CNRS
UNICE
 
UCA
C. de Gaulle
C. de Gaulle
G. Pompidou
G. Pompidou
V. Giscard d'Estaing
V. Giscard d'Estaing
F. Mitterrand
F. Mitterrand
J. Chirac
J. Chirac
N. Sarkozy
N. Sarkozy
F. Hollande
F. Hollande
E. Macron
E. Macron

Rechercher un mot et afficher ses cooccurrents




Les phrases-clés du discours du

On a parlé bien souvent de révisions déchirantes . je crois que nous pouvons éviter les déchirements si les dirigeants des nations prennent une vue plus juste de leur devoir fondamental qui est de concilier les intérêts essentiels de leurs peuples avec le respect de la dignité des autres , et l' effort constant et obstiné pour la paix avec une nette appréciation des périls .

Voir une autre phrase-clé


Qui utilise le plus le mot «nonce» ?
Distribution statistique du mot chez l'ensemble des locuteurs du corpus.
Les thèmes autour du mot «nonce»
Analyse multi-couches de la cooccurrence autour du mot choisi dans le discours du qui
G. Pompidou - 3 janvier 1974

Monsieur le nonce , messieurs les ambassadeurs , Si , il y a un an , j' évoquais les regrets et les espérances , voici qu' aujourd'hui nous sommes entrés dans l' ère des incertitudes .

Certes , au Viêt-nam , les hostilités ont théoriquement cessé , mais l' apaisement , le vrai , pour ces malheureuses populations est loin d' être acquis . Certes , à Genève , s' est ouverte une Conférence dont , même si les conditions ne nous paraissent pas idéales , nous espérons quelle amorcera un règlement juste et durable du conflit du Proche-Orient . Mais que d' obstacles encore et que de répercussions , non seulement dans la région elle - même , mais sur le monde entier et en particulier sur l' Europe . Avant Copenhague , on pouvait se demander si la construction européenne était désormais paralysée ou si , au contraire , un nouvel élan la porterait . 9 pays ont choisi de poursuivre l' effort et de l' accélérer . Encore faudra - t - il que ces intentions se traduisent dans les faits . Il n' est pas jusqu' à la détente qui avait marqué de significatifs progrès , sur laquelle aujourd'hui ne planent certains doutes et parfois des inquiétudes .

Et beaucoup de prédire une récession générale des économies industrialisées dont on a vu en d' autres temps jusqu' à quels abîmes elle pouvait entraîner .

Peut-être , après tout , est - ce là pour un monde qui a trop cru au progrès illimité , qui s' est refusé à prendre conscience des problèmes et de la force morale et même économique du monde sous-développé , qui , en un mot , s' est complu dans un aveugle optimisme , peut-être est - ce l' occasion de retrouver une échelle des valeurs ? Peut-être est - ce l' occasion de comprendre que la destruction systématique de tout cadre , qu' il soit religieux , social , national , familial , ne mène et ne peut mener qu' à la table rase , à partir de laquelle il est bien vain d' imaginer de nouvelles perspectives ? Peut-être les notions d' autorité et de liberté , d' indépendance et de solidarité , d' ordre et de justice vont - elles à nouveau apparaître comme complémentaires , également nécessaires à la vie des hommes et des peuples et à leurs rapports ? On a parlé bien souvent de révisions déchirantes . je crois que nous pouvons éviter les déchirements si les dirigeants des nations prennent une vue plus juste de leur devoir fondamental qui est de concilier les intérêts essentiels de leurs peuples avec le respect de la dignité des autres , et l' effort constant et obstiné pour la paix avec une nette appréciation des périls . Alors sans doute la clairvoyance succédera aux illusions , la prudence à l' insouciance mais aussi à la panique et pourrons - nous croire que la sagesse l' emportera sur la violence .

Monsieur le nonce , messieurs les ambassadeurs , c' est à dessein que je n' ai abordé avec précision aucun des problèmes particuliers de l' heure présente . La France est prête à aider à leur solution dans la mesure de ses forces et , j' ose le dire , conformément à sa mission traditionnelle . Mais , plus que jamais , il me semble essentiel et utile à dire que les nations , pas plus que les individus , n' ont su s' adapter à la révolution technique et scientifique , ni la dominer , révolution qui est source de progrès stupéfiants mais aussi d' aveuglement et de démesure , source d' envie aujourd'hui pour beaucoup , de perte peut-être demain pour tous .

Puissent les hommes et leurs dirigeants s' attacher à le comprendre et en tirer la leçon .

N' est - ce pas le sens de l' appel que lance une fois encore au monde le souverain pontife , monsieur le nonce ? le vous remercie des vœux qu' au nom du Corps diplomatique vous avez bien voulu m' adresser et vous prie , messieurs , de transmettre aux Souverains et Chefs d' Etat qui vous ont accrédités auprès de moi les souhaits très sincères que je forme pour leur bonheur personnel et celui des nations qu' ils dirigent .

Rechercher un autre mot
Ses mots préférés
Les mots les plus spécifiques de son discours
nonce
messieurs
ambassadeurs
nations
déchirantes
complu
source
prédire
succédera
démesure
révolution
idéales
stupéfiants
illimité
sous-développé
amorcera
planent
porterait
pontife
révisions
malheureuses
accrédités
insouciance
industrialisées
obstiné
abîmes
clairvoyance
paralysée
répercussions
emportera

MESURE DU DISCOURS - Logométrie - Mentions Légales - UMR 7320 : Bases, Corpus, Langage - Contact