CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents




Les phrases-clés du discours du

[ ... ] Tout sondage mis à part , étant donné la direction actuelle du Parti socialiste , à partir du moment où M. Mitterrand lui-même a déclaré que l' union conclue pour cinq ans entre le Parti socialiste et le Parti communiste était indestructible et que les socialistes n' accepteraient d' apporter ni leur soutien ni leur participation à un gouvernement dont ne feraient pas partie les communistes , à partir de ce moment-là , le Parti socialiste s' est fait l' otage , le prisonnier du Parti communiste et les rapports de forces parlementaires entre eux n' ont qu' une importance tout à fait secondaire .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «communiste» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «communiste»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
G. Pompidou - 8 février 1973

Les élections législatives , c' est très important ! L' Assemblée Nationale vote les lois , vote le budget , contrôle l' action du gouvernement , peut le renverser . Vous voyez que les députés ont beaucoup de pouvoirs , même si on dit quelquefois le contraire , et d'ailleurs l' acharnement de la campagne électorale le démontre . Cela dit , j' ai retenu dans votre question deux points :

• Vous dites « situation intérieure est normale alors qu' en juin 1968 , les élections se sont déroulées sous l' influence des événements de mai . » Imaginons qu' il y ait eu des élections en avril 1968 . Vous auriez pu me dire aussi : la situation intérieure est normale . Cela pour vous dire qu' un pays comme la France n' est jamais à l' abri d' une brusque flambée et que les « » ne sont pas écartés pour toujours , quoi qu' on en pense , et chacun ferait bien d' y réfléchir .

• Le second point , vous me dites : « C' est les premières élections depuis la mort du général de Gaulle . » En effet , et ce qui me frappe , c' est que le Parti communiste et le Parti socialiste ont entamé une lutte globale contre tout ce qu' a fait le général de Gaulle , dans tous les domaines . Ce n' est pas très agréable pour ceux qui ont participé à cette œuvre , mais il me paraît que c' est encore plus désobligeant pour les Français car , après tout , on ne leur propose pas de modifier ici ou là une tendance , d' accentuer ici ou là un effort , d' ouvrir un peu plus le chemin à des hommes nouveaux , toutes choses qui seraient parfaitement imaginables .

On leur demande de se déjuger complètement et de reconnaître que , depuis quinze ans , chaque fois qu' ils ont été consultés par référendum ou par les élections , ils ont répondu de travers et que le moment est venu de reconnaître leurs erreurs .

J' ai pour ma part , je dois le dire , une meilleure opinion des Français et quand je constate les progrès spectaculaires que notre pays a faits depuis quinze ans , grâce à l' action du gouvernement peut-être , mais plus encore grâce à l' effort et au travail de tous , je ne crois pas qu' ils aient des raisons de se repentir et de reconnaître leurs fautes .

[ ... ] Plus exactement , c' est un duel entre , d' un côté ce que vous appelez l' union de la gauche et , de l' autre , tous les autres . C' est un duel que la majorité sortante n' a pas cherché .

[ ... ]

Si je disais que c' est mon opinion , j' aurais l' impression de faire injure au Parti communiste . Ce n' est pas un parti comme les autres . Naturellement , en ce moment , pour plaire , pour ne pas effrayer , il fait les yeux doux , mais c' est tout différent quand il est seul avec lui-même . Et nous l' avons bien vu d'ailleurs lors de son dernier Congrès où ses dirigeants n' ont cessé d' affirmer que les prochaines élections n' étaient qu' un premier pas vers la conquête du pouvoir et que le parti - ils disent « » , comme si déjà il n' y en avait plus qu' un - ne renonçait absolument à aucun des éléments de sa doctrine .

[ ... ] Tout sondage mis à part , étant donné la direction actuelle du Parti socialiste , à partir du moment où M. Mitterrand lui-même a déclaré que l' union conclue pour cinq ans entre le Parti socialiste et le Parti communiste était indestructible et que les socialistes n' accepteraient d' apporter ni leur soutien ni leur participation à un gouvernement dont ne feraient pas partie les communistes , à partir de ce moment-là , le Parti socialiste s' est fait l' otage , le prisonnier du Parti communiste et les rapports de forces parlementaires entre eux n' ont qu' une importance tout à fait secondaire . D'ailleurs , les communistes , tout en essayant bien entendu d' avoir le plus de députés possible , comptent sur d' autres moyens et ne considèrent leur représentation parlementaire que comme quelque chose d' accessoire pour parvenir à la victoire finale . Ils le disent d'ailleurs , ils le disent . Lisez leur programme baptisé commun . On nous dit que le gouvernement socialiste et communiste s' il est désavoué par l' opinion , par le Parlement , se retirera et que les deux partis reprendront le combat dans l' opposition . Bon . Il n' y avait qu' à s' arrêter là . Mais lisez donc la suite . Je cite de mémoire : Mais , nous dit -on , le pouvoir démocratique , dont l' existence suppose le soutien d' une majorité populaire - ça , c' est le point de départ - aura pour tâche principale la satisfaction des masses laborieuses et sera fort de l' appui de plus en plus actif que lui apporteront ces masses . Et d'ailleurs , M. Marchais , dans sa préface , souligne l' importance de l' intervention croissante des masses . Voilà le grand , mot lâché : les masses .

Qu' est -ce que cela veut dire ? Que si le Parti communiste se trouvait désavoué dans un vote ou par un Parlement , eh bien , il ne reconnaîtrait pas sa défaite , il ferait appel à l' action des masses , c'est-à-dire à la grève générale , grâce à la CGT , à des mouvements de rues comme , nous en avons vu une répétition en mai 1968 et comme on l' a vu partout là où le Parti communiste a conquis le pouvoir alors qu' il ne représentait qu' une minorité dans l' opinion . Alors je sais bien que , devant ce coup de force - car ce serait un coup de force - M. Mitterrand a déclaré que les socialistes choisiraient les libertés . Mais ce serait trop tard et d' autres que M. Mitterrand s' en sont aperçus , d'ailleurs !

[ ... ]

C' est là un problème très important , mais je voudrais revenir un instant , si vous le permettez , sur le problème du parti communiste . Vous ne croyez certainement pas qu' il puisse arriver au pouvoir en France . Et , en effet , cela paraît à première vue très improbable . Et pourtant , est -ce que vous croyez qu' en 1945 , la Prusse et la Saxe , dont on allait faire l' Allemagne de l' Est , étaient communistes ? Est -ce que vous croyez qu' en 1948 la Tchécoslovaquie était communiste ? Et pourtant , des régimes communistes s' y sont installés et y sont fort solidement implantés .

Et pourtant , en effet , il n' y a rien de plus incompatible avec le tempérament français que le communisme et cela d'ailleurs tant à cause de nos défauts que de nos qualités . Le Français , on le dit fréquemment , est léger , changeant . Il aime , paraît -il , le changement pour le changement . Est -ce que vous croyez que le Parti communiste est léger ? Est -ce que vous croyez que les dirigeants communistes sont changeants ? Le Français est individualiste foncièrement . Nous sommes , parmi les pays politiquement et économiquement évolués , celui où il y a le moins d' inscrits dans les partis et même dans les syndicats . Et le Français ne cesse de protester contre les règlements administratifs , contre l' intervention de l' État . Est -ce que vous croyez que le communisme est favorable à cette forme d' individualisme ?

Le Français aime la liberté , sa liberté . Il veut pouvoir faire ce qu' il veut , quand cela lui plaît , comme cela lui plaît . Est -ce que vous croyez que le communisme est favorable à cette liberté ?

Le Français est attaché aux droits de propriété . Il ne rêve que d' avoir sa maison , son jardin , sa terre s' il est paysan , etc . Est -ce que le communisme , c' est le respect du droit de propriété ? Le Français est attaché à l' héritage , il veut pouvoir transmettre à ses enfants tout ce qu' il a acquis , il déteste payer des droits de succession même modérés . Est -ce que vous croyez que le communisme est favorable à l' héritage ? Et je pourrais continuer ma démonstration .

Voilà ce que je voulais vous dire . Alors , revenons , s' il vous plaît , à ce que vous me disiez à propos des institutions . Vous me disiez ?

[ ... ] Bon . Mon rôle essentiel est en effet de défendre les institutions et j' ai d'ailleurs prêté serment de le faire . Or , je suis bien obligé de constater que les propositions communistes et socialistes bouleversent complètement ces institutions .

Pour m' en tenir à l' essentiel , on réduit les droits du peuple et on ramène les pouvoirs du Président de la République à peu près à zéro . On réduit les droits du peuple , en voici l' exemple le plus clair : on déclare que la Constitution ne pourra plus être modifiée directement par référendum . Or , pourtant , c' est comme cela qu' elle a été votée en 1958 et c' est comme cela également qu' elle a été modifiée par l' élection du Président au suffrage universel en 1962 . Ce qui veut dire qu' on n' ose pas revenir sur l' élection du Président de la République au suffrage universel , mais que l' on critique la façon dont les citoyens ont pris cette importante décision et qu' on prend ces précautions pour que plus jamais rien de tel ne puisse se produire .

Quant aux pouvoirs du Président de la République , je vous disais qu' on les ramène à peu près à zéro , et , en effet , tout au long des pages , il n' est question que de leur réduction . S' il peut encore théoriquement désigner le Premier Ministre , ce n' est , bien évidemment , qu' en se soumettant aux ordres des partis et de leurs chefs . S' il peut encore dissoudre l' Assemblée Nationale , ce n' est pas parce qu' il le juge utile , c' est parce qu' on le lui impose . En vérité , je vous le dis sérieusement , le Président de la République , dans ce système , aurait moins de pouvoirs qu' il n' en avait dans la IVe République ! Et qu' on ne compte pas sur moi pour renier tout ce à quoi je crois et tout ce que le peuple français a approuvé solennellement !

[ ... ] Plus exactement , c' est pire . Car l' assemblée elle-même , par le fameux contrat de législature , décide de se soumettre entièrement à la volonté du gouvernement socialiste et communiste , c'est-à-dire à la volonté de ces partis et de leurs chefs . En réalité , c' est la dictature de ces partis que l' on organise !

[ ... ] Je crois que c' est habituel et qu' en effet on parle toujours peu de politique étrangère dans les campagnes électorales . Et pourtant , c' est un élément très important et qui n' a pas simplement pour objet le rôle de la France dans le monde . Ce n' est pas un jeu , ce n' est même pas une affaire de prestige , c' est ce dont dépendent notre indépendance , notre existence même et notre niveau de vie , pour une bonne part . En particulier , un exemple : si nous prenons une certaine attitude dans la crise monétaire internationale , ou à propos du système commercial mondial , n' est -ce pas pour défendre notre monnaie et pour défendre notre expansion ?

Mais enfin , pour dire quelques mots de la politique étrangère proprement dite , je dois dire que les propositions communistes et socialistes , à ce point de vue-là , sont navrantes ! Si je prends l' Europe , par exemple , tout le monde se doute que , dans le fond de leur cœur , socialistes et communistes sont d' un avis absolument opposé ! Alors , du coup , ils s' en sont « par de vagues considérations générales et contradictoires , mais dont il résulte clairement qu' en tout cas la France ne voudra pas contribuer à la construction européenne dans les conditions où celle -ci a démarré et qu' on remettra en cause le Marché commun agricole . Je voudrais bien savoir ce qu' en pensent nos agriculteurs ...

Plus grave encore peut-être est ce qu' on dit de l' Alliance atlantique . Là aussi , pour faire plaisir aux socialistes , on a écrit que , provisoirement , on admettait le maintien de la France dans cette alliance . Mais , il est ajouté que l' objectif , ce sera la disparition des alliances , que la France y travaillera et même , qu' elle prendra des initiatives en ce sens ! Est -ce qu' on réalise ce que cela représente pour notre sécurité , surtout si l' on rapproche cela de ce qui est dit en matière de défense ?

[ ... ]

Je suis , en effet , le responsable suprême en matière de défense et je dirai , en pesant mes mots , que ce qui est dit dans ce programme est absolument absurde ! On renonce à la force nucléaire stratégique . On annonce le service militaire de six mois . On dit qu' on refusera toute armée de métier et vous vous rappelez ce qu' on dit de l' Alliance ... Et après cela , on ose écrire que le gouvernement socialiste et communiste élaborera une stratégie militaire propre à repousser tout agresseur , quel qu' il soit ! Et bien ! Je vous demande comment on repoussera tout agresseur , quel qu' il soit , avec une armée , ou un semblant d' armée qui sera composée finalement de recrues ayant à peine eu le temps de faire leurs classes et d' apprendre à manier le mousqueton . Ce serait comique , si ce n' était pas si sérieux .

Tout le monde sait bien que , dans le monde actuel , tel qu' il est , la sécurité de la France suppose l' alliance avec les États-Unis . Tout le monde sait bien que nous ne pouvons pas avoir de marine , d' aviation , de divisions blindées , sans des militaires de carrière , nombreux et compétents , et sans un service militaire d' une durée raisonnable ! On supprime tout cela et on nous dit qu' on repoussera tout agresseur , quel qu' il soit ? Allons !

[ ... ] Je vous dirai d'abord que la France a les moyens de sa politique générale actuelle , et la preuve en est qu' elle la mène depuis quinze ans et qu' elle a pu préserver son indépendance sans menacer nos alliances , tout en entretenant des relations de plus en plus amicales avec tous les pays , y compris les pays de l' Europe de l' Est et naturellement d' Union soviétique .

Quant à l' aspect financier que vous évoquez , notre budget militaire est inférieur à notre budget d' éducation nationale , ce qui est , figurez -vous , sans précédent chez nous et , je crois , sans exemple dans les grands pays . La force de dissuasion nucléaire ne représente qu' environ 20 % de nos dépenses militaires et elle est beaucoup moins coûteuse que ne le serait une importante armée conventionnelle . Et puis , au total , nous ne prétendons pas , même avec cet effort , repousser toute agression quelle qu' elle soit . Nous nous bornons à essayer de dissuader l' agresseur . Autrement dit , nous cherchons à préserver la paix et non pas à gagner la guerre .

[ ... ] Je les comprends parfaitement . Je sais très bien qu' il y a beaucoup de Français , beaucoup de Françaises , qui peinent pour gagner leur vie , pour élever leurs enfants , pour leur offrir des vacances , pour préparer leur avenir , pour se préparer eux-mêmes une vieillesse convenable , mais tout cela n' est pas sans lien avec notre politique générale . Comme je vous le disais à l' instant , si nous ne faisions pas un effort constant pour que notre production et notre économie soient compétitives à l' échelon international , eh bien , beaucoup de nos ouvriers , de nos travailleurs , seraient réduits au chômage . Si nous n' avions pas contre tout le monde ou presque créé et défendu le Marché Commun agricole , où serait le destin de nos agriculteurs ?

Mais enfin , cela ne nous empêche pas , sur le plan proprement intérieur , de mener activement une politique sociale ; cela ne nous empêche pas de nous préoccuper des conditions de travail , de l' environnement , pour lequel nous sommes le premier pays à avoir créé un ministère , de la hausse des prix contre laquelle nous venons de prendre des mesures qui commencent sérieusement à faire sentir leurs effets .

[ ... ]

D'abord , n' exagérons rien ... n' exagérons rien . Il ne sera pas facile de rattraper l' Allemagne par exemple . En effet , néanmoins , beaucoup de chiffres permettent de penser que dans une dizaine d' années , notre pays sera , aux points de vue agricole et industriel réunis , celui dont le niveau de vie dépassera le niveau de vie de tous les autres pays européens , c' est du moins ce qu' annoncent un certain nombre d' instituts de prévisions étrangers , comme vous le disiez ; je ne vois pas pourquoi je serais plus pessimiste qu' eux , d'autant que je l' ai plus ou moins laissé entendre après mon élection et d'autant plus qu' après tout , ce qui a été réalisé l' a été par l' action du gouvernement en partie , mais plus encore par l' effort et le travail de tous les Français et de toutes les Françaises .

Il est évident que des secousses politiques avec leurs conséquences économiques , leurs conséquences financières , remettraient tout en question . Mais , que voulez -vous , pour les peuples le chemin de l' inconnu mène toujours au malheur , toujours ! et personne n' y peut rien .

[ ... ] J' irai plus loin que vous . Il y a , en France , encore beaucoup d' injustices et des injustices parfois criantes , je le sais . Ce n' est pas facile de les faire disparaître . Mon effort , celui du gouvernement , consiste à essayer d' aider d'abord les plus défavorisés . Les vieillards , les familles nombreuses , les handicapés , agriculteurs , artisans , commerçants menacés par l' évolution , petits salariés , les femmes dont le travail est mal payé . Mais enfin qui peut prétendre que la croissance économique n' a profité qu' aux riches ?

Je vais donner pour une fois deux ou trois chiffres . Depuis 1959 , il y a en France 7-5 millions de voitures automobiles de plus , 12 millions de téléviseurs en plus , 12-5 millions de réfrigérateurs de plus . Est -ce que cela ne prouve pas que tout le monde ou presque a vu son niveau de vie transformé ? Il y a dix ans , le salaire minimum était , si je ne me trompe , de 1-80 F - nouveaux francs , bien entendu - de l' heure . Il est à l' heure actuelle exactement de 4-75 F. Il y a dix ans , l' allocation-vieillesse était entre 1 300 et 1 400 F , suivant les cas . Elle est aujourd'hui de 4500 francs et elle ne cessera , elle aussi , de croître rapidement . Si je prends les chômeurs , en 1958 , un chômeur , dans la plupart , dans l' immense majorité des communes de France , ne touchait rien , strictement rien ! Aujourd'hui , il touche un peu plus de 20 francs nouveaux par jour , sans parler des majorations , pour charges de famille . Alors , oui , je vous l' ai dit , il y a des injustices ! Oui , c' est la préoccupation , ce doit être la préoccupation constante des gouvernements de les faire disparaître et je peux vous dire que c' est ma hantise ! Mais , dire que notre expansion économique n' a profité qu' à une infime minorité , c' est un mensonge !

[ ... ] Si je suis ici ce soir , c' est au titre des responsabilités que le peuple français m' a confiées , pour lui rappeler les grandes options politiques sur lesquelles il m' a élu et , aussi , pour lui montrer les dangers , comme c' est mon devoir , alors surtout que mon seul souci est celui de son avenir . Soyons justes . Depuis quinze ans , la France vit une grande aventure . Personne n' en doute autour de nous . Grâce à la continuité enfin conquise , pour la première fois , la France a décollé de la base de lancement et elle doit pouvoir monter toujours plus haut , toujours plus loin . Mon seul espoir , ma seule volonté , c' est de l' aider à poursuivre cette ascension dans le calme et dans la paix civile et extérieure .

Cela dit , si je suis optimiste sur les progrès de la France , ça n' est pas , croyez -le , pour des raisons de chiffres et , en tout cas , pas seulement pour des raisons de chiffres . L' essentiel , c' est les hommes et c' est sur les hommes que je compte . Or , j' aperçois partout , dans toutes les conditions , des Français et des Françaises qui sont responsables et se sentent responsables , qui sont capables de mener , d' organiser leur vie , qui sont conscients de leurs possibilités et de leurs besoins . Et voilà l' essentiel : la capacité du peuple français , la faculté qu' il a montrée de s' adapter à la civilisation moderne .

En vérité , s' il veut bien persévérer , je vous prédis que notre pays aura de plus en plus dans le monde une place et une influence grandes et dignes de ce que nous sommes ; et que nos enfants connaîtront , dans une société libre , dans une société humaine , dans une société juste , une qualité de vie dont personne n' aurait osé rêver il y a vingt ans . Voilà le sens de ma vie et ce à quoi je m' attache et m' attacherai si on m' en laisse les moyens .

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
communiste
communistes
croyez
masses
communisme
agresseur
socialiste
socialistes
repoussera
pourtant
duel
désavoué
plaît
effet
injustices
chiffres
disiez
repousser
léger
élections
dit
exagérons
profité
partis
modifiée
minorité
armée
ramène
blindées
déjuger

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact