est pas possible de vivre avec 43 francs par jour ; je pense , surtout peut-être , à ceux qui sont soutien de famille .

Des dispositions seront prises et nous avons commencé d' attaquer le problème des jeunes .

L' affaire des TUC n' est pas indifférente : il s' agit des jeunes qui se consacrent pendant un certain temps à des travaux d' utilité collective .

C' est un succès - Oui ! - l' idée m' a été donnée par Olof Palme , le Premier ministre suédois , alors que je lui rendais visite : il avait commencé à appliquer des mesures de ce genre , je les ai rapportées .

Finalement , cela a été mis en place et on en est aux alentours de 200000 actuellement .

C' est bien , on peut aller plus loin , je souhaiterais 300000 .

Il faut bien comprendre que cela ne doit pas se substituer à un salaire ou à d' autres travailleurs qui auraient un emploi .

C' est une affaire extrêmement délicate à laquelle le gouvernement doit être très attentif , mais des jeunes qui n' avaient rien à faire , qui traînaient , vous ne pouvez imaginer vraiment leur joie d' avoir retrouvé une part de dignité : ils se sentent utiles .

Alors , sur le fond , je crois que c' est aussi - sur le plan des dispositions législatives - je crois que ce n' est pas mal .

Oui - c' est une expression dont il faut se méfier - mais le chômage a atteint 1700000 personnes en 1981 , donc une augmentation en 7 ans de 350 à 400 pour 100 .

Il a augmenté de 700000 entre 1981 et maintenant : c' est trop .

J' ai le sentiment depuis 2 mois - d'ailleurs les chiffres le prouvent - que cela s' arrête , et même qu' il y a une légère diminution .

J' ai fait tout ce que je pouvais faire et j' agis auprès du gouvernement qui lui-même agit avec célérité pour que la courbe commence à s' inverser : c' est tout ce que je peux dire .

Je tiens cependant à préciser quelque chose de très important - souvent je vois qu' on discute , qu' on conteste ces chiffres - les critères qui permettent de savoir combien il y a de chômeurs sont établis par les mêmes personnes , la même institution qui existaient avant 1981 et depuis déjà bien longtemps .

Oui , mais du temps où il était responsable , c' était déjà ces critères qui s' appliquaient , donc , je demande un peu d' honnêteté dans cette discussion : ne nous jetons pas les chômeurs à la figure .

Je pense que monsieur Stoléru , comme moi-même , nous sommes tout à fait angoissés par ce qui se produit .

On ne peut résoudre le problème du chômage qu' après avoir guéri les autres maladies de notre économie .

C' est ce que nous faisons en luttant efficacement contre l' inflation , contre le déséquilibre de notre commerce extérieur , sur quelques autres plans aussi .

Mais ce ne sera que la résultante .

Je pense - comment ne le ferais -je pas chaque jour ? - à l' angoisse de ces familles , celles qui , déjà , ont des chômeurs dans leur sein , et celles qui craignent d' en avoir : c' est - on va le répéter 100 fois - la douleur de la France .

Beaucoup , beaucoup .

C' est difficile d' y participer même si les organisateurs ont largement ouvert les portes , en effet , cela peut être onéreux .

Il faut de plus en plus élargir le champ social de grandes et belles choses .

J' admire beaucoup Paris-Dakar .

Je crois que oui , si j' en avais eu la qualité .

Au temps de ma jeunesse , même un peu plus tard , il m' est arrivé de faire des choses que je n' ai pas criées sur les toits .

Il s' y ajoute aussi le sens de l' organisation .

Paris-Dakar , c' est une formidable organisation , j' imagine , et les organismes de tourisme , dans le monde , il leur faut un esprit de précision remarquable .

Ce serait bon d' enseigner cela aux jeunes , de leur enseigner que , s' ils veulent réussir ils doivent se dominer , s' organiser : c' est un besoin très profond spécialement de notre société qui , autrement , serait complètement mécanisée .

Il y a plusieurs façons de le faire .

On dit : les jeunes n' ont plus rien à espérer .

Imaginez , sur le plan purement humain , le savoir , la conquête de l' espace , la conquête des océans et du fond des océans , la connaissance de la matière qui , aujourd'hui , est à notre portée ; sur le plan simplement physique , qui exige beaucoup de qualités morales : le sport ; sur le plan simplement de l' homme social : la solidarité .

Ceux qui , aujourd'hui , se lancent - les volontaires pour le progrès - c' est une formidable aventure humaine : aller en Afrique , essayer d' empêcher la désertification , faire pousser les arbres ! Ils aident pour des petites adductions d' eau de rien du tout , pour des irrigations , des petites rigoles ; ils sauvent des gens , bref , leur vie a une signification .

Si j' avais son âge , je dirais : voilà un beau modèle .

12 ans , c' est très remarquable .

Il est merveilleux , ce gosse ! Il y en a beaucoup qui lui ressemblent , j' en suis sûr .

Malgré quoi ?

La baisse du pouvoir d' achat en France est réelle depuis 2 ans mais sur 4 ans il a augmenté : le pouvoir d' achat , en France , s' est accrû de 4 % , celui de l' Allemagne a baissé en dessous de zéro ; eh bien chacun suit la voie qu' il choisit .

Ne jugeons pas trop sur les prévisions ; quand je suis devenu Président de la République , c' était : la crise sera terminée dans 2 ans , alors ...

Il faut qu' elle soit supportable et il faut qu' elle soit supportée , je vous répète , il faut penser que dans une société comme la nôtre , très inégalitaire , ce sont trop souvent les mêmes qui supportent les effets de la souffrance .

Donc , non , il ne faut pas exagérer non plus , il faut gérer correctement la société française .

Pour en revenir à Jack Lang , je dois vous dire que c' est pire , il est venu au Conseil des ministres comme ça : moi , cela ne m' a pas choqué , je trouve que la mode telle qu' elle est aujourd'hui - la mode par définition , c' est moderne , alors cela ne peut pas être toujours pareil - cela ne m' a pas choqué , cela m' a paru même très correct , un peu strict même .

Ma boulimie ? D'abord , j' ai hérité de plusieurs chantiers qui ont été judicieusement choisis par mes prédécesseurs : La Défense - le premier concours a été lancé sous monsieur Pompidou - La Villette , par monsieur Giscard D' Estaing , le Musée d' Orsay , par monsieur Giscard D' Estaing - les premiers éléments par monsieur Pompidou - l' Institut du Monde arabe également par mes prédécesseurs .

J' y ai ajouté , c' est vrai , le Louvre , le grand Louvre , ce qui impliquait un déplacement du ministère des finances et donc la construction d' un nouveau ministère des finances , et puis l' opéra Bastille , l' école de musique à La Villette et quelques autres choses comme celles-là .

Cela fait beaucoup à la fois , mais pourquoi est -ce qu' on ne passionnerait pas un pays pour de grandes actions , pour de grandes oeuvres ? Cela permet déjà de mobiliser des milliers d' artisans d' art qui font des métiers qui périraient si on n' avait pas lancé ces actions .

C' est peut-être le contraire .

Qu' est -ce qui vous fait dire , ou qu' est -ce qui vous ferait dire ( je ne m' adresse pas spécialement à vous sur le ton du reproche ) que ces travaux-là sont moins utiles que d' autres ?

Oui , je l' ai vue en effet et , d'ailleurs , les téléspectateurs vont commencer à la voir .

Oui .

D'abord , on n' a pas posé une pyramide pour le plaisir de poser une pyramide .

Le Louvre , libéré du ministère des finances , cela représente un immense palais , le plus grand musée du monde - 1 kilomètre 700 si vous voulez en faire le tour - imaginez la fatigue des pieds des visiteurs : il faut que les oeuvres d' art soient quand même à la portée de ceux qui veulent se déplacer .

Alors , tout le monde a reconnu que , si l' on plaçait souterrainement , au centre de la place Napoléon , qui est celle que nous voyons là , une distribution générale des services - avec des escalators qui iront dans les différentes salles vers les différentes collections , avec toutes ces choses modernes indispensables , les cafétérias , les toilettes , les magasins de toutes sortes - cela devrait être installé au centre de la cour Napoléon .

Ne la confondons pas avec la Cour carrée .

On s' est aperçu qu' en raison de la présence de la Seine toute proche , on ne pouvait pas descendre au-dessous de 7 mètres et que , cette immense place souterraine , à 7 mètres , c' était vraiment une station de métro .

Pour lui apporter le jour , l' idée de l' architecte , le grand architecte Pei , a été de permettre à ceux qui seront dans cette pyramide , puisqu'elle sera translucide - et même plus , elle sera transparente ! - de voir la construction architecturale du Louvre .

Par la qualité de sa verrerie , actuellement fabriquée chez Saint-Gobain , elle permettra à ceux qui seront dehors d' apercevoir le Louvre de tous côtés : c' est donc très pratique ainsi .

Quant à la protection du paysage , permettez -moi de vous dire que beaucoup de sottises sont 100 fois répétées .

D'abord , la discussion a toujours eu lieu : quand François premier a voulu supprimer et a supprimé la tour de Philippe-Auguste , cela a été une protestation générale des échevins de la ville de Paris .

De la même façon , lorsque Henri IV a voulu construire la galerie du bord de l' eau , on lui a fait les représentations les plus vives .

Et puis , enfin , Napoléon III , c' est lui qui a mis le Louvre par terre : tout le Louvre que vous voyez , sauf la Cour carrée , tout ce Louvre-là , date des années 1852 à 1868 et la troisième République a poursuivi avec son architecte , le même architecte ( qui s' appelait Lefuel ) ; tout ce que vous voyez aujourd'hui est quasiment moderne .

Alors , ce côté sacro-saint qui ferait qu' on ne pourrait insérer aucun élément d' art nouveau , moderne , me paraît absolument ridicule .

Vous avez dit que j' avais de la mégalomanie , alors j' essaye ...

Il s' occupe du musée d' Orsay , il sait fort bien la peine que cela donne ; il sait aussi , comme moi , que ce sera une grande chose et dans Paris , et dans la France , il y a 100 chantiers du même ordre ; Paris et la France seront bonifiés et représenteront une capacité d' accueil pour l' étranger très remarquable , et cela passionnera les Français , croyez -moi .

Il n' y a pas grand monde qui , aujourd'hui puisse aller à l' Opéra Garnier , pas grand monde .

Il faut quand même que l' Opéra soit davantage populaire ; il faut donc des salles qui puissent recevoir des milliers de gens .

Alors , vous me trouvez mégalomane , et vous souhaiteriez que je fasse plus grand ?

Non ! on peut avoir un écran immense de 1000 mètres carrés sur lequel on présente des films de toutes sortes .

Non , la Géode c' est également une très grande réussite .

Ce qu' on appelle la Géode , c' est une sphère , une sphère lisse , à la peau lisse , dans laquelle on aperçoit d'ailleurs le paysage .

En somme , cette architecture moderne - je l' ai observé avec étonnement , ce n' était pas du tout une idée préconçue - se réfère à quelques formes géométriques simples : c' est une pyramide au grand Louvre , c' est une arche - c'est-à-dire un cube ouvert , à La Défense - c' est une sphère à La Villette , et je crois que finalement cette simplicité est peut-être la condition de la grandeur .

Je suis très content pour eux et je suis très heureux de pouvoir leur servir de bouclier .

Comment , une nouvelle notion ? qui a inventé l' autre ?

Cela fait partie des banalités 100 fois dites .

J' estime que le rôle du chef de l' Etat , c' est d' assumer la principale responsabilité donc la responsabilité difficile , dans les temps difficiles , ce n' est pas à mes ministres de l' assumer , ni au Premier ministre , c' est à moi .

Je ne sais pas si cela lui plairait - la question n' a pas été posée - mais après tout c' est quand même normal que les Français - quand ils voient des hommes et des femmes réussir dans leur profession avec audace , c'est-à-dire avec imagination , de l' esprit et capacité d' organisation - aient envie de les voir au gouvernement , et je pense que la plupart des membres du gouvernement , pour ne pas dire tous , correspondent à ces qualités .

Ce n' est pas simplement utile , c' est nécessaire .

Comment vivrait -on ? et puis , quel risque pour ceux qui ont les responsabilités principales de n' être entourés que de gens qui flattent ? En vérité , personnellement , je m' en méfierais , et je crois bien que cela ne se passe pas comme ça dans mon entourage .

Si , en plus , dans les médias fort importants , touchant des millions et des millions de gens , il y a des gens qui savent rire , des gens qui font rire , après tout , moi , cette grenouille , je la trouve sympathique , je dois dire .

Cela m' a un peu étonné , pour dire vrai : je ne me voyais pas en grenouille ! non ! là , Collaro a exagéré ! Je ne me voyais pas en grenouille mais , s' il m' avait demandé mon avis , il est vraisemblable que j' aurais été moins judicieux qu' il ne l' a été dans son choix .

Bon alors , je m' écoute parler de temps en temps !

L' ours , eh bien il faut dire que c' est une chance , parce que quel est le petit enfant qui n' a pas eu un ours : c' est un bon facteur de popularité .

Oui , c' est plus rare , sauf quand elle se transforme en prince , comme vous savez !

Qu' est -ce que vous voulez , elle a du talent ! Moi , je la connaissais à l' époque où elle vendait des livres qui ne se vendaient pas , et je l' appréciais déjà beaucoup ; j' ai été heureux de voir que son talent était enfin reconnu .

Je reconnais qu' elle avait tendance à une spécialité un peu délicate .

Mais pour ce qui touche à la réglementation , Philippe Noiret - vous m' avez pris par mon faible , moi , j' aime énormément Philippe Noiret - a énuméré toute une série d' interdictions : je suis sûr que pas un seul de ces interdits n' a été décidé par les gouvernements que j' ai constitués !

Bon .

Alors , vous m' invitez à faire mieux que les autres .

D'ailleurs , les premières dispositions , autant que je m' en souvienne - j' ai fait du droit , mais j' ai un peu oublié - les premières dispositions sur les boutiques qui sont sur les trottoirs datent de Messidor An 8 !

Eh bien , oui , autant que possible .

Par exemple , j' ai demandé au gouvernement de mettre en application le fait qu' il ne puisse plus y avoir de files dans les hôpitaux , ces rendez-vous indéterminés - " dans la matinée " , " dans l' après-midi " - ces journées entières perdues , désespérantes , dans les hôpitaux , mais que les rendez-vous soient fixés heure par heure .

Par exemple encore , vous avez un permis de construire et vous attendez un prêt pendant des mois : il faut que ces 2 opérations soient jumelées , cela facilitera la vie des gens .

Et je pense que ce serait une bonne institution que de créer des médiateurs régionaux qui puissent toucher le concret de près .

Il faudrait même que l' administration soit davantage itinérante , qu' au lieu que les gens soient obligés d' aller toujours au chef-lieu de canton , du département , pour faire ceci ou cela , les fonctionnaires aillent voir les gens sur place .

Cela se mettra en oeuvre , j' en suis sûr .

Ce serait une excessive ambition de ma part .

Parce que c' est un monde ! c' est un monde - en 4 ans , on s' est déjà " limé les ongles " - c' est un monde , mais il faut y arriver - c' est dans le tempérament français , c' est moi , peut-être , mais c' est vous , aussi .

Non , mais je suis carrément européen : j' ai pris parti pour l' élargissement de la Communauté des 10 .

Cela présente des risques , il faut les assumer , il faut que l' Europe élargie à 12 se dote d' institutions plus fortes , de vraies structures , il faut qu' elle aille vers son unité politique , ou elle sera irrémédiablement distancée - et les pays qui la composent - par des pays comme les Etats-Unis d' Amérique , le Japon , et quelques autres qui arrivent à l' horizon .

Je suis carrément européen .

Bien entendu , je suis un Français patriote , et même j' ai un faible pour tout ce qui vient de France , mais je veux que la France soit magnifiée par l' Europe .

Il a été en effet plus catégorique , plus réservé que ne l' étaient jusqu' alors ses principaux représentants , qui étaient pourtant ses ministres , donc membres de son gouvernement : c' est vrai , je l' ai remarqué .

Mais qu' est -ce que vous voulez , les Américains proposent que l' on discute très bientôt de nouveaux accords commerciaux - c' est ce qu' on appelle le GATT , qui unit de très nombreux pays du monde dans les accords commerciaux - les Américains veulent absolument que l' on discute de nouveaux accords commerciaux dès le début de 1986 .

Moi je dis qu' il n' est pas possible d' accepter cette négociation sur les affaires de commerce si d' autre part , on refuse d' engager la négociation sur des plans aussi importants que ceux de la monnaie : cela doit être fait d' un même mouvement .

Et quand je vois l' ensemble des pays du tiers-monde dénoncer une négociation commerciale qui serait lancée sans avoir été préparée , je leur donne raison .

Mais ce n' est pas le sujet ! monsieur Reagan s' est mépris : Eureka n' a pas à être soumis aux pays industrialisés que j' irai rejoindre à Bonn jeudi prochain .

C' est un projet européen , il appartient à la Communauté européenne d' examiner ce projet ; c' est un projet européen , ce n' est pas un projet soumis - comment dirais -je ? - à la bénédiction américaine .

Non , ce n' est pas exact de dire cela .

Non , non , les Européens , à Rome , se sont mis d'accord pour estimer que Eureka devait être poussé plus loin , parce que vous savez qu' il s' agit de débattre ensemble et d' organiser ensemble des technologies qui touchent , j' allais dire , à l' informatique ultra-rapide .

monsieur Mourousi , c' est autre chose , justement : la guerre des étoiles , c' est l' initiative stratégique que monsieur Reagan a présentée il y a déjà 2 ans et sur laquelle il pousse actuellement .

Elle peut être , en effet , discutée à Bonn jeudi prochain : cela , c' est une affaire qui concerne le monde , et en particulier les Américains ; Eureka , c' est un objectif civil , technologique , de technologie très avancée , qui concerne l' Europe .

Oui , civil , à destination civile .

Quant au projet qu' on appelle " initiative stratégique de défense " - qui est un projet américain - nous n' aurons pas le temps d' en parler à fond , bien entendu , ce soir , mais je dirai simplement ceci : je ne peux pas accepter de considérer comme acquis un projet dont je ne connais pas le contenu : on invite la France à participer on ne sait pas sur quoi .

D' autre part , au moment où s' engagent des débats sur le désarmement de ce que nous connaissons déjà - les armements nucléaires notamment , si terribles - c' est peut-être un certain risque qu' ayant fait comme si ces armements étaient déjà dépassés , on s' engage dans une nouvelle course aux armements ; à quel prix , dans tous les sens du mot ? Je demande donc à voir mais , si la technologie m' intéresse , la stratégie , je la mets en question .

La France a besoin de savoir où sont ses intérêts , et donc nous en discuterons avec nos alliés , bien entendu mais on ne doit pas considérer comme acquis que la France s' engage dans cette guerre des étoiles .

Pourquoi voulez -vous que cela me gêne ?

C' est une belle image qui montre que le Premier ministre monte dans une des machines les plus performantes du monde : c' est bien , cela , non ? il faudrait éviter cela ?

J' approuve .

Vous comparez des choses qui ne sont pas comparables .

Les ventes d' armes qui ont compté dans le commerce extérieur de 1984 , c' est 37000000000 ; les commandes sont de 62000000000 .

Il y a donc eu , en 1984 , un bond en avant dû , surtout , à un certain nombre de contrats passés avec l' Arabie saoudite .

La moyenne générale , c' est environ 40000000000 par an : cela représente environ 5 % de notre commerce extérieur , cela passe loin derrière l' automobile , qui fait plus du double , qui dépasse 80000000000 , et cela fait beaucoup moins que l' agro-alimentaire ( par exemple les céréales ) qui rapporte 145000000000 .

Cela fait plus qu' en 1981 .

De ce point de vue , notre industrie de l' armement est considérée comme très sérieuse par les demandeurs , par les clients .

Je voulais dire que je sais bien ce que vous vouliez sous-entendre avec beaucoup de politesse , c'est-à-dire qu' il y a plus de ventes d' armes , alors que vous avez pris position .

Non , non , sur cette affaire du Bourget , en 1981 , on pourrait en reparler : il s' agissait d' un certain nombre de pays devant les stands desquels je ne tenais pas à passer , c' est une autre affaire - on en reparlera ailleurs , si vous le voulez bien .

Mais je ne peux pas mettre , à l' heure actuelle , d' autres travailleurs au chômage alors qu' il n' y a pas d' industrie de substitution .

Et , d' autre part , l' armée française , pour pouvoir utiliser les armes les plus modernes , a besoin d' avoir un marché plus large que le simple marché français , sans quoi on ne pourrait rien fabriquer .

Nous irons vers la diminution quand même .

Je pensais à quelque chose au moment où je voyais ces images : voyez -vous , on dirait que les hommes aiment la mort , on dirait qu' ils aiment la mort , tous ces conflits , tous ces désastres , toutes ces violences , toutes ces tortures .

Il y a donc comme une grande leçon : on ne reconquerra la paix qu' en commençant par l' intérieur de soi .

L' honneur de la France et de sa démocratie , c' est d' être dans le monde l' un des pays qui parlent autrement mais je reconnais que c' est une oeuvre difficile .

Précisément , jeudi prochain , je débattrai du projet que j' ai déposé devant les 7 pays industriels les plus riches du monde , un plan d' aide pour l' Afrique qui reprendra les propositions que j' avais déjà énoncées , il y a un an , à ce sujet .

Il faut que les pays qui le peuvent , d'abord transportent sur place des vivres ; il faut aussi qu' ils développent leurs techniques pour la production agricole .

Cela signifie pas grand chose - si , cela signifie beaucoup , mais pas assez ! - de sauver des gens qui vont mourir , lorsqu' ils arrivent au stade de la famine .

Il faut aussi qu' ils apprennent l' auto-suffisance alimentaire - en termes beaucoup plus clairs - à faire pousser des fraises , du blé , des haricots , du mil , tout ce qu' il faudra pour se nourrir .

C' est ce que comporte le plan que j' ai développé , en même temps que des moyens ultra-modernes : par exemple , par satellite , on peut connaître les développements de la famine , l' agrandissement du désert , la disparition des forêts , et aujourd'hui encore , par satellite , on peut contribuer à résoudre le problème de la famine dans le monde .

La France , je le dirai simplement , a déjà apporté 550000 tonnes de céréales : en quantité , après les Etats-Unis , c' est la plus forte contribution .

Mais , plus encore , j' admire le rôle de ces jeunes paysans qui se sont occupés du Burkina Faso - qu' on appelait autrefois Haute-Volta , il n' y a pas si longtemps , - et tous ces " volontaires pour le progrès " dont j' ai déjà parlé tout à l' heure , ces jeunes gens qui vont partout dans le monde pour apporter ce qu' ils savent faire ; bref , c' est une très grande cause .

Oui , parce que cela crée l' émotion .

Toute société fonctionne avec de l' émotion , les sociétés ne sont pas que des mécaniques , et les gouvernements et les institutions ne sont pas des machines : l' imagination , la pitié , la solidarité , l' amour , cela existe , et si ces chanteurs chantent l' amour et , par là-même , la main tendue pour secourir , ils font une oeuvre utile , croyez -moi .

Oui , ce qui a été fait par les artistes français , tout de même , c' est déjà remarquable .

Vous savez , il y a 35000 groupes de rock en France .

Qu' est -ce que cela veut dire ? cela veut dire que la jeunesse a besoin de chanter , d' écouter , de se pénétrer de rythme pour exprimer ce qu' il y a là .

Moi , je crois à la puissance de la musique - dans ce domaine comme dans quelques autres - ce chant est un chant de solidarité , mais cela va loin , cela va loin pour remuer l' esprit en même temps que les tripes .

Je crois que c' est utile , je vais le répéter et je voudrais bien que cela se répète chaque fois qu' un grand malheur menace le monde : que les artistes se rassemblent , les créateurs surtout .

C' est déjà dans les moeurs en Grande Bretagne , en Suède , en Norvège , au Danemark .

Cohabitation : c' est un terme tout à fait impropre ; les institutions de la République sont faites pour que les Français vivent ensemble .

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
remarquable
enfer
pyramide
mètres
grenouille
robotisation
artistes
machines
architecte
sphère
modernes
peut-être
plan
dénationalisée
lisse
trottoir
fibre
générique
satellite
art
inerte
auto-détermination
indépendance-association
projet
famine
admire
jeudi
meuble
carrée
bruits

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact