CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents




Les phrases-clés du discours du

. - Plutôt que par la création d' une monnaie internationale , qui n' est que l' un des éléments du dispositif à mettre en place , je dirai que la crise monétaire ne peut être résolue que par l' élaboration d' un ordre monétaire nouveau , fondé sur des règles et établissant des disciplines également applicables aux diverses monnaies .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «monétaire» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «monétaire»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
G. Pompidou - 1er octobre 1973

. - En 1969 , la Conférence de La Haye avait fixé comme objectif prioritaire à la Communauté la mise en place par étapes d' une Union économique et monétaire . Lors de la Conférence au sommet de Paris en octobre 1972 , les Chefs d' Etat ou de Gouvernement ont confirmé leur volonté de réaliser d' une façon irréversible cette Union économique et monétaire . La France souhaite que les décisions qui figurent -dans la déclaration de Paris puissent être mises en œuvre le plus tôt possible . Certes , nul n' ignore que la réalisation de ce programme ambitieux rencontre des difficultés . Les unes tiennent à la situation interne des Etats membres . Les autres sont plus directement liées à la conjoncture internationale , caractérisée notamment par le dérèglement du système monétaire . Cela dit , nous ne devrions pas surestimer les obstacles qui se dressent devant nous . Beaucoup peuvent et doivent être surmontés . Le respect des engagements pris à Paris dans le domaine de l' Union économique et monétaire consacrerait évidemment une étape essentielle de la construction européenne et permettrait de progresser vers cette Union européenne , que les 9 veulent réaliser à la fin de la décennie en cours .

Le contenu , les structures et le rythme de mise en place de cette Union restent à déterminer , mais devront en tout état de cause répondre aux aspirations profondes des nations qui constituent notre Communauté .

Il est important , par conséquent , de nous mettre d'accord sur une définition de l' identité européenne et je crois que -depuis la dernière conférence des Ministres des Affaires étrangères qui s' est tenue à Copenhague , les 9 sont sur la bonne voie . Les 9 doivent prendre conscience de leur héritage commun , de leurs intérêts propres et de leurs obligations particulières . Nos partenaires et nous - mêmes avons entrepris cette tâche , dans le cadre de la coopération politique . Elle facilitera la progression vers l' unité souhaitée . Comment , en effet , parler d' une seule voix s' il n' existe pas entre nous un accord profond sur l' identité européenne et sur une politique proprement européenne ?

. - L' Europe des Neuf , qui n' est pas exposée au rêve d' hégémonie et ne saurait succomber à la tentation du repli sur soi , entend marquer sa place dans le monde en tant qu' entité distincte . Elle est , de ce fait , appelée à développer ses contacts et ses échanges avec toutes les puissances , y compris , bien entendu , avec les Etats-Unis d' Amérique .

J' ai dit , lors du Sommet de Paris , et je répète , que nous sommes unis à l' Amérique par des liens d' amitié et , pour 8 d' entre nous , par notre commune appartenance à l' Alliance atlantique . La situation géographique de l' Europe , l' importance qu' elle attache à sa sécurité et à la liberté de ses échanges , les leçons du passé l' invitent à ne pas relâcher ses rapports avec les Etats-Unis dont l' intérêt est lui aussi étroitement lié à la prospérité et à la sécurité de l' Europe .

Mais j' ai dit aussi , et je répète , que l' étroitesse des relations ' entre l' Amérique et les 9 ne signifie pas que ceux - ci doivent renoncer à s' affirmer comme une réalité originale . Les propositions de monsieur Kissinger doivent être appréciées dans cet esprit .

. - L' Europe des 9 a marqué , à plusieurs reprises , qu' elle avait pleine conscience des exigences nouvelles de la société industrielle . Notre communauté , je le répète , ne doit pas être une communauté de marchands . La Déclaration de Paris a d'ailleurs clairement indiqué que l' expansion économique n' était pas une fin en soi . Elle a mis l' accent sur le progrès social et sur la qualité de la vie . Cela exige aussi bien la protection de l' environnement qu' une participation accrue de chacun aux décisions qui le concernent , l' amélioration des conditions de travail , un accès plus large à là culture , une plus grande égalité entre les hommes .

En un mot , nous savons qu' une évolution profonde des relations sociales est nécessaire . Un programme a déjà été dressé à cet effet lors de la Conférence au sommet . Il ne s' agit pas tant de définir de nouvelles directions que de -s'attacher avec imagination et constance à mener à bien la tâche entreprise .

. - L' énergie et l' environnement , voilà deux secteurs importants qui offrent un champ d' intervention privilégiée à l' Europe . Lors de la Conférence au sommet de Paris d' octobre 1972 , les Chefs d' Etat ou de Gouvernement ont d'ailleurs marqué leur volonté d' entreprendre des actions communes dans ces deux domaines .

En ce qui concerne l' énergie , la préoccupation essentielle doit être de garantir un approvisionnement sûr et durable dans des conditions économiques satisfaisantes . Le pétrole , qui couvre déjà près des deux tiers des besoins en énergie de la Communauté . et est appelé normalement à en couvrir dans les années à venir une part croissante , fait l' objet de préoccupations de plus en plus vives dans la plupart des pays d' Europe . Une organisation commune , assurant une maîtrise suffisante du marché et de son approvisionnement , devrait constituer , ainsi que la France l' a toujours préconisé , un des tout premiers buts de notre action . Toutefois , je ne suis pas favorable dans ce domaine non plus que dans celui des matières premières à des organisations dressant les uns contre les autres producteurs et consommateurs . Il faut arriver à des accords permettant aux producteurs d' être associés aux consommateurs dans l' utilisation , la transformation et même la distribution , de manière à ce que les intérêts des uns et des autres soient liés et que le développement des pays producteurs soit favorisé . D' autre part , il faut tenir compte de l' énergie d' origine nucléaire . Le développement de cette source d' énergie s' accentuera dans les prochaines années . Il devient très important que l' Europe , qui a besoin de disposer de l' uranium enrichi indispensable à ses centrales nucléaires , prenne rapidement les mesures lui permettant de créer l' usine d' enrichissement qui lui est nécessaire .

Si nous devons étudier de manière ouverte les possibilités de concertation et d' entente qui peuvent se présenter à nous , il nous paraît essentiel de les examiner avec le souci de préserver la sécurité de l' approvisionnement de l' Europe .

Quant à l' environnement , il s' agit d' un domaine nouveau , capital puisqu'il intéresse en définitive la vie de chacun de nous et pour lequel des actions collectives au niveau de l' Europe peuvent être à l' évidence nécessaires . Aussi bien convient - il de se féliciter de l' adoption par le Conseil des Communautés européennes du programme demandé par la Conférence au sommet de Paris . J' attache , pour ma part , la plus grande importance aux efforts que nos Etats engageront en ce sens .

. - Plutôt que par la création d' une monnaie internationale , qui n' est que l' un des éléments du dispositif à mettre en place , je dirai que la crise monétaire ne peut être résolue que par l' élaboration d' un ordre monétaire nouveau , fondé sur des règles et établissant des disciplines également applicables aux diverses monnaies . Il est clair , par conséquent , que cet ordre monétaire nouveau ne saurait s' appuyer sur une monnaie nationale , quelque important que puisse être par ailleurs son rôle . Au demeurant , tout le monde reconnaît maintenant que les facilités et les responsabilités excessives qui furent celles du dollar dans le système établi à Bretton Woods ont finalement conduit ce système à sa perte . Dans le nouveau système à établir , qui sera fondé sur des parités fixes et ajustables des monnaies et assurera leur convertibilité , c' est donc un instrument de paiement international , sans doute à créer , à partir des droits de tirage spéciaux , qui constituera l' élément de référence . Les conditions de son émission seront capitales . On ne pourra d' autre part éliminer le rôle régulateur de l' or .

Il est clair , également , que des dispositions devront être prises en ce qui concerne la masse considérable des dollars en circulation . Comme les expériences nationales l' ont fait apparaître , une réforme monétaire ne peut en effet réussir si l' on ne trouve pas , à cette occasion , une solution satisfaisante au problème des liquidités qui existent et peuvent à tout moment peser sur le marché des changes . Un contrôle des mouvements spéculatifs de capitaux sera nécessaire .

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
monétaire
approvisionnement
énergie
sommet
producteurs
environnement
-s'attacher
surmontés
surestimer
nouveau
consommateurs
européenne
saurait
fondé
programme
attache
octobre
ajustables
consacrerait
peuvent
marqué
dressant
accentuera
monnaies
succomber
doivent
répète
marchands
système
devront

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact