CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents




Les phrases-clés du discours du

Dans le même esprit , les participants français à la Grande Commission ont poursuivi l' examen , avec leurs collègues soviétiques , des possibilités que peut offrir l' Union soviétique pour l' exploitation de matières premières et l' approvisionnement en énergie , conditions d' un développement rapide de nos échanges .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «soviétiques» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «soviétiques»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
G. Pompidou - 7 octobre 1970

Monsieur le Président , Comment ne me féliciterais - je pas de voir réunis , à mon invitation , dans cette maison de la France à Moscou , les dirigeants de l' Union soviétique , que j' ai très grand plaisir à saluer . Et , puisque nous sommes entre nous , en territoire français , sur la terre russe , comment ne saisirais - je pas cette occasion pour évoquer plus particulièrement , aujourd'hui , les excellentes relations entre nos deux pays .

J' ai dit hier quels en étaient , selon moi , les fondements , quelles raisons historiques , quels intérêts permanents nous poussaient à l' entente . Mais , en deçà ou au-delà de ces considérations fondamentales , l' entente suppose -faute de quoi elle ne serait qu' un vain mot - la création patiente et parfois difficile de liens concrets dans tous les domaines , la recherche continuelle de nouveaux champs d' activités pratiques pour notre coopération .

Dans l' ensemble , on peut dire , je crois , que , née d' une volonté commune , la coopération franco-soviétique a largement réalisé les espoirs qu' y avaient mis ses promoteurs . - Il n' est pas douteux que sur les plans économique , technologique , et scientifique , elle ait connu un développement spectaculaire . Dans le domaine scientifique , les contacts se sont multipliés particulièrement au cours des trois dernières années . L' Union soviétique a offert à maints savants français cet immense champ d' expérimentation dont elle dispose . De notre côté , nous avons pu transmettre à vos chercheurs les résultats de notre expérience technologique . Il suffit d' évoquer la fourniture de la chambre à bulle auprès de l' accélérateur de Serpoukhov qui , indépendamment de ses aspects techniques , a appris à des Français à travailler avec des Soviétiques ; ou encore l' adoption du procédé de télévision en couleur SECAM associant des sociétés françaises à des sociétés soviétiques , et la mise au point en commun d' une licence portant sur l' utilisation d' un produit chimique nouveau .

Sur le plan économique , les treize groupes sectoriels de notre Commission mixte ont rapproché les responsables privés et publics de nos deux pays et leur ont permis de mieux connaître leurs besoins et leurs possibilités respectives . Le résultat en a été l' augmentation de nos échanges qui , de 1965 à 1969 , ont plus que doublé , progrès jalonné par la conclusion de grands contrats comme l' accord Renault-Moskvitch , la commande de cargos frigorifiques , la construction en commun d' une usine de désulfuration du gaz à Orenbourg , la coproduction de machines à commande numérique Alcatel .

Notre désir commun de poursuivre ce développement a été souligné , en mai 1969 , par la signature d' un nouvel accord à long terme dont nous attendons , durant la période de 5 ans à laquelle il s' applique , un nouveau doublement de notre commerce .

L' arrangement financier de mars dernier , la décision d' accueillir ici de nouvelles firmes françaises , installées désormais de manière permanente à Moscou , témoignent , entre autres , de la ferme intention des deux parties d' atteindre ce nouvel objectif : j' y accorde personnellement la plus grande importance .

Ces développements ont été tellement rapides que de part et d' autre notre coopération a pu rencontrer ce que j' appellerai des difficultés de croissance . Certains industriels , certaines administrations , ici et là , n' ont pas toujours eu l' ouverture d' esprit nécessaire ; l' imagination ou la hardiesse ont pu faire défaut dans certains secteurs . Cela n' est pas dû , j' en suis certain , à la mauvaise volonté , mais bien à une connaissance insuffisante de la réalité de nos deux pays . C' est pour cette raison que j' attache , pour ma part , beaucoup de prix à la multiplication des échanges d' idées et des échanges d' informations qui , permettant à nos cadres respectifs de mieux se familiariser avec les structures et les méthodes du partenaire , créeront des conditions favorables à de nouveaux progrès de la coopération entre nos deux pays .

A cet égard , les résultats de la dernière session de la Grande Commission , à Paris , en septembre , sont encourageants . Je ne parle pas seulement des accords passés dans le domaine de l' industrie automobile . le pense aussi aux efforts demandés aux industriels français comme aux entreprises soviétiques pour faciliter l' accroissement des exportations soviétiques . Dans le même esprit , les participants français à la Grande Commission ont poursuivi l' examen , avec leurs collègues soviétiques , des possibilités que peut offrir l' Union soviétique pour l' exploitation de matières premières et l' approvisionnement en énergie , conditions d' un développement rapide de nos échanges . Nos entretiens devraient nous permettre , sinon de conclure , du moins de donner un élan décisif à des travaux qui , depuis 1966 , n' ont cessé d' être extrêmement utiles à la coopération entre nos deux pays .

Enfin , n' oublions pas non plus la place essentielle qui revient , aujourd'hui comme toujours , dans le développement de la compréhension et de l' amitié entre deux peuples , à la connaissance réciproque de leurs langues et de leurs cultures . le suis heureux de dire ici que l' étude du russe s' est considérablement développée en France au cours des dernières années , et que mon Gouvernement vient de prendre des décisions propres à la faciliter davantage encore . le sais qu' un très grand nombre de jeunes Soviétiques étudient notre langue - et qu' ils se montrent particulièrement doués pour la manier avec aisance . Puissions - nous multiplier aussi les échanges de boursiers , de lecteurs , d' universitaires , et faire de plus en plus participer la jeunesse à notre coopération . En travaillant pour le développement de cette coopération , nous travaillons , je le crois , pour l' Europe , pour la paix , pour l' avenir du monde .

Aussi est - ce avec une grande confiance et une grande espérance que nos premiers entretiens n' ont fait que renforcer que je lève mon verre à la santé de monsieur Podgorny , Président du Présidium du Soviet suprême et des hautes personnalités soviétiques , monsieur Brejnev , monsieur Kossyguine , Mme Podgorny , Mme Brejnev , de toutes les dames ici présentes , au bonheur du peuple soviétique , à l' amitié entre la France et l' Union soviétique .

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
soviétiques
coopération
échanges
soviétique
développement
russe
technologique
saisirais
coproduction
cargos
féliciterais
désulfuration
-faute
jalonné
frigorifiques
commande
particulièrement
entretiens
hardiesse
dames
continuelle
évoquer
faciliter
entente
scientifique
doués
licence
douteux
familiariser
sectoriels

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact