CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents




Les phrases-clés du discours du

Mes chers compatriotes , le drapeau européen - vous le voyez ici - qui flotte pour la première fois sur les Champs Elysées ; l' hymne européen qui retentit pour la première fois sous les voûtes de l' Arc De Triomphe ; le Premier ministre , le gouvernement de la République , les présidents des Assemblées , à mes côtés pour une cérémonie d' un caractère inhabituel , ce matin , devant le tombeau du soldat inconnu , et tout autour de nous des centaines de jeunes gens venus d' Allemagne et d' Italie , de Grande Bretagne , d' Irlande , de Grèce , d' Espagne , du Portugal , du Danemark , de Belgique , de Hollande , du Luxembourg , de France , oui , pourquoi tout cela ?

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «échouera» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «échouera»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
F. Mitterrand - 25 mars 1987

Mes chers compatriotes , le drapeau européen - vous le voyez ici - qui flotte pour la première fois sur les Champs Elysées ; l' hymne européen qui retentit pour la première fois sous les voûtes de l' Arc De Triomphe ; le Premier ministre , le gouvernement de la République , les présidents des Assemblées , à mes côtés pour une cérémonie d' un caractère inhabituel , ce matin , devant le tombeau du soldat inconnu , et tout autour de nous des centaines de jeunes gens venus d' Allemagne et d' Italie , de Grande Bretagne , d' Irlande , de Grèce , d' Espagne , du Portugal , du Danemark , de Belgique , de Hollande , du Luxembourg , de France , oui , pourquoi tout cela ? Parce que aujourd'hui , vous le savez , 12 pays d' Europe - votre Europe - fêtent le trentième anniversaire de la Communauté que 6 d' entre eux ont instituée à Rome , le 25 mars 1957 .

C' est une grande date , peut-être - j' aimerais mieux dire sûrement - l' une des plus importantes de notre histoire .

Pour en comprendre la portée , il faut imaginer - ceux qui l' ont vécu se souviennent - l' état de notre continent après 2 guerres mondiales en moins d' un quart de siècle et les ravages du racisme , et de l' esprit totalitaire : partout la ruine , le deuil , des terres dévastées , des peuples dépossédés , leur destin désormais passé en d' autres mains , l' Europe coupée en deux ; bref , la fin d' un monde .

Aussi l' histoire n' oubliera -t-elle pas les quelques hommes , imaginatifs et courageux , qui élevèrent la voix au-dessus des décombres pour dire aux ennemis d' hier - à commencer par les Allemands et les Français - que le salut dépendait d' eux , d' eux seuls , et qu' ils avaient d'abord à sortir d' un engrenage séculaire de guerre et de domination pour construire , enfin , leur avenir : ensemble .

Ces hommes ont , je le crois , changé le cours du temps ; du moins , si nous savons à notre tour poursuivre l' oeuvre et l' achever .

Que ce soit pour ses institutions , ses politiques communes , la suppression de ses barrières douanières intérieures , son aide au tiers-monde , son début de concertation politique , ses audaces techniques , l' Europe a réussi ; elle existe .

Première puissance commerciale du monde , forte de ses 320000000 d' habitants - plus que les Etats-Unis d' Amérique , plus que l' Union Soviétique , beaucoup plus que le Japon - forte de ses talents , forte de son travail , elle avance ; et pourtant c' est insuffisant .

Mes chers compatriotes , s' il ne s' était agi pour moi que de célébrer le passé , je ne serais pas ce soir devant vous .

Ne nous payons pas de mots : notre Europe échouera si elle en reste là ; elle échouera si elle jongle avec les délais et renvoie à la fin du siècle les problèmes qui attendent depuis 30 ans d' être tranchés .

Soyons au rendez-vous du 31 décembre 1992 qui verra s' abattre toutes les frontières intérieures et l' Europe s' ouvrir aux douze peuples qui la composent .

Hâtons l' Europe technologique : Américains et Japonais ne nous attendront pas .

Conquérons l' espace , nous aussi .

Organisons nos moyens de communication , d' éducation et de culture .

Formons les jeunes aux disciplines du savoir dans les universités de leur choix .

Réduisons les inégalités entre pays , entre régions , entre les groupes sociaux et les individus .

Donnons cours à l' écu , notre monnaie commune , au sein d' un système monétaire apaisé .

Préparons enfin le moment où l' Europe dotée d' un pouvoir politique central décidera elle-même des moyens de sa sécurité .

La tâche sera rude mais telle est la direction que la France doit prendre .

Je vous y invite , mes chers compatriotes et j' adresse en votre nom aux autres peuples de la Communauté le salut fraternel du peuple français , avec ce seul message : entrons ensemble dans l' avenir .

Vive l' Europe ! vive la France !

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
échouera
chers
salut
intérieures
compatriotes
jongle
dépossédés
fêtent
voûtes
oubliera
audaces
élevèrent
inhabituel
attendront
peuples
forte
décombres
imaginatifs
dévastées
tranchés
trentième
retentit
tombeau
hymne
apaisé
souviennent
écu
séculaire
fraternel
instituée

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact